• Une vie de chien ? Non, pire !

      Mardi 4 mai 2021
      Humeur

      Hier encore, les chiens et les Juifs étaient unis dans une sorte de communauté de destin. On se souviendra qu’aux temps du nazisme et du vichysme triomphant, les jardins publics étaient interdits aux Juifs comme aux chiens. Il en fut ainsi jusqu’au milieu des années 50 sur certaines plages publiques canadiennes. Heureusement, depuis lors les mœurs ont bien évolué. Pour les chiens en tout cas.

    • Les Juifs doivent-ils commémorer Napoléon ?

      Mardi 4 mai 2021
      Politique

      Loin d’être un moment de glorification aveugle, le bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte (5 mai 1821) est l’occasion idéale pour les Juifs de France et de Belgique de se souvenir de l’ambivalence d’un homme d’Etat qui a consolidé leur émancipation, tout en nourrissant à leur égard des préjugés acerbes et hostiles.

    • Le moment Napoléon

      Mardi 4 mai 2021
      Editorial

      Le bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte suscite le malaise auprès de certaines personnes qui s’interrogent sur sa commémoration en ce début du mois de mai. Ce malaise tient à l’ambivalence de l’héritage politique de Napoléon Bonaparte. S’il a doté la France et d’autres pays (dont la Belgique) de leurs institutions juridiques et administratives les plus solides, il a aussi brisé l’élan humaniste de la Révolution française en rétablissant l’esclavage qu’elle avait aboli en 1794.

    • Si c'était une ville

      Lundi 3 mai 2021
      Cinéma

      Dix ans après lui avoir consacré un documentaire, Martin Scorsese offre une nouvelle tribune à son amie Fran Lebowitz, une intello qui boit, qui fume, qui drague… et qui cause !

    • Jacky ou l'amitié d'un jeune juif et d'un musulman

      Samedi 1 mai 2021
      Culture livres

      C’est en écoutant jeudi 29 avril le podcast de l’émission radio du CCLJ, Et si pas maintenant quand, que j’ai eu l’attention attirée par le dernier livre de l’écrivaine belge Geneviève Damas, Jacky, publié chez Gallimard.

    • Biden reconnaît le génocide arménien

      Lundi 26 avril 2021
      International

      Par sa déclaration officielle du 24 avril, jour de commémoration du génocide des Arméniens, Joe Biden devient le premier président américain en fonctions à reconnaitre sans équivoque la réalité de l’extermination de plus d’un million et demi d’Arméniens et à la qualifier de génocide.

Pages