Les vœux du Président du CCLJ

5782 sera l'année de la solidarité

Lundi 6 septembre 2021
Publié dans Regards N°1078

Cette année 5782, nous allons essayer de réparer ce qui a été abîmé ces derniers mois. De toutes nos forces. En premier, nous allons réparer nos relations sociales, mises à mal par des confinements successifs, et l’absence de chaleur en nos murs ou nos maisons.

 

Le CCLJ sera le lieu où les générations se côtoient. On y verra tous les jours, trois, quatre, voire parfois même cinq générations, se réunir pour rire, chanter, manger, débattre, apprendre à se connaître et prendre plaisir à être ensemble.

Nous ne voulons pas nous contenter de faire du CCLJ un simple lieu où passer du bon temps. Nous voulons en faire un lieu du faire ensemble et ainsi créer du lien durable entre nous. A nous de réinventer au quotidien les mille et une manières pour y arriver. A nous de faire en sorte que notre histoire familiale se transmette de manière moderne, chaleureuse, et avec elle, nos langues, notre culture, nos traditions, un certain rapport au monde qui passe activement, de génération en génération, et permet à chacun de trouver du sens et du plaisir à être juif.

Pour cela, vous pourrez compter sur un programme culturel ambitieux, unique en son genre et qui s’adaptera selon les circonstances. Nous avons beaucoup appris cette année sur l’importance d’offrir nos services aussi bien sur place qu’à distance, pour être toujours plus proches de vous, où que vous soyez. Personne ne restera seul, sans accès à la culture, au divertissement ou à l’information juive de qualité. Dans les semaines à venir, vous verrez davantage de CCLJ en ligne, encore plus présent sur les réseaux sociaux, avec plus de contenus écrits, audio et vidéo dont vous pourrez profiter à tout moment de la journée.

Nos activités jeunesse reprennent aussi dans quelques jours et c’est toujours un bonheur que de voir les murs se couvrir à nouveau de dessins et les couloirs résonner des rires des enfants. Vous le savez, au CCLJ, à tout âge, on se divertit et on s’instruit. C’est important pour nous de conserver cet équilibre entre plaisir et apprentissage dans toutes nos activités, de génération en génération. Voilà pourquoi, cette année un effort particulier sera fait pour renouveler le contenu et le format de nos fêtes juives, pour les rendre encore plus conviviales et plus riches de sens.

Ces derniers mois, avec les confinements successifs, nous nous sommes éloignés les uns des autres, ce qui n’est pas sans conséquences. 5782 sera donc en priorité l’année de la solidarité, si nécessaire pour que nous continuions à faire société malgré la distance qui tend à s’installer. La crise du Covid-19 a mis en lumière une précarité importante autour de nous, en ce compris au sein de la communauté juive. Tout cela d’une certaine manière nous le savions, mais nous ne le traitions pas, ou pas assez. Cela doit changer, nous devons mettre davantage la priorité sur ce lien de solidarité à renforcer entre nous tous. Et nous sommes capables de nous réunir pour faire de grandes choses, quand le cœur et l’engagement sont présents.

Je voudrais personnellement remercier tous ceux qui se sont engagés ces derniers mois autour du CCLJ, les uns pour coudre des milliers de masques livrés dès les premiers jours de la crise aux hôpitaux, les services de police ou de santé partout en Belgique, les autres pour confectionner des centaines de box de Pessah ou encore pour aider des étudiants en difficulté ou organiser des maraudes pour distribuer de la nourriture aux sans-abris à Bruxelles. Fidèles à la tradition juive de la Tsedaka, nous ne resterons pas indifférents au sort de nos concitoyens et nous continuerons à construire du lien partout où ce sera possible.

Construire les ponts entre nous et le monde qui nous entoure. Donner de notre temps et de nos forces pour y arriver. Le CCLJ continuera à être ce formidable lieu d’engagement qui depuis plus de 60 ans mène des actions militantes ou éducatives pour changer le monde autour de nous.  Seuls, nous avons réussi à faire de grandes choses. Ensemble et demain, nous en ferons de bien plus grandes encore. Forts de cette conviction, nous allons mettre en place toute une série d’initiatives et de nouvelles collaborations avec des organisations communautaires juives, mais aussi avec des acteurs du monde politique ou associatif. La place me manque pour toutes les mentionner mais je suis certain que vous aurez beaucoup de satisfaction à découvrir nos différents projets, dans ces pages, tout au long de l’année qui s’annonce. Ensemble, au quotidien, nous travaillerons à davantage d’éducation à la tolérance, à la lutte contre l’antisémitisme, les préjugés et toutes formes de discrimination. Nous continuerons le travail de mémoire autour de la Shoah et des génocides du 20e siècle. Nous resterons des observateurs attentifs aux développements de la politique israélienne et de l’actualité des communautés juives partout dans le monde. Pour tout cela, nous ferons en sorte que le CCLJ continue à être une force motrice qui rassemble les bonnes volontés et les esprits remarquables.

Mon dernier mot sera pour l’équipe qui rend possible le quotidien des activités du CCLJ. Ils sont extraordinaires et il faut le redire. Ces derniers mois ont vu beaucoup de changements se mettre en place. A tous ceux qui ont donné de leur temps et de leur talent pour le CCLJ, je veux dire merci et combien leur travail a été utile. A tous ceux qui nous rejoignent, permanents comme militants, à tous ceux qui nous protègent, à tous ceux qui nous soutiennent et nous donnent la force ou les moyens d’avancer, le meilleur reste à venir et ce sera grâce à vous.

Pour tout cela et bien plus encore, Shana Tova, et bienvenue au CCLJ en 5782 !


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/