Au nom de la vérité historique

Lundi 1 octobre 2007

 

C’est avec consternation que le CCLJ a pris connaissance de la décision du Conseil d’Administration du Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB) de refuser le statut de « fondateur » de cette association à plusieurs membres éminents à l’origine de la création de celle-ci, dont David Susskind, Président d’honneur du CCLJ. Personne ne peut nier à notre Président d’honneur la qualité de fondateur du CCOJB, lui qui l’a porté durant plus de 30 ans, du combat des Juifs d’URSS à celui des restitutions en faveur des Juifs spoliés pendant la Seconde Guerre mondiale. En agissant de la sorte, certains sont en passe d’effacer l’une des pages les plus importantes de l’histoire du judaïsme belge, celle de la reconstruction de notre Communauté après le drame de la Shoah. Quelles que soient les difficultés à élire le nouveau président du CCOJB, notre Communauté peut-elle se permettre d’oublier son passé ? Peut-elle assumer que l’Histoire soit réécrite à des fins électorales ? Le CCLJ, quant à lui, s’y refuse et demande instamment que la vérité soit rétablie lors de l’Assemblée générale du CCOJB - convoquée pour le 16 octobre prochain -, et que soit reconnu le statut de fondateur à celui qui a, avec d’autres, réellement créé cette institution.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/