Livres

Amos Elon : Requiem allemand, une histoire des Juifs allemands 1743-1933

Dimanche 7 novembre 2010 par Henri Raczymow

Ouvrage traduit de l’anglais ?et de l’allemand par Pierre-Emmanuel Dauzat, éditions Denoël

 

L’histoire de la « symbiose » judéo-allemande fut maintes fois retracée. Le journaliste et essayiste israélien Amos Elon revient sur la question dans un ouvrage clair, exhaustif, passionnant. Tout commence en 1743, quand un tout jeune garçon de 14 ans entre à Berlin par la Rosenthaler Tor. Il s’appelait Moses Mendelssohn. Il n’a rien pour lui, ce jeune homme. D’aspect chétif, petit, malingre, pauvre et bossu qui plus est, il ne parle pas l’allemand mais le Judendeutsch. En revanche, il est déjà un talmudiste accompli. Ce jeune homme deviendra quelques années plus tard le premier Juif allemand de renommée européenne, admiré par Kant et ami intime de Lessing. Il sera le modèle de tous les Juifs de l’espace germanophone, jusqu’à la tragédie finale, qui prônaient fidélité à l’identité juive et partage de la haute culture profane. Pour Amos Elon qui retrace de façon vivante cette histoire nourrie de la biographie des protagonistes, de Heinrich Heine à Hannah Arendt, en ?passant par Walter Benjamin, Martin Buber, Gershom Scholem, Herzl, Kafka, Einstein, Marx, Freud, excusez du peu, la fin ?n’était pas écrite. « L’issue est demeurée incertaine presque jusqu’au bout ».

 

 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/