Journée d'étude

Vendredi 26 Janvier 2018 à 8:30

« La musique sous le régime nazi : dans les camps, au conservatoire, art dégénéré, subversif ou au service du régime ? »

Dans le cadre du 27 janvier, journée de commémoration des victimes de la Shoah, la cellule Démocratie ou barbarie organisera une journée d'étude le 26 janvier 2018 qui aura pour thème "La musique sous le régime nazi : dans les camps, au conservatoire, art dégénéré, subversif ou au service du régime".

La musique y sera envisagée sous ses différentes facettes : certains types de musique, certains compositeurs, honnis parce que considérés comme représentants d’un art dégénéré par le régime nazi, d’autres adulés et utilisés comme outil de propagande par celui-ci. La musique dans les camps, moyen de résistance, de survie mais aussi outil au service du régime. La vie de tous les jours sous l’occupation au conservatoire de Bruxelles. Le tout accompagné d’extraits proposés par les intervenants et par l’Ensemble K.

Au programme :

08 :30 : accueil
08 :45 : introduction Frédéric Delcor, secrétaire général et Yves Monin, chargé de mission de la cellule Démocratie ou barbarie
09 :15 : « La musique dégénérée et la musique dans les camps » par Elodie Haas, violoniste et directrice artistique de l’Ensemble K
10 :00 : "Musique et propagande dans l'Europe de Hitler : l'exemple de Mozart" par Cécile Quesney, chargée de recherches (FNRS) à l'Université libre de Bruxelles
10 :45 : Questions-réponses
11 :00 : Pause
11 :15 : "La vie musicale dans le ghetto de Terezín : une introduction" par Stéphane Dado, chargé de mission, développement et médias de OPRL – Alumni ULiège
13 : 00 : Questions-réponses
13 :15 Lunch
14 :00 : « La vie au Conservatoire royal de Bruxelles entre 1940 et 1945 » par Olivia Wahnon de Oliveira, bibliothécaire - Conservatoire royal de Bruxelles
14 :40 : « La symphonie écrite par Daniël Sternefeld pendant sa captivité à la Caserne Dossin à Malines » par Mark Delaere, professeur en Musicologie, University of Leuven
15 :10 : « Le Verfügbar aux enfers » opérette de Germaine Tillion, projet accepté par la FWB dans le cadre du décret 13 mars 2009 par Noémi Knecht, membre de la compagnie « Les souffleuses de chaos »
15 :40 : Concert en duo par l’Ensemble K. Elodie Haas, violon ; Thérèse Bussière-Meyer, violoncelle

Informations

Où : CBBD, centre belge de la bande dessinée, rue des Sables 20, 1000 Bruxelles

Quand : Vendredi 26 Janvier 2018 à 8:30

Contact : Inscriptions sur [email protected] en mentionnant nom, prénom, fonction et, si vous êtes enseignant, le nom de l’établissement et la matière enseignée.