Editorial

Le (bon) choix des Juifs américains

Dimanche 6 décembre 2020 par Nicolas Zomersztajn
Publié dans Regards N°1070

Les Juifs des Etats-Unis ont massivement voté pour le candidat démocrate. Selon les estimations de différentes enquêtes, entre 70% et 77% des électeurs juifs ont choisi Joe Biden.

Ce vote massif n’a rien d’étonnant. Il ne fait que confirmer leur attachement historique au Parti démocrate. Mais dans le contexte de cette élection si particulière, ce vote traduit surtout leur incompatibilité avec Donald Trump.

En effet, les Juifs américains, urbains, éduqués et plutôt progressistes, peuvent difficilement être séduits par un homme qui a érigé en qualités ce qu’ils considèrent comme les pires défauts (cupidité, mensonge, impolitesse, grossièreté, vulgarité, sexisme, ignorance, etc.). Comment peuvent-ils voter pour un président qui n’a cessé d’afficher ostensiblement son mépris pour ce qu’ils valorisent : la rigueur intellectuelle, l’exigence éthique, le souci de vérité, la justice, l’égalité, la tolérance, le respect du bien commun, etc. Sans oublier que Donald Trump a tout au long de son mandat affiché son soutien à des mouvements suprémacistes, racistes et complotistes, tous animés par une haine obsessionnelle des Juifs.

Les Juifs américains ont surtout compris qu’avec ses délires complotistes, ses mensonges et ses rumeurs les plus folles qu’il répand sur Twitter, ce président ne peut qu’affaiblir la démocratie américaine. Or, et ce n’est pas neuf, le destin des Juifs est étroitement lié à celui de la démocratie. Ce n’est que lorsqu’elle est fidèle à elle-même et suffisamment forte pour imposer ses valeurs que les Juifs peuvent s’épanouir.

Leur attachement aux principes universels des droits de l’Homme, à l’Etat de droit et au pluralisme démocratique a aussi des racines proprement juives. La juge à la Cour suprême décédée cette année, Ruth Bader Ginsburg ne manquait jamais une occasion pour souligner le lien entre le judaïsme et sa quête de justice. « La religion juive est une religion éthique », déclarait-elle. A cet égard, il faut bien admettre que Donald Trump et l’éthique n’ont jamais fait bon ménage.

Ce qui est bon pour la plus importante communauté juive de diaspora (près de six millions de Juifs) est sûrement bon pour les Juifs du monde entier. 
Curieusement, cette affirmation n’est pas partagée par une majorité d’Israéliens ni une minorité de la diaspora européenne. Cette inclinaison pour Trump s’explique surtout par le lien qu’ils font entre ce dernier et Benjamin Netanyahou. Ils n’ont pas tout à fait tort. Au-delà de la proximité idéologique, les deux hommes empêtrés dans des scandales judiciaires cultivent effectivement une même rage contre l’indépendance du pouvoir judiciaire et ne voient les médias que comme des instruments de propagande. En revanche, ils se trompent lorsqu’ils croient que ce lien et cette proximité font de Trump le meilleur ami d’Israël.

Si les Juifs du monde entier devaient suivre la voie tracée par Benjamin Netanyahou et Donald Trump, ils se retrouveraient dans un club mal fréquenté où les droits de l’Homme, l’Etat de droit et le pluralisme démocratique ne sont que des obstacles à la soif de pouvoir de ses membres. En tournant le dos aux fondements de la démocratie libérale, les Juifs favorables à Donald Trump oublient une chose essentielle : pour les Pères fondateurs d’Israël, les piliers universels de la démocratie libérale n’ont jamais été des options parmi d’autres. Ils n’ont jamais rejeté l’héritage universaliste de la modernité européenne. Pour s’en convaincre, il suffit de relire la Déclaration d’indépendance d’Israël et se souvenir de la présence assidue de Ben Gourion à Strasbourg au premier rang lors des assemblées du Conseil de l’Europe où il représentait Israël en tant que membre associé.


 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Amos Zot - 6/12/2020 - 15:46

    Cet article reprend les habituelles fake news à l'encontre de Trump.
    Les Juifs des Etats-Unis ont effectivement voté massivement pour Biden en raison de leur attachement historique au Parti démocrate mais aussi parce que les médias et les réseaux sociaux leur cachent ce qu'est devenu le Parti démocrate depuis l'ère Obama et leur cachent aussi les réalisations exceptionnelles de Trump sur le plan économique, au niveau de sa politique vis-à-vis de la Chine, de l'Iran, les traités de paix entre la Serbie et le Kosovo et les nombreux traités de paix entre Israël et de nombreux Etats musulmans.
    Quant à l'argument, "ce qui est bon pour la plus importante communauté juive de diaspora (près de six millions de Juifs) est sûrement bon pour les Juifs du monde entier", je pourrais rétorquer que ce qui est mauvais pour la plus grande communauté juive du monde (+- 7 millions de Juifs en Israël) est mauvais pour les Juifs du monde entier.
    Quand il n'y a plus de pluralisme dans les médias, il n'y a plus de vraie démocratie.
    Pour revoir des pays démocratiques, il faudra innover au niveau du 5ème pouvoir mais est-ce encore possible ?

  • Par Michel Handschuh - 6/12/2020 - 17:53

    Je ne suis pas un supporter de Trump ou de Benyamin Netanyahou pour leurs qualités morales. Néanmoins on doit leur reconnaître qu'ils ont contribué au développement économique de leur pays (peut-être au détriment des pauvres), et surtout à mes yeux à un pas significatif vers la Paix grâce à la normalisation avec E.A.U, Bahreïn et le soudan et j'espère l'Arabie Saoudite. Outre une avancée vers la Paix, cela pourrait renforcer la sécurité face à l'Iran et à la Turquie.
    Sinon n'oublions pas les 3 sénatrices démocrates pro-palestiniennes et les membres d'extrême-gauche de ce parti.
    Le choix Trump-Biden n'est pas aussi blanc et noir que vous le décrivez. C'est une question de priorité que vous donnez à votre choix lors du vote. La Paix et la sécurité en Israël ou d'autres arguments.

  • Par Wolf Gruber - 6/12/2020 - 19:08

    En effet suivre les délires de Trump, son mépris de la démocratie et des valeurs humanistes n’est pas une alternative crédible pour les juifs du monde entier .

  • Par Avroum Maboul - 7/12/2020 - 8:54

    Ainsi les millions de Juifs américains, une des composantes les instruites et peut-être la plus avide d’informations seraient à ce point ignorants parce que « les médias et les réseaux sociaux leur cachent ce qu'est devenu le Parti démocrate depuis l'ère Obama et leur cachent aussi les réalisations exceptionnelles de Trump… ».
    N’est-ce pas présomptueux de penser et d’écrire cela ? Ou tout simplement afficher son adhésion à la vision de Trump sur les médias et la vérité alternative.
    Soyons sérieux un instant, les Juifs américains sont assez grands pour savoir ce qu’a fait Trump pendant ces quatre ans et leur vote massif en faveur de Biden donne un bon éclairage de ce que ce personnage leur inspire.

  • Par gerard rosenblatt - 8/12/2020 - 16:25

    Mon pauvre monsieur, vous avez tout faux, et surtout vous n'avez pas les yeux en face des trousGroupe facebook: "Israel c'est nous c'est vous"

  • Par hans waksbojm - 9/09/2021 - 0:35

    Malheureusement pour vous .... C'est sous ce PRESIDENT TRUMP que
    les accords d'ABRAHAM ont (enfin) ouvert des perspectives idéales pour
    le futur d' ISRAEL et de toute la région , y compris des Palestiniens .
    C'est également le PRESIDENT TRUMP qui a reconnu le GOLAN comme
    terre d'ISRAEL !....Quand on voit ce qu'est devenu la SYRIE avec le boucher de DAMAS ...Quand sait comment le peuple IRANIEN souffre sous la dictature NAZISLAMISTE !....VoUS êtes donc incapable de VOIR les réalités ?