Antisémitisme

Un congrès antisémite à Bruxelles

Vendredi 18 avril 2014 par Nicolas Zomersztajn

A l’initiative de Debout les Belges, le parti de l’inénarrable Laurent Louis, un meeting réunissant une belle brochette d’antisémites sera organisé à Bruxelles le dimanche 4 mai 2014. Afin d’éviter une interdiction de l’événement, les organisateurs n’ont pas indiqué dans quelle salle ce « congrès » se tiendra.

 

On peut lire sur le site du député Laurent Louis que le 1er Congrès européen de la Dissidence sera organisé à Bruxelles en présence « des meilleurs dissidents francophones ! » et qu’il s’agit « d’une première à ne surtout pas manquer ! Le gratin de la dissidence réuni à Bruxelles ! ».

En fait de dissidents, il s’agit d’antisémites notoires hyperactifs sur internet. Parmi les intervenants programmés, on retrouve Kemi Seba, le militant suprématiste noir ayant réalisé des descentes dans le quartier juif de la rue des Rosiers à Paris et condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine. S’il a abandonné son discours ouvertement anti-blanc depuis sa conversion à l’islam, il n’en demeure pas moins lié au New Black Panther Party, une organisation américaine connue pour ses dérapages antisémites.

Laurent Louis peut également compter sur l’idéologue attitré de cette nébuleuse antisémite : le très bavard Alain Soral, dont les vidéos interminables nourrissent les interventions grotesques de Laurent Louis à la Chambre des députés.

A côté de ces deux figures médiatiques seront également présents des anonymes qui le seraient restés s’ils n’avaient posté de vidéos sur Youtube ou Dailymotion : Hervé Ryssen, très présent sur internet, n’hésite pas à expliquer très fièrement pourquoi il est raciste et antisémite : « Ce sont les Juifs qui appellent au métissage et à la société multiculturelle qui détruisent nos pays », ou encore : « A chaque fois que vous voyez dans un film une blonde avec un noir, vous pouvez être certain que le film a été réalisé ou produit par un Juif ».

Le dessinateur Joe le Corbeau pourra aussi montrer ses « œuvres », dont certaines sont des détournements antisémites et négationnistes d’albums de Tintin : Le Secret de la Shoah (Licorne), l’Affaire Faurisson (Tournesol), Les Diamants de Tel-Aviv (La Castafiore) ou Objectif 6 millions (lune).

Il y a encore d’autres participants inconnus du grand public, mais tous obsédés par les Juifs et leur "conspiration mondialiste". Cette inflation d’anonymes sera évidemment compensée par la présence de la vedette de cette galaxie antisémite : Dieudonné. Il participera aux côtés de son ami belge Laurent Louis au point d’orgue de cette journée : une conférence sur la liberté d’expression en France et en Belgique.

Ces deux abonnés des prétoires ont bien pris soin de ne pas indiquer sur l’annonce le lieu exact où se tiendra ce rassemblement. Ce n’est pas par coquetterie que cette information pratique n’est pas mentionnée, mais tout simplement pour éviter une interdiction éventuelle de cet événement. « L’adresse de la salle ne sera communiquée que le jour de l’événement afin d’éviter des pressions politiques inutiles sur les organisateurs et le propriétaire de la salle », précise Laurent Louis sur son site internet.

Dans ce contexte, comment faire en sorte que ce sinistre meeting d’antisémites soit interdit ? D’un point de vue juridique, la question est sûrement complexe, mais pas insoluble. Les nombreuses vidéos des intervenants doivent déjà contenir un nombre considérable d’infractions à la loi sur le racisme et l’antisémitisme pour que des condamnations pénales puissent être prononcées. Si la société veut se protéger contre ces diffuseurs de haine, elle doit prendre les mesures qui s’imposent et, à cet égard, l’arsenal juridique et administratif le permet. 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par avner - 18/04/2014 - 12:42

    "La conjuration des imbéciles"...on ne peut en aucun cas laissez faire...

  • Par Rudi - 18/04/2014 - 13:40

    "Afin d'éviter une interdiction de l'événement, les organisateurs n'ont pas indiqué dans quelle salle ce « congrès » se tiendra. "
    Je ne serais pas étonné que la salle vient d'être confirmé hier...Faudra vérifier encore mardi prochain au même endroit...

  • Par Evelyne Haendel - 22/04/2014 - 0:55

    Insupportable ! Inacceptable !

  • Par starc - 22/04/2014 - 14:51

    Qui va s'occuper d'interdire le congrès des connards?

  • Par [email protected] - 22/04/2014 - 15:49

    A défaut de pouvoir demander une intervention de Poutine, peut-être celle d'Emmanuel Valls ? Car à part ce dernier, on peut se demander qui se mouillera sur le sujet outre-Quiévrain avant les élections...

  • Par candide - 22/04/2014 - 16:24

    Je ne suis pas certain qu'il faille interdire mais au contraire y aller en masse et CONTREDIRE avec prise de vues, etc..etc...et, si par hasard ces intellectuels se laissaient aller à des invectives ou des voies de fait les condamner durement là où cela fait mal, aux fesses là où ils plaquent leur portefeuille.
    Après tout il doit bien y avoir des responsables officiels qui pourraient accompagner incognito.

    0Comme diraient Uma Thurman ou Penelope Cruz dans des publicités pour Schweppes (sex?): What did you expect ?
    Fachos un jour fachos toujours!

  • Par Alain - 22/04/2014 - 17:25

    Je vois aussi sur cette affiche...Jacob Cohen...qui est-il?

  • Par Alain - 22/04/2014 - 17:38

    Oubliez mon message précédent, j'ai trouvé qui est Jacob Cohen, écrivain franco-marocain antisioniste (mais alors très antisioniste). Il est évidemment un allié précieux de ce congrès car on pourra dire: vive notre ami juif!

  • Par Shulz Pretzel - 22/04/2014 - 20:54

    Juif et laique ! Comment mettre deux antagonistesdans une dénomination ?

  • Par Claude Katz - 23/04/2014 - 8:59

    Il a écrit ça ? "« A chaque fois que vous voyez dans un film une blonde avec un noir, vous pouvez être certain que le film a été réalisé ou produit par un Juif »."
    Je suis encore plus fier d'être juif !

  • Par amkah - 23/04/2014 - 14:36

    interdire ce meeting... je ne crois pas que ce soit une solution intelligente.

    Depuis 'l'affaire Dieudonné' ce dernier fait des triomphes en France avec des salles combles, notamment début avril à Strasbourg, où réside pourtant une importante et très influente communauté juive et, où les édiles municipaux sont depuis toujours très à l'écoute de la Com...

    Il faudrait plutôt me semble-t-il manifester en masse A L'ENTREE de la salle AVANT le meeting, naturellement après en avoir obtenu l'autorisation des forces de police et de justice, préparer un argumentaire à distribuer précisant de l'inanité et de la dangerosité des thèses soutenues, proclamer fièrement nos droits de citoyens européens et de la responsabilité de TOUS face à la montée des périls en Europe actuellement !