Mobilisation

Waste No More BXL : Déjà 3.500 repas chauds pour les plus démunis

Jeudi 7 mai 2020 par Géraldine Kamps

Les mesures de confinement imposées en Belgique auront vu naitre de nombreuses initiatives citoyennes de solidarité. Parmi elles, « Waste No More BXL » permet d’offrir chaque jour, grâce aux stocks d’invendus, entre 50 et 130 plats chauds aux plus démunis. Une magnifique opération réalisée grâce une équipe particulièrement efficace, comme nous l’explique Valérie Palacios-Keitelman, l’une des coordinatrices. 

Une camionnette pleine à craquer de plats chauds à distribuer

Elles ont l’habitude de se rendre utiles et de ne pas attendre que les choses se fassent. En cette période difficile liée au confinement, Valérie Palacios et Barbara Schoen de Bruin se sont donc alliées et le résultat est des plus convaincants. « Le 13 mars 2020, toutes les banques alimentaires et la plupart des Freego ouverts se sont arrêtés de fonctionner », se souvient Valérie Palacios. « Ajouté à cela, tous les restaurants ont fermé avec une grande quantité de nourriture à liquider et le risque d’un énorme gaspillage. Nous avons alors eu l’idée de récupérer tous ces invendus, de les cuisiner et de les redistribuer sous forme de plats chauds à ceux qui en ont besoin ».

Valérie ressort ainsi d’un premier petit supermarché italien de son quartier, Stival, avec 20 paquets de ravioli et 60 Panettones. Quinze jours plus tard, elle reçoit l’autorisation de se rendre directement à leur dépôt pour récolter plusieurs centaines de kilos de mozzarella et des dizaines de pots de sauce tomate… Très vite, une vraie opération anti-gaspillage alimentaire se met en place et les cuisines privées laissent place aux professionnelles. « Barbara a répandu l’information concernant notre action sur les réseaux sociaux et le restaurant Luca, à Uccle, a proposé de mettre à disposition ses frigos et de cuisiner avec ce qu’on pouvait lui apporter ! », raconte Valérie. Les deux cuisiniers de Luca sont rejoints par les deux cuisiniers de La Luck, à Ixelles, pour former un quatuor de choc, se relayant tous les deux jours. Avec l’aide de Fancy Cake pour venir faire les desserts.

« Nous sommes aujourd’hui une équipe de 12 à prendre en charge la collecte des vivres et la distribution des plats qui ont la particularité d’être servis chauds », explique Valérie qui réalise la nécessité de son action quotidienne lorsqu’elle voit l’accueil réservé à ses livraisons. « On passe tous les jours vers 17h à la Gare centrale, avenue Louise, porte de Namur, Trône, porte de Hal… sans compter les rues où se trouvent des personnes plus isolées, pour leur distribuer nos plats et certains les mangent à peine sortis du coffre de la voiture », confie-t-elle. « Ils n’ont parfois rien mangé de la journée… », confie-t-elle, s’étonnant que ces quartiers ne soient plus couverts par les associations.

Des partenariats précieux

Valérie Palacios préfère parler de « geste solidaire et citoyen » plutôt que de bénévolat. « Une réaction spontanée par rapport à une situation particulière, alors que le civisme est une notion qui disparait de plus en plus », estime cette Suissesse d’origine. Ses journées sont désormais rythmées par ses allées et venues entre les donneurs et les receveurs. Fruits moches, date limite de péremption, fin de stock, tout est bon à prendre, mais surtout tout est bon à cuisiner, répète Waste No More. Pizzas fraîches, tartiflettes, croque-monsieur, mais aussi lemon curds pour n’en citer que quelques-uns… l’opération a déjà permis de distribuer quelque 3.500 plats, tandis que certains bénéficiaires deviennent fidèles. Chaque matin, grâce à une collaboration avec la boulangerie Barat, 60 sandwichs sont ainsi distribués aux utilisateurs de Doucheflux.

« Petré, Dandoy, Carrefour Marketnos partenariats avec les commerçants, les grossistes et les particuliers sont précieux », insiste Valérie. « Nous mettons aussi en contact des associations qui peuvent s’aider mutuellement, comme l’hôtel Galia de la place du Jeu de Balle qui héberge des migrants grâce à la plateforme BXL Refugees, et l’Association pour la solidarité étudiante en Belgique (Aseb) qui vient en aide aux étudiants en situation précaire ».

Waste No More BXL souhaite aussi toucher les particuliers et les petits indépendants très affectés par le confinement, en leur offrant des paniers alimentaires ou des plats chauds. A l’occasion de la Fête des mères, et grâce à un don particulièrement généreux de Leonidas, ce sont des centaines d’œufs en chocolat qui seront distribués.

Vous êtes concerné ou vous connaissez des personnes en difficulté ? N’hésitez pas à les contacter. Ils feront de leur mieux pour vous aider, en toute discrétion.

En pratique

Le dépôt de denrées alimentaires peut se faire tous les jours entre 16h et 17h à la Luck, Rue Washington 74, 1050 Bruxelles.

Prise en charge ou aide alimentaire : Valérie Palacios 0477/775.361

Plus d’infos : Facebook : waste no more bxl / Instagram : waste_no-more_bxl

Une cagnotte sur Leetchi.com a été lancée pour permettre notamment l’achat de contenants.

 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Poiré-Stiebel P... - 8/05/2020 - 11:53

    Formidable comment puis je aider même de loin?

  • Par Rédaction Regards - 8/05/2020 - 11:56

    @Poiré-Stiebel Patricia

    Toutes les informations pratiques pour apporter votre aide ou bénéficier de ce service vous sont indiquées sous l'article.
    Bien à vous

    La Rédaction