Art/Photographie

La mort en marche

Mardi 5 janvier 2021 par Roland Baumann
Publié dans Regards N°1070

Ouvrage mythique du photojournalisme engagé, documentant la guerre d’Espagne en 1936-1937, La Mort en marche (Death in the Making) de Robert Capa vient d’être édité en français.

 

En février 1938, Capa publie Death in the Making aux éditions Covici-Friede à New York. Il dédie ce livre photo à « Gerda Taro, qui a passé un an sur le front espagnol et qui y est restée ». Morte en reportage à la bataille de Brunete, Taro a été inhumée au Père-Lachaise le 1er août 1937. Articulé sur les reportages de Capa et Taro dans la guerre civile espagnole d’août 1936 à juillet 1937, le livre montre entre-autres les milices anarchistes à Barcelone et en Aragon, la défense de Madrid avec les volontaires des brigades internationales et les habitants réfugiés dans le métro sous les bombardements, les civils en fuite de Malaga à Almeria, etc.

Sorte de « requiem visuel », rendant hommage aux morts et à tous les sacrifices du peuple espagnol pour la défense de la république face aux militaires rebelles soutenus par l’Italie, l’Allemagne et le Portugal fascistes, l’ouvrage veut faire connaître la cause de l’Espagne républicaine aux Etats- unis. Opposée à la politique de neutralité du Congrès américain, une partie de l’opinion publique, surtout à New York, dénonçait l’abandon de la République espagnole par les démocraties occidentales. Comme le souligne en préface le journaliste Jay Allen, célèbre pour un reportage dénonçant les massacres faits par l’armée d’Afrique du général Franco à Badajoz en août 1936, La Mort en marche documente l’héroïsme et les souffrances de tout un peuple, mobilisé contre le fascisme, et aurait pu s’intituler « La Vie en marche » !

Symbole de la cause républicaine espagnole

La mise en page est d’André Kertesz, photographe juif hongrois, ami de Capa à Paris et venu s’établir à New York en 1936. L’éditeur Pascal Covici est un juif originaire de Moldavie, immigré à Chicago. La publication du livre s’accompagne d’une exposition à la New School for Social Research de New York en février-mars 1938. La jaquette de La Mort en marche reproduit l’image d’un combattant républicain fauché par les balles ennemies sur le front de Cordoue début septembre 1936 : The Falling Soldier. Comme l’écrit Cynthia Young, spécialiste de l’œuvre de Capa, « Si une photo de l’époque représentait la beauté d’un sacrifice pour une cause, c’était bien celle-là ». Publiée une première fois dans l’hebdomadaire VU le 29 septembre 1936, cette image de combattant républicain, frappé en plein élan par la mort, est reproduite en juillet 37 dans le magazine Life pour introduire un article qui fait le bilan d’un an de guerre civile. The Falling Soldier devient alors le symbole de la cause républicaine et des campagnes multiples menées au sein de l’opinion publique américaine contre la non-intervention.

A sa sortie, Death in the Making est un échec éditorial et commercial. La qualité d’impression des photographies avec effet tramé gris sur papier mat est déplorable. La politique de non-intervention des démocraties et les accords de Munich mènent à la défaite finale de la République en mars 1939. Aujourd’hui, l’ouvrage de 1938 est rare sur le marché du livre photo et les exemplaires conservés avec la jaquette d’origine sont rarissimes. Cette nouvelle édition, version remastérisée de celle de 1938, reproduit la mise en page originale de Kertesz. Réalisé avec de nouveaux scans de tirages et négatifs originaux de la collection Robert et Cornell Capa de l’International Center of Photography (ICP) de New York et d’autres archives, l’ouvrage contient un inventaire exhaustif de toutes les photos du livre de 1938 : 111 photos de Capa, 24 de Taro et 13 images de Chim dont la contribution n’était pas citée dans l’édition originale. Traduit en français, cet ouvrage mythique de l’histoire du photojournalisme de guerre, enfin accessible au grand public, nous permet d’admirer l’œuvre engagée de ces trois photographes juifs en lutte contre le fascisme.

Le Monde consacre son dernier hors-série à la guerre d’Espagne et reproduit en couverture The Falling Soldier de Capa. Responsable de cette publication, le journaliste Michel Lefebvre y procède à une brève analyse de cette « icône » et de ses « mystères ». On y découvre aussi les photos poignantes d’un reportage de Capa sur l’internement des soldats et réfugiés républicains de dans des camps de concentration (Argelès, Saint-Cyprien, Le Barcarès…) ainsi que le travail inédit du photographe catalan Antoni Campaña sur l’Espagne républicaine en lutte. Cet hors-série offre un excellent panorama des enjeux mémoriels actuels de la guerre d’Espagne et des créations culturelles diverses qu’elle ne cesse d’inspirer de part et d’autre des Pyrénées.

Robert Capa, La mort en marche, éditions Delpire, 2020

« Guerre d’Espagne : une passion française », Le Monde, Hors-série octobre-décembre 2020


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/