Tout l'agenda

    • Venez fêter souccoth au CCLJ

      Vendredi 2 octobre 2020 à 18:30
      La fête des cabanes

      Le vendredi 2 octobre c'est Souccoth au CCLJ. Venez en famille écouter l'Histoire de cette fête, en chanter les chansons, applaudir le spectacle des enfants de l'école Shalom alehem et, éventuellement, partager un bon repas. Reservation du repas obligatoire : [email protected] ou 02-543.02.85Spaghetti bolognaise : adulte 10 EUR/ enfant 7 eur

    • 1900-1945 Les juifs des Marolles – Visite pédestre

      Mercredi 7 octobre 2020 à 14:00
      La Maison de la Culture Juive

      Ballade thématique
      en compagnie de Bendavid, guide diplôméBien qu’il soit attesté que des Juifs vivent en Belgique depuis le 12ème siècle, l’implantation de la communauté juive dans les Marolles ne date que des débuts de l’existence du pays ! Et les Marolles furent un véritable havre d’accueil pour nos populations immigrées, jusqu’à la catastrophe de la deuxième guerre mondiale.
      Dans ce quartier, nous avons laissé des traces visibles aujourd’hui, nous irons à la recherche de celles-ci !

    • Georges Bensoussan: L'Alliance israélite universelle (1860-2020)

      Jeudi 8 octobre 2020 à 20:00
      RÉFLEXION-ZOOM AUTOUR D'UN LIVRE ET DE SON AUTEUR

      Née en 1860 dans un contexte antijuif particulièrement tendu, tant en Orient (affaire de Damas en 1840) qu’en Occident (affaire Mortara en 1858), l’Alliance israélite universelle s’est rapidement imposée comme la version juive de la « mission civilisatrice de la France ». À travers son réseau d’écoles modernes s’étendant du Maroc à la Perse, elle a contribué à l’émancipation de la condition juive comme à la modernisation des communautés juives et plus largement de leurs pays d’accueil.

    • Nés pendant les jours sombres

      Vendredi 9 octobre 2020 à 20:00
      Avant-première - film documentaire

      D'avril à la mi-juillet 1994, plus d'un million de Tutsi ont été assassinés au Rwanda par le pouvoir en place secondé par une partie de la population. Ce crime de génocide n'a épargné personne.

Pages