Propos d'un libre penseur

Une chance à saisir pour Israël

Mercredi 2 mars 2011 par Guy Haasrcher

Des révolutions démocratiques dans le monde arabe ! La seule bonne nouvelle depuis bien longtemps ? Ce n’est évidemment pas sûr -en particulier pour Israël-, étant donné les incertitudes qui pèsent sur la suite du processus, et la participation des islamistes à ce dernier.
Il y a au moins deux raisons fondamentales pour lesquelles Israël devrait soutenir la révolution de Jasmin, le mouvement de la place Tahrir, et tous les soulèvements à venir dans le monde arabe.
La première est morale. Israël est la seule démocratie authentique au Proche-Orient, du moins pour ce qui concerne le territoire d’avant 1967. Tenant compte de son histoire et des valeurs qu’il incarne, il est proprement inconcevable que l’Etat hébreu continue à s’accommoder, dans une perspective réaliste à très court terme, de régimes totalement discrédités aux yeux de leurs populations. La Tunisie et l’Egypte sont des pays très différents, mais les régimes de Ben Ali et de Moubarak partageaient au moins une caractéristique : ils se présentaient comme les seuls remparts crédibles contre l’obscurantisme islamiste. De plus, l’Egypte était (et est) en paix avec Israël, ce qui est crucial.
Mais ces remparts étaient de carton-pâte. Moralement parlant, comment soutenir des gouvernements qui torturaient, violaient les droits de l’homme de façon quotidienne, et mettaient de surcroît leurs pays en coupe réglée ? On a beaucoup parlé des exactions du clan Trabelsi (la famille de l’épouse du président tunisien déchu), mais sait-on que la fortune estimée de Moubarak (40 milliards de dollars) est supérieure à celle de Bill Gates, alors que de nombreux Egyptiens vivent avec
1 dollar par jour ?
Politiquement parlant, la situation ne se présente pas sous un jour meilleur. Ces « remparts » -avec le prix terrible à payer pour les populations- sont-ils vraiment solides et efficaces ? La plupart des régimes despotiques de l’aire musulmane ont souvent acheté la paix avec les islamistes par un policy mix mêlant une répression sauvage et des concessions bien imprudentes sur les plans social et culturel. C’est quand même en Egypte qu’une série télévisée s’est inspirée du Protocole des Sages de Sion. Il est après tout réjouissant de constater que des régimes honnis par leurs peuples ne peuvent bénéficier éternellement de la prétendue « passivité arabe ».
Franklin Roosevelt savait que l’Amérique avait parmi ses alliés des gouvernements peu fréquentables. Des salauds. Mais, disait-il, en se référant à Anastasio Somoza Garcia (président du Nicaragua de 1937 à 1947 et de 1951 à 1956), et en conformité avec la théorie réaliste des relations internationales, « He may be a bastard but he’s our bastard » (c’est peut-être un salaud, mais c’est le nôtre). A l’opposé de cette doctrine, les néoconservateurs ont défendu au début du siècle présent la démocra-tisation de tels régimes, en plaidant leur instabilité à long terme, parce que l’injustice n’engendre qu’une stabilité apparente. Certes, la tentative d’imposer la démocratie de l’extérieur fut une terrible erreur. Les neocons avaient d’ailleurs commencé par un salaud qui n’était sûrement pas « le leur ». Mais maintenant que la démocratisation vient de l’intérieur, resterons-nous sourds ?
De toute façon, comme le dit Jack Bauer dans 24 heures chrono, « there’s no other choice ». Le mouvement actuel recèle d’immenses périls, comme c’est le cas de toute révolution. Mais le moubarakisme ou un quelconque de ses substituts « dynastiques » choque la morale, alimente la cécité politique, et met à moyen terme en danger la sécurité d’Israël.
Si -je rêve- le gouvernement d’Israël saisissait cette occasion pour démanteler les colonies et travailler à une paix véritable avec les Palestiniens, il entrerait dans le train de l’histoire, avec certes tous les périls que ce « voyage » implique. Dans le cas contraire, Israël perdrait toute occasion de se relégitimiser. C’est d’abord l’Israël que nous aimons qui serait le grand
perdant de cet aveuglement.

 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par JC Prignon - 4/03/2011 - 14:54

    Comme cela fait du bien de lire de tels propos sages et éclairés dans ce bruit de fond pessimisme et de repli sur soi...