Etats-Unis

Quand la Scientologie blanchit son argent chez les Juifs

Mardi 10 mai 2011 par Ouri Wesoly

Faisons un peu de philosophie (de bazar) : l’argent a-t-il une odeur ? Doit-on prendre celui de gens douteux s’il servira à défendre une bonne cause ?  Le Centre Simon Wiesenthal, par exemple, a-t-il raison d’accepter les dollars du très éminent scientologue Tom Cruise ?

Tom Cruise : la liberté de religion a bon dos.

Ce 5 mai 2011, la fête a été splendide à l’hôtel « Four Seasons » de Beverly Hills (Los Angeles). Comme toujours d’ailleurs depuis que le Centre Simon Wiesenthal y tient son dîner annuel. Normal : ce Centre, fondé en 1977, est une des plus prestigieuses et des plus actives organisations juives des Etats-Unis.

Outre sa mission de base, chasser les nazis, il lutte contre le racisme sous toutes ses formes et se bat pour préserver la mémoire du judéocide, notamment au travers de son « Musée de la tolérance » qui accueille près de 400.000 visiteurs par an.

Tout cela coûte bien sûr très cher et la quête de mécènes est permanente. C’est pour les remercier (et les encourager) que se donne donc ce dîner annuel durant lequel  une « Humanitarian Award » (litt. : « récompense humanitaire ») est décernée à un donateur particulièrement généreux.

Cette année, c’était l’acteur Tom Cruise qui était ainsi mis à l’honneur et c’est peu dire qu’il y avait du beau linge dans la salle : outre son épouse Katie Holmes, on trouvait là  l’acteur et chanteur, Jamie Foxx, Jeffrey Katzenberg (Dreamworks) ou le producteur Jerry Bruckheimer.

Sans oublier le président de la Paramount, Brad Grey, celui de CBS, Les Moonves, les inévitables sœurs Hilton, Paris et Nicky, on en passe et d’aussi riches. Ajoutons que la récompense était bien méritée, puisqu’en près de vingt ans, Tom Cruise a versé plusieurs millions de dollars à la Fondation.

Et le fait qu’il soit un des membres dirigeants de la Scientologie ? Les administrateurs du Centre ne voient pas où est le problème. Selon l’un d’eux, Cruise ne peut être tenu pour responsable des erreurs ou des fautes d’autres membres de sa « religion ».

« Ce serait comme condamner tous les musulmans à cause des crimes de quelques-uns », explique-t-il. Pour un autre, les convictions religieuses de Cruise ne concernent pas le Centre. Et une troisième assure qu’elle « ne sait rien de la Scientologie ».

Cette dame est donc une des rares personnes à ignorer que cette « Eglise » est une secte totalitaire, sinon fascisante, qui exige une obéissance absolue de ses membres et en profite pour les exploite de toutes les façons possibles.

Elle n’est pas non plus au courant des propos d’un juge de son pays qui avait défini la secte comme « une vaste entreprise dont le but est de prendre un maximum d’argent à ses adeptes grâce à des théories pseudo-scientifiques ».

Elle n’imagine pas une seconde que la scientologie pourrait récupérer cette récompense afin de se donner une façade de respectabilité et comme argument pour recruter de nouvelles victimes dans la communauté juive.

Elle ne sait pas davantage que le FBI enquête en ce moment sur des accusations de « trafic humain » et « d’exploitation de travailleurs et d’enfants » lancées contre la scientologie et dont Tom Cruise lui-même est suspect d’avoir bénéficié.

Les Juifs sont les seuls responsables de la Shoah

Il y a bien sûr la présomption d’innocence, mais remettre une récompense humanitaire  à un homme sur qui pèsent de tels soupçons fait quand même un peu désordre.

Par ailleurs,  on espère vraiment que les dirigeants du Centre ignorent tout des théories de la secte sur le génocide commis contre les Juifs. Car un des « dogmes » de la Scientologie est que tout ce qui arrive à quelqu’un est de sa faute et seulement de sa sienne. Pour elle, ce sont donc les Juifs qui sont les seuls responsables des atrocités qu’ils ont subies.

Quoique, Tom Cruise, qui étant très haut placé dans la hiérarchie de la secte, dispose d’informations supplémentaires, incrimine aussi les psychiatres, que la Scientologie tient en haute détestation et qu’il accuse d’être une « industrie de la mort ».

Les buts, le fonctionnement de cette secte tout comme ce « négationnisme soft », ne devraient-il pas interpeller une organisation qui lutte contre le nazisme, le totalitarisme et le racisme ?

Personne ne reprochera  au Centre Simon Wiesenthal son indispensable quête d’argent mais on imagine qu’il  refuserait celui de la Mafia ou des ayatollahs iraniens. Doit-il vraiment accepter -et récompenser- celui d’un des chefs d’une secte aux idées et aux pratiques aussi détestables ?

 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Marie - 15/05/2011 - 18:01

    Mais ne savez-vous pas que la Scientologie est bien connue et appréciée pour ses actions sociales : lutte contre l'illettrisme, contre la drogue, pour la réhabilitation véritable des délinquants et des criminels, entre autres ?
    Combien de Scientologues avez-vous rencontré et combien d'Eglises de Scientologie avez-vous visité ? Aucune, bien sûr. On peut s'étonner que ce soit sur un site tel que le vôtre qu'on trouve une reprise proche de l'obsession des pires campagnes de diffamation.
    Plutôt que de croire à la lettre les pires mensonges, ne devriez-vous pas vous attacher à regarder les faits ?

  • Par owesoly - 16/05/2011 - 8:58

    <p>
    C&#39;est cela, oui. On calomnie les pauvres gentils scientologues comme on dit du mal des cannibales: sans m&ecirc;me avoir go&ucirc;t&eacute; le contenu de leurs d&eacute;licieuses marmites. Ce genre de propagande simplette fonctionne sans doute avec des gens cr&eacute;dules ou affaiblis par leurs probl&egrave;mes mais ici, nous ne sommes ni l&#39;un ni l&#39;autre</p>

  • Par owesoly - 27/02/2015 - 12:40

    <p>
    C&#39;est cela, oui. On calomnie les pauvres gentils scientologues comme on dit du mal des cannibales: sans m&ecirc;me avoir go&ucirc;t&eacute; le contenu de leurs d&eacute;licieuses marmites. Ce genre de propagande simplette fonctionne sans doute avec des gens cr&eacute;dules ou affaiblis par leurs probl&egrave;mes mais ici, nous ne sommes ni l&#39;un ni l&#39;autre</p>

  • Par Sonia Valenzin - 17/05/2011 - 16:43

    Je suis très étonnée de voir les commentaires ci contre.
    Je crois que c'est un fait établi que Scientologie est une secte, basée sur les fantasies de son fondateur.
    A lire votre article je me demande pourquoi j'ai versé mes petits Euro au Centre S W, vu qu'ils ont des fournisseurs bien plus importants que moi...

  • Par achilles-for-fun - 23/05/2011 - 15:45

    Monsieur, j'espère que vos propos reflètent votre pensée et non pas la position du CCLG. Je ne connais pas ce centre, mais bien que "scientologue", j'ai et j'ai eu beaucoup d'amis juifs. je respecte leurs dogmes, traditions et croyances même si certaines pratiques me surprennent. je peux discuter de tout cela avec eux; ils m'interrogent sur ma religion; ils ne cherchent pas à me convertir à leur foi; moi non plus.
    Ces échanges se font sur la base d'une grande tolérance et respect mutuels.

    Ce que je ne retrouve pas, mais pas du tout dans vos propos!!!

    je ne vais pas ici vous faire un cours sur la tolérance, mais s'il vou plait, avant de lance de telles accusations, renseignez-vous .Vos amalgames négationnisme-mafia-trafic humain-

    Avez-vous été à ce « Musée de la tolérance » de Simon Wiesenthal ?

    Si non, allez-y; Si oui, vous avez du rater une marche.....

  • Par owesoly - 23/05/2011 - 20:13

    <p>
    Je suis tr&egrave;s content, Achilles, que vous vous comportiez avec tol&eacute;rance. Moi m&ecirc;me, bien que parfaitement ath&eacute;e, je tente de mon mieux&nbsp; de respecter toutes les religions (sauf bien s&ucirc;r, les int&eacute;gristes de chacune d&#39;elle)</p>
    <p>
    Mais ceci n&#39;a aucun rapport avec le sujet: la scientologie n&#39;est pas une religion mais une secte se livrant &agrave; des arnaques financi&egrave;res en profitant de la faiblesse de ceux qui y adh&eacute;rent.</p>
    <p>
    Quant au discours rab&acirc;ch&eacute; &quot;renseignez-vous, v&eacute;rifiez avant de parler&quot;, le fait est que cela fait plus de 20 ans que je m&#39;int&eacute;resse professionnelement &agrave; l&#39;id&eacute;ologie (d&eacute;bile) de cette secte, aux prix (exorbitants) qu&#39;elle facture pour son (pesudo) enseignements , aux innombrables m&eacute;faits, sinon crimes qu&#39;elle commet et aux proc&egrave;s (trop rares) qu&#39;elle subit.&nbsp;</p>
    <p>
    Comme j&#39;ai d&eacute;j&agrave; eu l&#39;occasion de l&#39;&eacute;crire, gardez vos discours pour les malheureux que vous arrivez &agrave; s&eacute;duire et ne perdez pas votre temps ici&nbsp;</p>

  • Par owesoly - 27/02/2015 - 12:40

    <p>
    Je suis tr&egrave;s content, Achilles, que vous vous comportiez avec tol&eacute;rance. Moi m&ecirc;me, bien que parfaitement ath&eacute;e, je tente de mon mieux&nbsp; de respecter toutes les religions (sauf bien s&ucirc;r, les int&eacute;gristes de chacune d&#39;elle)</p>
    <p>
    Mais ceci n&#39;a aucun rapport avec le sujet: la scientologie n&#39;est pas une religion mais une secte se livrant &agrave; des arnaques financi&egrave;res en profitant de la faiblesse de ceux qui y adh&eacute;rent.</p>
    <p>
    Quant au discours rab&acirc;ch&eacute; &quot;renseignez-vous, v&eacute;rifiez avant de parler&quot;, le fait est que cela fait plus de 20 ans que je m&#39;int&eacute;resse professionnelement &agrave; l&#39;id&eacute;ologie (d&eacute;bile) de cette secte, aux prix (exorbitants) qu&#39;elle facture pour son (pesudo) enseignements , aux innombrables m&eacute;faits, sinon crimes qu&#39;elle commet et aux proc&egrave;s (trop rares) qu&#39;elle subit.&nbsp;</p>
    <p>
    Comme j&#39;ai d&eacute;j&agrave; eu l&#39;occasion de l&#39;&eacute;crire, gardez vos discours pour les malheureux que vous arrivez &agrave; s&eacute;duire et ne perdez pas votre temps ici&nbsp;</p>