Insurrection Pro-Trump

Condamnation unanime de la communauté juive américaine

Jeudi 7 janvier 2021 par Nicolas Zomersztajn

Les dirigeants communautaires juifs ont réagi unanimement pour dénoncer la prise d’assaut du Capitole par la foule pro-Trump.

Jonathan Greenblatt, le président de l’Anti-Defamation League (ADL), une organisation juive de lutte contre le racisme et l’antisémitisme créée en 1913, a exprimé très clairement le point de vue unanimement partagé par les Juifs des Etats-Unis en pointant la responsabilité de Donald Trump dans cet assaut contre le Capitole.

« Le président a encouragé la sédition et incité à la violence. Les personnes qui agressent les forces de l'ordre ou qui détruisent les bâtiments gouvernementaux doivent être arrêtées et tenues pour responsables », a déclaré Jonathan Greenblatt. « Plus que toute autre chose, ce qui se passe actuellement au Capitole est le résultat direct de la peur et de la désinformation qui ont été constamment propagées depuis le Bureau ovale. Le président Trump a la responsabilité d'appeler à la fin de cette violence et de ces troubles qu'il a semés. Sa campagne de désinformation est un danger clair et présent pour notre démocratie ».

Comme l'ADL l'a répété à maintes reprises, les extrémistes doivent être pris au mot. « Il y a d'abord eu une rhétorique instable en ligne, puis des appels explicites à la violence et maintenant les gens répondent à ces appels dans la capitale du pays et enfreignent la loi de manière flagrante. Il faut en finir maintenant », a insisté Jonathan Greenblatt.

Même ceux qui n’ont cessé de louer la politique que Donald Trump a menée au Proche-Orient jugent son attitude inacceptable et impardonnable. « Ce que l'histoire mettra certainement en évidence, ce ne sont pas les réalisations en matière de politique étrangère alors que le président Trump a accomplies à la fin de son mandat, mais les graves dangers qu'il a fait courir à la démocratie américaine et à l'État de droit par son refus d'accepter cette fin - culminant dans la violence qu'il a provoquée au Capitole américain », a souligné Jason Isaacson, le directeur politique de l’American Jewish Committee (AJC), une des principales organisations représentatives de la communauté juive américaine.

Jason Isaacson ne manque pas d’évoquer toutes les tentatives pathétiques de Trump pour semer le chaos après sa défaite : « Ces dernières semaines ont été marquées par la crainte de la perspective d'une action militaire soudaine entreprise davantage pour faire avancer des objectifs de politique intérieure que de sécurité nationale ; par la diffusion de théories conspirationnistes ; par des efforts juridiques et législatifs dans de nombreux Etats, presque tous infondés et rejetés, pour annuler les votes légalement exprimés et comptés ; et par la promotion de plans visant à invalider au Congrès les résultats d'une élection certifiée légitime par l'intégrité de l'administration elle-même et les responsables de l'application de la loi ».

"Il est plus que temps de mettre fin à ce sombre chapitre"

Sans oublier toutes les mesures dilatoires prises par Trump pour empêcher la transition démocratique avec la nouvelle administration démocrate. Ainsi, Jason Isaacson les évoque par le menu : « le président élu Biden s'est vu refuser des fonds de transition, puis ses conseillers se sont vus refuser l'accès aux agences qu'ils vont bientôt gérer ; le déploiement de changements réglementaires majeurs et de contrats sur les terres fédérales dans les derniers jours de l'administration - tout le contraire de la gestion des administrations précédentes pendant l'interrègne précédant une inauguration ; la diffamation de chaque fonctionnaire qui a osé publiquement contester les mensonges du président ».

Tous les dirigeants soulignent les efforts aberrants de Trump pour encourager ses nombreux partisans à se méfier du processus électoral, sapant ainsi le contrat social américain. « Il est temps -en fait, il est plus que temps- de mettre fin à ce sombre chapitre », estime Jason Isaacson. « L’élection de 2020 a été une épreuve sans précédent. Mais elle est terminée. Les bulletins de vote ont été déposés et comptés - et recomptés - et le Collège électoral a voté. Joe Biden a gagné. Donald Trump a perdu. Nous devons maintenant passer à autre chose ».


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Maurice e. - 7/01/2021 - 18:44

    Etre un ami d'Israël n'excuse pas Trump d'être un voyou soutenu notamment par l'extrême droite suprémationiste bla

  • Par Maurice e. - 7/01/2021 - 18:47

    suite....
    soutenu par l'extrême droite suprémationiste et antisémite.

    Bon débarras!!