Laïcité

Véronique De Keyser élue à la présidence du Centre d'action laïque

Mardi 26 mai 2020

L’Assemblée générale du Centre d’Action Laïque, réunie virtuellement ce mardi 26 mai 2020, a élu Véronique De Keyser en tant que présidente du Centre d’Action Laïque.

 

Psychologue et professeure émérite à l’Université de Liège, Députée européenne de 2001 à 2014, Véronique De Keyser est depuis toujours une militante engagée de la Laïcité. C’est à ce titre qu’elle a intégré en 2017 le Conseil d’administration qu’elle présidera dorénavant.

Elle succède à Henri Bartholomeeusen qui a exercé ce mandat de 2014 à aujourd’hui. En élisant Véronique De Keyser, le Centre d’Action Laïque se dote pour la première fois d’une femme présidente. C’est la confirmation de la volonté mise en œuvre depuis de nombreuses années d’une féminisation de ses instances.

Pour la nouvelle présidente, « cette élection est avant tout une transmission basée sur le remarquable travail de Henri Bartholomeeusen et l’action des bénévoles et des permanents de l’ensemble du mouvement laïque, fort de ses régionales et de ses quelques 300 associations. Cette transmission intervient dans le contexte d’une crise sanitaire grave. Cette dernière a créé d’exceptionnels mouvements de solidarité. Mais elle a aussi suscité des questions, jusqu’ici sans réponse, qui ont nourri les populismes et les peurs. La Laïcité avec sa capacité de réflexion, avec sa volonté d’aller vers l’universel, de défendre les droits de l’Homme et de lutter contre les inégalités et les discriminations contribuera au débat suscité par cette crise – un débat qui fera reculer les peurs. Cela nous amènera sans doute à décliner d’autres facettes de la laïcité, en phase avec le monde qui s’ouvre ».


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Speyer - 26/05/2020 - 17:03

    Je ne suis pas convaincu par l'utilité de cette mention. VdK est connue pour certaines positions pro-palestiniennes qui sont bien au de la de l'antisémitisme. Invitons la pour une conférence et voir cela de plus près...

  • Par ezekiel - 26/05/2020 - 18:45

    Je ne vois nullement le but de l'inviter à quoi que ce soit. Tout le monde sait à qui on a affaire avec cette dame.

    Peut être que fidèle à sa tradition, le CCOJB l'invitera à son prochain repas annuel.

  • Par Maurice e. - 27/05/2020 - 8:21

    S'est notamment signalée par une comparaison douteuse en 2014 entre Gaza et le Ghetto de Varsovie
    Pas certain que cela ait pu combattre "le populisme et les peurs"
    Une grande humaniste en effet

  • Par Jean Winandy - 27/05/2020 - 10:51

    Une grande dame.

    @ Speyer : est-ce que tout , vraiment tout et tout le monde doit passer par le filtre "anti" ou "pro" palestinien pour exister , indépendamment des qualités de tout un chacun ? Ca ressemble à un "pass" dont la réduction manichéiste est tout simplement consternante.

  • Par Maurice e. - 28/05/2020 - 2:46

    @ Jean Winandy
    Comment faut-il qualifier quelqu'un (parlementaire socialiste de surcroit) qui assimile le situation de Gaza (aussi pénible soit elle) à celle du Ghetto de Varsovie, dont seule une poignée des 500.000 Juifs entassés a pu survivre.Une grande dame? Vraiment??

  • Par Roland Douhard - 30/05/2020 - 18:38

    Plus obsessionnellement antisioniste et unilatéralement anti-israélienne, c'est difficile à trouver, si ce n'est peut-être à l'extrême droite et chez les islamises. Faut-il préciser que je rejoins totalement la solution à deux Etats, de moins en moins possible du fait de la politique actuelle de Netanyahou et de ses alliés, anciens et nouveaux. Que j'adhère pleinement à la reconnaissance du droit du peuple palestinien à disposer démocratiquement d'une terre et d'un Etat. Là n'est pas le problème. Non, il s'agit dans le chef de cette personne d'une allergie viscérale, à l'image d'une certaine gauche qu'elle incarne, au droit d'Israël à exister, à sa légitimité historique et à sa sécurité, indépendamment du fait accompli d'une colonisation inacceptable. Mais nul Juif, en général, et laïque en particulier, ne peut se réjouir de cette lamentable élection. Est-ce si étonnant de la part du CAL de recycler ainsi cette ancienne gloire socialiste, lui qui est gangréné depuis des années par une idéologie borgne, bien plus que par les valeurs humanistes qu'il était censé incarner à sa fondation ?

  • Par Frédéric Fichefet - 3/06/2020 - 23:30

    Laïcité ?

    Ce n'est pas Véronique de Keyzer qui louait la "même" laïcité de Bachar el-Assad lorsqu'elle allait discuter le bout de gras avec lui en 2013 tout en accusant les rebelles des attaques chimiques sur la Ghouta ? Dois-je ici rappeler que Véronique de Keyzer a publié un article à ce sujet sur le Réseau Voltaire de Thierry Meyssan ?

    Le CCLJ ne ferait pas un communiqué pour, au moins, s'interroger sur cette nomination ?

  • Par Daniel Donner - 8/06/2020 - 13:13

    @Roland
    "Faut-il préciser que je rejoins totalement la solution à deux Etats, de moins en moins possible du fait de la politique actuelle de Netanyahou et de ses alliés, anciens et nouveaux."

    Roland, parfois (souvent?) les choses ne sont pas aussi simples qu'elles paraissent. La droite nationaliste s'oppose aux annexions proposees recemment. Savez-vous pourquoi? Parce que celle-ci determineraient un territoire qui serait celui d'un etat palestinien, etat auquel elle s'oppose.. Pourquoi la gauche s'y oppose alors? Parce que ce territoire doit etre defini non unilateralement par Israel mais ensemble. Mais cela veut dire que le principe meme de ces annexions (qui n'etaient pas interdites par Oslo, et que la gauche elle-meme preconisait via le plan Alon soutenu par Rabin pour la frontiere jordanienne, ou comme le bloc Etziyon) n'est pas a rejeter automatiquement.