Analyses 2009

Par année de publication

    • Tel-Aviv : Une jeune fille centenaire

      Mardi 5 mai 2009

      Incarnation du rêve sioniste avant la création de l’Etat, Tel-Aviv, jeune centenaire fait pâle figure comparée à Jérusalem, ville biblique. Elle est néanmoins devenue la capitale culturelle et économique du pays. Et n’est pas si impie que cela.

    • Belgique : Roms, entre clichés et dure réalité

      Mardi 5 mai 2009

      A l’occasion de la « Journée mondiale des Roms » décrétée le 8 avril, et suite au séminaire de la Fondation Roi Baudouin consacré à la scolarisation des enfants roms, Regards s’est penché sur la situation en Belgique de cette communauté avec laquelle les Juifs partagent une partie de leur histoire.

    • Belgique : Mauvais goût à la flamande

      Mardi 7 avril 2009

      Depuis quelques mois, la Flandre voit la parole antisémite se libérer en se cachant derrière le masque de l’humour. Sur les antennes de la VRT ou dans le cortège d’un carnaval, des clichés antisémites dignes du Troisième Reich sont agités, et la Shoah tournée en farce. Autant de signes d’une certaine Flandre mal à l’aise face à son passé.

    • Israël : Du compromis à la compromission

      Mardi 7 avril 2009

      L’entrée des Travaillistes d’Ehoud Barak dans le gouvernement Netanyahou met fin aux doutes sur la proximité politique entre ces deux hommes ayant servi dans la même unité d’élite à l’armée. Si l’avenir peut réserver bien des surprises, cette décision compromet énormément la crédibilité et l’avenir du Parti travailliste.

    • « Peace in Music » au-delà des barrières

      Mardi 7 avril 2009

      En janvier dernier, les Jeunesses musicales du Brabant wallon concrétisaient pour la seconde fois leur projet « Peace in Music » en organisant plusieurs concerts en Belgique. L’occasion pour des jeunes Israéliens et Palestiniens de se rencontrer, de voir, grâce à la culture, ce qui les rapproche. Bien plus que ce qui les distingue.

    • Belgique : La communauté juive connaît la crise

      Mardi 3 mars 2009

      Si les clichés évoquant l’aisance financière de notre communauté abondent, la réalité semble pourtant d’un autre ordre sur le terrain. A côté d’une portion de privilégiés, les associations juives d’aide aux plus défavorisés restent bien conscientes des conséquences d’une crise économique qui n’a pas fini de faire des ravages.

Pages