Vie juive

Le président polonais signe la loi limitant la restitution de biens juifs spoliés pendant la guerre

Lundi 16 août 2021 par AFP

Le président polonais, Andrezej Duda, a approuvé ce samedi 14 août une loi qui va considérablement limiter les possibilités de demandes de restitution de biens confisqués après la Seconde Guerre mondiale en Pologne, défiant ainsi Israël et les Etats-Unis, fermement opposés à cette législation.

Cette nouvelle loi impose un délai de prescription de 30 ans pour réclamer des biens spoliés, généralement confisqués par le régime communiste après la guerre. Or, la plupart d'entre eux concernent la communauté juive polonaise ou ses descendants. Après l'approbation, mercredi 12 août, de cette loi par le Parlement polonais, le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid et le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken ont demandé à M. Duda de ne pas la signer - ultime étape pour que cette loi soit appliquée.

M. Lapid a affirmé que cette loi « entachait la mémoire de l'Holocauste et les droits de ses victimes ». Et d'ajouter : « Je vais continuer à m'opposer à toute tentative de réécrire l'histoire. (...) La Pologne sait que ce qu'il convient de faire, c'est annuler cette loi ». M. Blinken a, lui, déclaré être « profondément inquiet » et a exhorté la Pologne à approuver une loi générale concernant les réclamations relatives aux biens confisqués - ce que d'autres pays d'Europe centrale et orientale ont fait. Trois millions de Juifs polonais ont été tués pendant la Seconde Guerre mondiale en Pologne.

« La Pologne n'est pas, bien entendu, responsable pour ce qu'a fait l'Allemagne nazie pendant la Shoah. Cependant, la Pologne continue de bénéficier de biens qu'elle a acquis à tort », a déclaré l'Organisation mondiale pour la restitution des biens juifs (WJRO), dans un communiqué.« La restitution des biens, c'est bien plus qu'une question d'argent, pour beaucoup de survivants de la Shoah et de leurs familles, une maison est le dernier lien physique avec la vie qu'ils ont menée autrefois ».


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/