Caricature antisémite

Et si on parlait du sionisme ?

Lundi 4 mars 2013 par Joël Kotek et Nicolas Zomersztajn

Le prochain débat molenbeekois « Et si on parlait librement et sereinement du sionisme ? » mérite-t-il d’être illustré par le dessin d'un caricaturiste négationniste ?

 

La section du Parti socialiste (PS) de Molenbeek organise le 19 mars 2013 une rencontre-débat sur le thème du sionisme. Pour aborder la question de manière « libre et sereine » : le sénateur Philippe Moureaux et Yves Goldstein, le chef de cabinet de la Vice-Première ministre Laurette Onkelinx et ancien membre de l’Hashomer Hatzaïr (mouvement de jeunesse sioniste socialiste).

Pourquoi la section PS de Molenbeek a-t-elle donc choisi un Zéon, un « artiste » néofasciste et négationniste pour illustrer un débat supposé serein sur le thème du sionisme ? Faut-il y voir sinon un signe ou simplement un manque total de culture politique ? Total en effet, car, au-delà de la personnalité sulfureuse de son auteur, le dessin en soi transpire la haine du Juif en tant que tel.

Que nous montre, en effet, la caricature de Zéon ? Le fameux « deux poids, deux mesures » à travers un Juif (sioniste ?) sorti tout droit du mensuel nazi Stürmer qui joue, ni plus ni moins, de la Shoah pour exercer sa domination sur le monde. Il paraît difficile d'interpréter autrement la production de cet émule de Dieudonné. Si tel est le message que veut donner la section socialiste de Molenbeek, il eut mieux fallu inviter directement Alain Soral, cet ancien militant communiste, reconverti désormais dans la droite radicale et qui n'est autre que le maître à penser de notre caricaturiste.

Au-delà de ce dérapage, il est évident que l'on ne peut parler aujourd'hui du sionisme et d'Israël sans verser, précisément, dans la caricature. Il suffit de songer au nouveau maître à « panser » d'Ecolo, Henri Goldman, pour s'en convaincre. Peu nous chaut qu'il soit antisioniste, mais qu'il en vienne à comparer Shimon Peres à Ahmadinejad, pour mieux souligner la supériorité du président iranien qui, lui, n'aurait pas de sang sur les mains, témoigne d'un aveuglement qui tient de la névrose, sinon de la psychose.

A n'en pas douter, la famille et les amis de Neda Agha-Soltan, cette Iranienne de 27 ans assassinée le 20 juin 2009, lors d'une manifestation antigouvernementale, apprécieront ! Il est vrai que Shimon Peres, tout prix Nobel et Docteur honoris de l'ULB qu'il soit, est... sioniste. Sans minimiser la beauté de l'engagement communiste (le grand-oncle de Joël Kotek est tombé en bon stalinien à Barcelone en 1939), ne devrait-on attendre d'anciens thuriféraires, ici, du petit et génial petit Père des peuples et, là, du glorieux Père de l'Armée de rouge qui inventa tout de même le système concentrationnaire soviétique en 1918, davantage d'introspection ?

Pour revenir au débat, reste à espérer qu'il soit réellement serein et historique. Il serait bon que soit rappelé, à toutes fins utiles, qu'Israël n'est pas né à cause mais malgré la Shoah. Israël était destiné à accueillir la masse des Juifs pauvres d'Europe centrale et orientale, ceux-là même qui furent assassinés durant la nuit du judéocide.

L'Etat juif est le pays refuge des Juifs déshérités et des persécutés. Où donc se trouve la majorité des 900.000 Juifs épurés du monde arabe, sinon en Israël. La Shoah n'y est pour rien, mais bien le nationalisme völkisch arabo-musulman. 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Philippe SCHWAR... - 4/03/2013 - 21:08

    Ils m'epuisent mais ils ne m'auront pas. Ce n'est pas ça le PS, mais ils me font honte quand même.

  • Par Golda - 4/03/2013 - 21:44

    * Israël n'est né ni à cause, ni malgré, la Shoah.

    Déjà, plutôt qu'"à cause", on devrait plutôt dire "grâce à" car la naissance d'Israël en 1948 ne fut pas une mauvaise chose mais une bonne chose. Ensuite, les conditions à la création d'Israël étaient réunies bien avant '48 et Israël aurait acquis son indépendance Shoah ou pas Shoah car en 30 ans, le Yishouv avait construit en Palestine mandataire toutes les conditions à la création de cet Etat ! Il est vrai que sans la Shoah, les Britanniques auraient pu réprimer l'insurrection de 46-47 du Yishouv avec violence, comme elle le fit pour les Arabes en 36-39, et il est vrai que sans la Shoah, le vote à l'ONU aurait pu mener à un autre résultat mais Israël serait alors née 10 ans plus tard.

    * Les Juifs ne furent pas épurés du monde arabe.

    Après la guerre de 1948 et l'expulsion (et parfois la fuite) des Palestiniens de leur terre, le monde arabe s'est vengé sur ses habitants juifs (quoi de plus normal, puisque la cause du drame palestinien était à leurs yeux ce que tout le monde appelle l'Etat juif). Mais ils ne furent pas épurés, comme par contre les Palestiniens le furent eux. Leurs conditions de vie et l'hostilité à leur égard mêlée à la propagande de l'agence juive qui avait besoin d'habitants pour Israël furent tels que c'étaient le meilleur choix pour eux.

    * Nationalisme völkisch.

    Ne nous trompons pas. Cette attaque gratuite visant à assimiler les régimes arabes aux Nazis est mal placée. Aujourd'hui, l'Etat d'Israël connaît une dérive fasciste grave (voir résultats des élections...) qui est bien plus idéologiquement ancrée que les dérives antisémites que l'on constate dans la population généralement illettrée de certains pays arabes. C'est encore plus vrai si on compare avec les nationalistes politiques arabes (dont Nasser est le plus grand représentant) qui ne furent en rien des nazis ou des antisémites.

    * La caricature utilisée pour illustrer le débat.

    C'est pitoyable d'avoir utiliser cette caricature. Elle ne pouvait que provoquer la polémique car la lecture second voire troisième degré est impossible dans le climat de tension lié au sujet. Personnellement, je lui aurais préféré celle-ci par ex : http://www.ebay.com/itm/1929-Newspaper-HEBRON-MASSACRE-Palestine-Riots-JEWS-Arabs-Western-Wailing-Wall-/390535569756

  • Par nicolas - 4/03/2013 - 21:47

    <p align="center"><strong><u>Communique de presse du 4 mars 2013</u></strong></p>
    <p>Le PAC de Molenbeek-Saint-Jean en collaboration avec la Section PS souhaitait organiser une rencontre d&eacute;bat sur le sujet sensible du Sionisme avec comme titre <strong>&laquo;&nbsp;Et si on parlait librement et sereinement du sionisme&nbsp;? &raquo;.</strong></p>
    <p><strong>Un projet d&rsquo;annonce avait &eacute;t&eacute; envisag&eacute;.</strong>La caricature pouvant &ecirc;tre mal interpr&eacute;t&eacute;e, n&rsquo;&eacute;tant pas contextualis&eacute;e, ou mise dans son cadre historique il f&ucirc;t d&eacute;cid&eacute; de ne pas la publier. <strong>Ce genre de position caricaturant une communaut&eacute; est bien &eacute;videmment totalement inacceptable tant sur le fond que sur la forme.</strong></p>
    <p><strong>Cependant, la mauvaise annonce fut diffus&eacute;e par erreur avant validation</strong>par Pr&eacute;sence et Action Culturelles et le PS.</p>
    <p><strong>Caricaturer et stigmatiser une communaut&eacute; est bien &eacute;videmment inacceptable et propager de telles valeurs une faute.</strong></p>
    <p>Etant donn&eacute; des r&eacute;actions tout &agrave; fait l&eacute;gitimes il a &eacute;t&eacute; d&eacute;cid&eacute; d&rsquo;annuler la rencontre d&eacute;bat.</p>
    <p><strong>Un autre moment de dialogue serein sera propos&eacute; ult&eacute;rieurement.</strong></p>
    <p><strong>PAC Molenbeek Saint-Jean &amp; Section PS Molenbeek Saint-Jean</strong></p>
    <p>Pr&eacute;sence et Actions culturelles Molenbeek-Saint-Jean et la Section PS tiennent &agrave; exprimer leurs plus vifs regrets et pr&eacute;senter leurs excuses aux personnes que cette erreur aurait heurt&eacute;es.</p>
    <p>&nbsp;</p>
    <p>&nbsp;</p>

  • Par Bobvian - 4/03/2013 - 23:11

    " Il serait bon que soit rappelé, à toutes fins utiles, qu'Israël n'est pas né à cause mais malgré la Shoah. Israël était destiné à accueillir la masse des Juifs pauvres d'Europe centrale ceux-là même qui ont eu la chance de ne pas être assassinés durant la nuit du judéocide et dans un deuxième temps, les millénaires Juifs orientaux qui ont été mis à la porte des pays musulmans pour avoir comme "frères de race" ceux qui avaient osé créer un havre d'accueil pour tous les juifs ségrégés et malvus du monde chrétien et musulman. L'Etat juif est le pays refuge des Juifs déshérités et des persécutés. A l'origine, pas un pays pour des Juifs riches et honteux de l'être, genre Stephane Hessel.

  • Par Votre nom - 4/03/2013 - 23:20

    "qu'il en vienne à comparer Shimon Peres à Ahmadinejad, pour mieux souligner la supériorité du président iranien qui, lui, n'aurait pas de sang sur les mains" ça ce sont des méthodes de faussaires, ce n'est pas du tout ce qu'il dit!

  • Par Bobvian - 4/03/2013 - 23:24

    N'y allez pas, à moins d'être bien préparé à une discussion où vous serez hués de toute façon sauf si vous vous comportez comme, JCall... lâchement.

    Ou allez-y, habillés et maquillés en "juifs" comme sur la caricature. Restez Zen et ne vous fâchez surtout pas.
    Bien à vous.

  • Par Bobvian - 4/03/2013 - 23:38

    Il aurait fallu d'abord qqs articles dans les journaux qui défendent votre points de vues.

    N'oubliez pas que l'Islam a colonisé une grande partie du monde comme les Chrétiens. Leurs seuls concurrents dans le mal et l'accaparation de terres et d'âmes qui ne leur ont rien demandé.
    Israël est le résultat de cette colonisation à outrance. D'abord chrétienne puis musulmane.
    Le symbole de l'apostasie était ce que donnait cet immense pouvoir cynique aux Musulmans.
    Les Palestiniens ne sont que des "collabo" de l'impérialisme musulman.
    Le Français ont aussi une longue histoire de colonisation comme les Arabes, mais pas si longue. Ils ont pourtant été mis à la porte de l'Algérie et ne se sont plus tournés contre les Algériens... comme le font les Palestiniens.
    Israël est un pays comme tout autre pays avec des politicien aussi mauvis qu'ailleurs, sauf que ce pays vit constamment en situation de guerre. Ataviquement et obsessionnellement mal aimé par le monde chrétien et musulman. En plus boycotté, insulté, agressé et surtout provoqué par ses millions... ses milliards de détracteurs.

  • Par Moise Rahmani - 5/03/2013 - 0:29

    <p>Bravo &agrave; Jo&euml;l et &agrave; Nicolas pour cet article &quot;Et si on parlait du sionisme&quot;.</p>

  • Par ST - 5/03/2013 - 6:14


    Pourtant, tous les peuples, toutes les cultures se font caricaturées. Toutes ont leur traits et de toutes on rigole. Ca veut dire ça "élu"? c'est celui dont on n'a pas le droit de rire? Mon Dieu, quelle paranoia, comment faîtes-vous pour trouver le bonheur dans un monde ou personne ne vous aime, parce que vous assimilez chaque trait d'humour à un message de haine?

    Parce que moi, il y a pas grand monde qui m'aime et à partir de maintenant, je pense que vous ne m'aimez pas non plus. Ben franchement, je reprendrais bien des nouilles.

  • Par Rudi - 5/03/2013 - 9:41

    Voici sans doute le vrai PS dont Philippe Schwarzenberger voudrait faire l'éloge
    http://philosemitismeblog.blogspot.be/2009/01/nazification-disral-et-dferlement.html
    Belgique seul pays au monde ou l'actuel premier ministre PS et l'actuel président PS de la Chambre se trouvaient en tête d'un cortège avec cris "morts aux juifs" Ne pas oublier le Vice-président du PS de l'époque, Moureaux qui avaient déjà accusé les juifs belges de racisme envers les musulmans, etc...

  • Par Rudi - 5/03/2013 - 9:42

    "Cependant, la mauvaise annonce fut diffusée par erreur avant validationpar Présence et Action Culturelles et le PS."

    ce qui est remarquable dans ces cas est qu'il s'agit toujours d'une "erreur" par hasard toujours dans le même sens...

  • Par jahfree - 5/03/2013 - 11:06

    Cet artiste est très doué, une patte artistique certaine (sans prendre en compte les sujets qu'il traite). Cependant l'article en lui même "transpire la haine" contre les gens s'exprimant contre les sionistes, et la liberté d'expression dans tout cela ! De plus si ce pseudo pays n'étais pas protégé par le veto américain, il n'existerais plus, et les palestiniens pourrait récupérer leurs terres, j'espère qu'un jour ils payerons comme ont payés les responsables de la Shoah, mais il faut arrêter de croire leurs mensonges, toujous en train de passer pour des victimes, car maintenant ils sont les bourreaux, et en tant que citoyen du monde, un jour ils payerons pour le mal causé

  • Par nicolas - 5/03/2013 - 11:18

    <p>Le commentaire publi&eacute; par Jahfree illustre parfaitement cette zone grise o&ugrave; l&#39;antisionisme se confond avec l&#39;antis&eacute;mitisme. Ce commentaire est une &eacute;vritable pi&egrave;ce d&#39;anthologie que les chercheurs doivent absoluement d&eacute;crypter. Le pire se trouve toujours dans la conclusion : la proph&eacute;tie annon&ccedil;ant la catastrophe qui va s&#39;abattre sur les Juifs.&nbsp;</p>
    <p>Les ravages d&#39;un certain air du temps.</p>
    <p>Nicolas Zomersztajn, r&eacute;dacteur en chef de Regards</p>

  • Par Yair - 5/03/2013 - 12:38

    A propos du commentaire posté par jahfree, vous parlez, Nicolas, de "véritable pièce d'anthologie que les chercheurs doivent absolument décrypter". Mais c'est sans attendre le résultat de leurs recherches que vous faites mine d'avoir déjà trouvé. Quoi, au juste ? On attend maintenant le décryptage des "chercheurs" ? Les "ravages d'un certain air du temps" ne sont-ils pas visibles dans votre commentaire qui en appelle au consensus dans le non-dit, le à-moitié-dit censé avoir du sens, l'allusif ?

  • Par nicolas - 5/03/2013 - 14:28

    <p>Mais mon &nbsp;cher Ya&iuml;r, Jahfree ne fait qu&#39;exprimer votre consensus autour de la cause des causes. Cet air du temps, c&#39;est le v&ocirc;tre.</p>
    <p>Nicolas Zomersztajn</p>

  • Par Xavier Van Aubel - 5/03/2013 - 14:37

    Je voulais juste vous témoigner mon soutien et ma sympathie, à vous et à la comunauté juive de Belgique suite à l'horrible dessin sorti par la section molenbeekoise du Parti socialiste. Il doit faire honte à toute personne de gauche dans notre pays.

    J'espère vivement que le parti dira plus que la lamentable explication laconique actuelle, mais qu'il exprimera, au plus haut niveau, des regrets sans ambiguïté et que les sanctions qui s'imposent seront prises.

    Avec toute mon amitié,
    Xavier Van Aubel

  • Par Yair - 5/03/2013 - 15:30

    Je ne gère pas un site Internet sioniste : n'est-ce pas assez dire que je n'en fais pas "la cause des causes", Nicolas ? Votre imputation porte à faux mais paraît vous suffire pour esquiver ma question. Le sens du dialogue, je présume. Et sans doute le genre de dialogue que nous prépare le recteur de l'ULB lors de la visite du joyeux drille.

  • Par Rudi - 5/03/2013 - 15:34

    Extrémisme musulman, anti-sionisme et antisémitisme ou négationnisme ne sont jamais très éloignés, même en Belgique comme on le voit dans des commentaires mais aussi dans les faits comme ici:

    Parti Islam (Bruxelles) et ami de Nordine Saidi qui est mis en valeur sur la page de garde du site de ce parti
    (Nordine Saidi est décrit par Baudouin Loos du Soir "éducateur et militant pour l'autodétermination des peuples".)
    coopère avec les négationnistes... rien de neuf

    http://joodsactueel.be/2013/03/05/brusselse-parti-islam-werkt-samen-met-website-van-holocaustontkenners/

    Il ne faut jamais oublier que les arabes de Palestine on choisi pour leur deux chefs le Mufti Hadj Amin Al Husseini et Fawzi al Qawakji, les deux collabos des nazi's pour exterminer les Juifs, et qui voulaient continuer le travail d'Hitler en Palestine. Ils ont perdu et bien qu'ils en prennent la responsabilité... Mais au lieu de cela ces gens-là se sont pris aux enfants, femmes, vieillards et hommes juifs vivant dans les pays arabes pour leur voler tout leurs biens si ce ne fut pas de tenter de les exterminer. Il y a eu un échange de populations mais des racistes n'acceptent même pas aux Juifs de vivre comme certains commentateurs barbares ici.

  • Par nicolas - 5/03/2013 - 15:34

    <p>Cher Ya&iuml;r,</p>
    <p>Il se peut que le recteur de l&#39;ULB soit plus incisif que mon confr&egrave;re du Soir qui ne lui a pos&eacute; aucune question sur Canaa.</p>
    <p>Nicolas Zomersztajn</p>

  • Par Candide - 5/03/2013 - 16:36

    Bonjour,

    Pouvez-vous m'expliquer, pour ma part le sionisme est un mouvement laïque, êtes-vous d'accord ?
    Dans ce cas, pourquoi associer l'anti-sionisme à de l'antisémitisme ?
    Que des idiots se montrent "anti-sionistes", pour masquer leur antisémistisme, je peux l'imaginer facilement.
    Mais alors, comment faire si l'on désire émettre des réserves quant au sionisme, sans pour autant passer pour un antisémite ?
    Et ce, d'autant plus, quand on apprécie cette communauté, son humour et son intelligence ?
    Le sionisme n'est d'ailleurs pas automatiquement apprécié dans la communauté

    Merci pour votre réponse...




  • Par Yair - 5/03/2013 - 16:45

    "Il se peut que le recteur de l'ULB soit plus incisif que mon confrère du Soir..." Mais se peut-il, Nicolas ? Ou cherchez-vous à jouer sur les nuances possibles du manque de mordant ? A qui sera le plus mordant sans risquer de l'être ?
    .
    Pour reprendre mon commentaire déposé sous le récent feu d'artifice de Marc Uyttendaele, essayons d'imaginer le recteur de l'ULB ayant intégré l'essentiel du propos du Président de Comac-ULB (dans sa carte blanche publiée par Le Soir du 1er mars) et s'en faisant le relai, le porteur.
    .
    Vous y arrivez, Nicolas ?
    .
    J'ajoutais à cela : Pourquoi non ? D'ailleurs la position développée par Charlie Le Paige est toute modérée. L'étape suivante serait d'imaginer le recteur défendant une position plus radicale. La mienne. Celle du bon sens.

  • Par Yair - 5/03/2013 - 17:03

    Une chose encore, Nicolas : vous ne lancez pas vos chercheurs sur le commentaire de Candide ? Quoi ? Humour, intelligence : vous vous sentez flatté ? Vous vous persuadez que Candide parle de vous ?

  • Par Johne8 - 30/04/2014 - 16:56

    I like the helpful information you provide for your articles. Ill bookmark your blog and check again right here frequently. I am quite certain Ill be informed many new stuff proper right here! Best of luck for the next! kbkakgegdkde