• L'éducation à la citoyenneté face au Covid-19

      Mercredi 21 octobre 2020
      La Haine, je dis non !

      En dépit des difficultés liées au Covid-19, « La haine, je dis non ! », le programme d’éducation à la citoyenneté du CCLJ poursuit ses activités dans les écoles en s’adaptant aux aléas de la situation sanitaire. Voici ce qu'elle proposera cette année scolaire 2020-2021.

    • le retour de la bête au nom du Bien

      Lundi 19 octobre 2020
      Humeur

      L’antisémitisme de papa est de retour. L’accalmie de l’après Shoah n’aura-t-elle duré qu’un court printemps ? On doit le supputer au regard de la réactivation, ici et là, à droite comme à gauche, des pires préjugés antisémites, antisionisme radical compris.

    • Il faut transmettre aux élèves les connaissances propres à la citoyenneté comme le faisait Samuel Paty

      Lundi 19 octobre 2020
      Communiqué du CCLJ - attentat de Conflans

      Le Centre communautaire laïc juif (CCLJ) condamne avec la plus grande fermeté l’ignoble assassinat par décapitation de Samuel Paty, cet enseignant français ayant montré à ses élèves des caricatures de Mahomet afin d’aborder les questions de la liberté d’expression et de la diversité d’opinions.Nous ne pouvons nous résigner à l’idée insupportable qu’un enseignant soit sauvagement abattu parce qu’il s’efforçait d’éveiller ses élèves à la liberté de penser, de dire, d’écrire et de dessiner.

    • Kaddish pour Ruth Bader Ginsburg

      Jeudi 15 octobre 2020
      Zoom sur...

      Deuxième femme de l’histoire américaine à siéger à la Cour suprême, Ruth Bader Ginsburg (RBG) est décédée le 19 septembre dernier, le premier soir de Rosh Hashana, à l’âge de 87 ans. Juriste très attentive aux droits des femmes, elle a souvent souligné le lien entre son exigence de justice et sa judéité.

    • L'inanité de l'appropriation culturelle

      Jeudi 15 octobre 2020
      Editorial

      A l’initiative de son président Rachid Madrane, le Parlement bruxellois organisera fin de cette année des assises de la lutte contre le racisme. C’est une excellente initiative, à condition de ne pas se limiter à l’intention initiale de « rassembler l’ensemble des acteurs de la lutte contre le racisme et les discriminations dans une optique intersectionnelle ». 

Pages