Le CCLJ condamne l'attentat palestinien du 11 juin 2003

Jeudi 12 juin 2003

 

Le CCLJ s'est félicité de la reprise du dialogue israélo-palestinien au plus haut niveau et soutient avec force et conviction la Feuille de Route. Aujourd'hui, le CCLJ est profondément bouleversé et indigné par l'attentat suicide palestinien qui a frappé Jérusalem et qui a fait 16 morts et plus de 100 blessés dont 6 grièvement. L’atrocité et la gratuité d’un tel geste ne servent malheureusement qu’à renforcer l’extrémisme et le fanatisme ravageurs alors que le Sommet d'Akaba était porteur de tant d'espoirs. De fait, vouloir la paix, c’est savoir dénoncer le terrorisme. Le CCLJ condamne et condamnera toujours avec la dernière vigueur ces attentats terroristes. En effet, le terrorisme palestinien, comme tout terrorisme, est impardonnable et inacceptable. Le CCLJ réaffirme sa position traditionnelle concernant le Proche-Orient. La solution du conflit israélo-palestinien ne peut être que politique et fruit d'une négociation entre les deux parties. Nous reprenons à notre compte le point de vue d'Yitzhak Rabin : "Il faut combattre le terrorisme comme s’il n’y avait pas de négociations et poursuivre les négociations comme s’il n’y avait pas de terrorisme".


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/