Israël

Le procès de Benjamin Netanyahou reporté

Lundi 16 mars 2020 par AFP

Le procès pour corruption du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, qui devait s'ouvrir ce mardi 17 mars 2020, est reporté de deux mois a annoncé dimanche le tribunal de Jérusalem, invoquant des craintes de propagation du nouveau coronavirus.

 

« Au vu de la propagation du coronavirus et selon les instructions limitant le travail des tribunaux aux cas urgents uniquement, nous avons décidé de reporter la première audience au 24 mai 2020 », a-t-il indiqué.

Poursuivi pour corruption, malversation et abus de confiance dans trois affaires, Benjamin Netanyahou clame son innocence et se dit victime d'une « chasse aux sorcières » des services du ministère public et des médias. Il avait demandé un report de 45 jours de son procès arguant qu'il n'avait pas reçu « l'ensemble des pièces du dossier, collectées durant l'enquête ». Le tribunal avait rejeté sa requête mardi passé.

Nouvelles mesures face à l’épidémie

Israël a décidé de fermer à partir de ce dimanche restaurants, centres commerciaux, cafés et salles de sport, dans une tentative d'arrêter la propagation du nouveau coronavirus, a par ailleurs annoncé le Premier ministre Benjamin Netanyahou dans une adresse télévisée.

La fermeture des écoles annoncée jeudi va également inclure les crèches.

M. Netanyahou a en outre affirmé qu'il demanderait au gouvernement, lors de sa prochaine réunion qui sera organisée par vidéoconférence, d'approuver le recours aux « technologies utilisées dans la guerre contre le terrorisme » pour traquer les mouvements des Israéliens contaminés par le Covid-19.

Les nouvelles instructions interdisent également des rassemblements de 10 personnes.

L'armée de son côté a demandé aux soldats retournant de leur permission de se préparer à rester confinés dans leurs bases pendant un mois.

Samedi soir, le ministère de la Santé a fait état d'un dernier bilan de 193 cas de contamination en Israël.

Gouvernement d’urgence d’union nationale ?

Benjamin Netanyahou a de nouveau appelé à la formation d'un gouvernement d'urgence d'union nationale pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus.

C’est le principal rival du Premier ministre israélien sortant, Benny Gantz, qui sera chargé ce lundi de former un gouvernement après avoir reçu le soutien d'une majorité de députés, a annoncé ce dimanche la présidence dans un communiqué, après des consultations de M. Rivlin avec les représentants des partis élus aux législatives du 2 mars.

Les résultats définitifs avaient confirmé une légère avance du Premier ministre sortant, mais ce dernier n'est pas parvenu à obtenir l'appui de 61 parlementaires, seuil requis pour la formation d'un gouvernement.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/