Pourim

Une nouvelle collection de livres pour enfants sur les fêtes juives

Vendredi 26 Février 2021 par Mathilde Neumann

A l’occasion de Pourim, le CCLJ vous dévoile son ambitieux projet de livres des fêtes juives pour enfants et adolescents… 

 

Au cœur des combats du CCLJ, se trouvent l’affirmation et la transmission de l’identité juive laïque. De la question de définir les contours précis de cette identité - dont on n’a certainement pas fini de parler - découle celle de choisir ce que le CCLJ souhaite transmettre comme contenu juif à ses plus jeunes membres, que ce soit au sein de la crèche, de l’école Shalom Alehem, de la JJL, du programme des bnei-mitzvah ou encore lors de la célébration des fêtes juives. Il y a trois ans, nous entamions un chantier d’évaluation de la transmission aux plus jeunes au sein du CCLJ, et de modernisation des outils dont nous disposons pour ce faire. Nous étions guidés par la volonté de s’assurer que ce qui est enseigné soit à la fois solide en contenu et conforme aux valeurs profondément humanistes prônées par notre centre. Dans cette démarche, nous avons bénéficié de la précieuse aide de Mireille Dahan, professeur au sein de notre programme de Bar-Bat mitzvah laïque, et fille du très apprécié Rabbin Dahan.

Une collection de livres du CCLJ

Très rapidement, un constat étonnant s’est imposé : en français, il n’existe pas de publications pour les plus jeunes qui racontent l’histoire des fêtes juives, leur signification et les questionnements qu’elles soulèvent, sans placer Dieu au centre des récits. C’est ainsi qu’est née l’idée de créer notre propre collection de livres d’histoires juives pour enfants. Un projet qui nous motive beaucoup et que nous ne manquerons pas de vous faire suivre ! Si nous vous dévoilons cette démarche aujourd’hui, c’est parce que le premier volume de cette collection de livres a déjà été conçu et qu’il est consacré à... POURIM ! En attendant de pouvoir vous en procurer une copie, voici un petit avant-goût de ce que vos enfants pourront y apprendre. « Pourim commémore un génocide raté. L’histoire se passe en Perse et a été datée du 4e siècle avant notre ère. L’histoire d’Esther a été écrite sur un rouleau : la Méguila d’Esther. C’est un ajout biblique tardif. On le trouve dans les Hagiographes ou Ktouvim, le dernier livre de la Bible des Juifs ou Ancien Testament. C’est le seul texte de la Bible dans lequel n’apparaît pas une seule fois le nom de Dieu mais uniquement ceux des Hommes. Pourim raconte une histoire absurde : Aman tire au sort le massacre des Juifs de Perse. De là, la fête arrosée (les adultes doivent boire jusqu’à ne plus différencier Aman de Mardoché), les petits gâteaux appelés oreilles d’Aman, les déguisements, etc. Le carnaval existe dans toutes les cultures, il permet de libérer des tensions du quotidien, le déguisement permet d’inverser les rôles, l’esclave devient le roi... ».

++++

Avant de vous laisser célébrer Pourim à distance, voici un petit rappel des coutumes essentielles de la fête.

• Ecouter l’histoire en faisant tournoyer les crécelles quand le nom d’Aman est prononcé

• Manger et se réjouir

• Offrir des michloah manot (cadeaux de nourriture)

• Faire des dons

Déguisez-vous, régalez-vous, et que la fête soit belle ! Hag saméah à tous !


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/