Vaccin Covid-19

Premiers résultats encourageants de la vaccination en Israël

Lundi 18 janvier 2021 par La rédaction et AFP/DPA

Un mois après le début de la campagne de vaccination à grande échelle en Israël, les résultats préliminaires des recherches montrent que ces efforts ont porté leurs fruits.

Les vaccinations ont en effet permis d'y réduire considérablement le nombre de nouvelles infections.

Le nombre de tests positifs chez les personnes de plus de 60 ans a considérablement diminué, selon une étude de l'assureur maladie Clalit. Celle-ci a comparé deux groupes de 200.000 personnes de plus de 60 ans, le premier ayant été vacciné au contraire du second.

"La proportion de personnes testées positives, avec ou sans symptômes, était de 33% inférieure dans le groupe vacciné", explique le professeur Ran Balicer. L'épidémiologiste parle d'un "résultat encourageant". "Il montre que le vaccin est efficace, même chez les personnes âgées."

Le professeur s'attend à ce que le nombre de patients atteints du Covid et gravement malades diminue considérablement dans un avenir proche.

Israël est considéré comme un leader mondial en matière de vaccination contre le coronavirus. Plus de 2 millions de personnes y ont déjà reçu la première dose du vaccin et environ 250.000 la deuxième. Plus de 75% des personnes de plus de 60 ans ont déjà été vaccinées, selon le professeur Balicer.

Petit bémol cependant, selon le ministère de la Santé, le taux de vaccination chez les Arabes israéliens est très faible. Le Docteur Nael Elias, est pneumologue. Il dirige l’hôpital Saint-Vincent de Paul de Nazareth. Pour lui, le faible taux de vaccination chez les Arabes israéliens, s’explique par plusieurs raisons. « Il y a beaucoup de fake news sur les réseaux sociaux, et en tant qu’arabes nous sommes exposés à la désinformation qui nous vient des pays voisins. Par exemple au Liban, les gens sont très anti-vaccin. Et toutes ces théories du complot qui circulent sur le net des pays arabes, peuvent influencer les Arabes israéliens ». Ce médecin pointe aussi les campagnes de sensibilisation à la vaccination faites exclusivement en hébreu et donnant le sentiment qu’elles se n’adressaient pas forcément à la communauté arabe.

Les prisonniers palestiniens vont être vaccinés

Des responsables palestiniens et des ONG avaient appelé Israël à vacciner les Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes, dont au moins 250 ont été testés positifs au Covid-19, selon les données du Club des prisonniers palestiniens.

Dimanche, les autorités carcérales israéliennes ont indiqué dans un communiqué "qu'après la vaccination du personnel (...) les vaccinations des détenus commenceraient dans les prisons conformément au protocole médical et opérationnel établi par l'autorité pénitentiaire".

"Cela concerne tous les prisonniers sans distinction", a confirmé à l'AFP une porte-parole de l'administration pénitentiaire.

En fin de journée dimanche, l'administration pénitentiaire a indiqué que la vaccination des prisonniers commencerait lundi. "L'ensemble du personnel pénitentiaire ayant été vacciné, nous entamerons lundi l'opération de vaccination des détenus", affirme-t-elle dans un communiqué.

Israël, qui a acheté les vaccins de Pfizer-BioNTech et Moderna, a lancé à la mi-décembre sa campagne de vaccination, puis a accéléré sa cadence avec aujourd'hui plus de deux millions de personnes ayant reçu une première dose, sans toutefois en prévoir pour les Palestiniens de Gaza et de Cisjordanie.

De son côté, l'Autorité palestinienne a indiqué avoir signé quatre contrats d'achat de vaccins, dont le russe Spoutnik V, couvrant 70% des habitants de Cisjordanie et Gaza. Ces vaccins doivent être livrés d'ici mars.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Daniel donner - 19/01/2021 - 7:15

    Pourquoi israel aurait il du prevoir des vaccins pour l ap?
    Selon les accords cela est de la responsabilite de l ap.
    Pourquoi repeter les infos afp comme des perroquets?