Analyses

Par année de publication

    • Happy 60 au CCLJ !

      Mardi 4 Février 2020
      CCLJ Spécial 60 ans

      Tout au long de ces 60 années, les personnalités ont été nombreuses à intervenir au CCLJ et à le soutenir dans ses combats. Certaines d'entre elles ont noué avec notre Centre des relations particulières. Voici leurs témoignages.

    • Soixante ans de judaïsme laïque

      Mardi 4 Février 2020
      CCLJ Spécial 60 ans

      A travers les combats qu’il mène depuis 60 ans, le CCLJ a contribué au rayonnement de l’identité juive laïque. Ce 60e anniversaire est l’occasion de dresser un bilan, mais aussi d’envisager les défis actuels et ceux des soixante prochaines années.

    • L'exclusion d'Emir Kir sonne-t-elle le glas du communautarisme électoraliste?

      Mardi 4 Février 2020
      A votre avis

      Les faits. Après la polémique qui a suivi la rencontre entre Emir Kir, bourgmestre PS de Saint-Josse, et des représentants turcs d’extrême droite, la commission de vigilance du Parti socialiste a finalement décidé d’exclure du parti celui qui constituait sans conteste l’un de ses porteurs de voix. Cette exclusion retentissante est-elle le signe d’un changement de politique ou renforcera-t-elle au contraire les adeptes de la double allégeance, partagés entre leur pays d’origine et leur pays qui les a élus ? Politologue, analyste et acteurs de terrain nous ont donné leur avis.

    • Qui sont les jeunes Juifs de Bruxelles ?

      Dimanche 15 décembre 2019
      Enquête

      La revue Regards, en collaboration avec l’Institut d’études du judaïsme de l’ULB, publie les résultats de son enquête sociologique sur la jeunesse juive bruxelloise. Jusqu’à présent, aucune enquête de ce type n’a été menée en Belgique. Elle vient donc combler une lacune en saisissant mieux la réalité des jeunes de cette communauté.

    • Israël et le voile, ou l'impossible laïcité

      Mardi 3 décembre 2019
      Israël

      Le voilement des femmes n’est pas considéré comme un problème en Israël, où même le voile intégral récemment adopté par des femmes et des fillettes, musulmanes et juives, n’émeut pas grand monde. Derrière cette indifférence, érigée en tolérance, se cache une résistance à la laïcité occidentale.

    • Polanski: Peut-on séparer l'homme de l'oeuvre?

      Mardi 3 décembre 2019
      A votre avis

      Les faits. Le 13 novembre 2019 sortait sur les écrans le très attendu J’accuse de Roman Polanski, alors que quelques jours plus tôt un nouveau témoignage d’une femme accusant le réalisateur de l’avoir violée faisait le tour des médias. Entre « film de génie » pour les uns, « devoir de boycott » pour les autres, d’inévitables questions se posent : le propos du film (l’antisémitisme) vaut-il que l’on s’y attarde en séparant l’œuvre de son auteur ou celle-ci ne fait-elle qu’un avec l’artiste ? Aller voir le film équivaut-il à se rendre complice des actes de son réalisateur ? Journalistes, philosophe et militante féministe nous ont donné leur avis.

Pages