Zoom CCLJ avec le professeur immunologue Michel Goldman (11 janvier 2021)

Vaccins contre le coronavirus, le bout du tunnel? entretien avec le professeur immunologue Michel Goldman

La campagne de vaccination contre le coronavirus commence le 5 janvier en Belgique. Si cela permet d'entrevoir le bout du tunnel de cette terrible pandémie, cela soulève aussi pas mal de questions.

300.000 Belges seront vaccinés dès le mois de janvier. Le premier vaccin qui sera disponible sera celui de Pfizer. La Belgique s'est engagée auprès de 5 fournisseurs: AstraZeneca, Johnson&Johnson, Pfizer, Curevac et Moderna. La vaccination des différents publics se fera par phases. La première phase permettra de vacciner d'abord le personnel et les résidents des maisons de repos et de soins. Sera vacciné aussi le personnel soignant de première ligne et le personnel soignant des hôpitaux.

A terme les autorités veulent atteindre une vaccination de 70% de la population, sur base volontaire. Le grand défi c'est de convaincre la population d'accepter d'utiliser ces vaccins qui arrivent. Les mouvements anti-vaccin sont puissants. 

Pour le professeur Michel Goldman, il faut se réjouir. C'est grâce aux vaccins qui sont une partie essentielle de la solution, que l'on va sortir de ce terrible épisode sanitaire.

Le professeur Michel Goldman est le fondateur et co-directeur de l'Institut I³h et professeur d'immunologie et de pharmacothérapie à l'Université libre de Bruxelles (ULB). Il a été directeur exécutif de l'Initiative des médicaments innovants (IMI) de 2009 à 2014. Auparavant, il a été chef du département d'immunologie de l'hôpital Erasme et a été le premier directeur de l'Institut d'immunologie médicale (ULB). Parmi les nombreuses distinctions obtenues tout au long de sa carrière, Michel Goldman a reçu le diplôme de Docteur Honoris Causa de l'Université de Lille, France.

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/