Israël/Extrême droite

Lettre ouverte au Président Rivlin

Mercredi 7 avril 2021 par Le CCLJ

Voici une lettre ouverte que le Réseau J-Link (signée par le CCLJ) adresse au président de l’Etat d’Israël pour dénoncer la présence de partis racistes à la Knesset. Une telle présence est illégale au regard de la loi israélienne.

 

Lors des dernières élections générales israéliennes, une alliance d’extrême droite a fait son entrée à la Knesset. Au sein de ce groupe parlementaire, on retrouve entre autres Otzma Yehudit (« Force juive »). Un parti nationaliste religieux rassemblant des émules de feu le rabbin extrémiste Meïr Kahana, chassé de la Knesset par la Cour suprême pour cause de racisme dans les années 1980.

Avant que le pouvoir judiciaire ne règle son sort, il suffisait que Meïr Kahana, seul représentant de son parti Kach (« Ainsi »), monte à la tribune pour que le très à droite Premier ministre Yitzhak Shamir et que tous les députés du Likoud quittent ostensiblement l’hémicycle. Il n’appartient qu’à Benjamin Netanyahou et les députés du Likoud de reproduire le geste de leurs prédécesseurs.

Pour marquer notre profonde indignation face à la présence de ces députés racistes et homophobes au Parlement israélien, nous publions ci-dessous une lettre ouverte que le réseau international J-Link (que le CCLJ a signé) adresse au président de l’Etat d’Israël.

***

Cher Président Rivlin,

J-Link, le réseau international d’organisations juives progressistes, ainsi que de nombreuses organisations juives à travers le monde, considèrent avec gravité l’entrée à la Knesset des six députés de l’alliance d’extrême droite composée de trois formations (HaTzionut HaDatit, Otzma Yehudit et Noam) et de celui qu’on leur a attribué en plus sur la liste du Likoud, qui soutiennent des opinions racistes, homophobes et fondamentalistes.

En 1995 la Knesset avait voté un amendement aux lois fondamentales stipulant qu’un parti ayant une plateforme raciste ne pouvait pas participer aux élections.

Otzma Yehudit qui est composé d’anciens disciples et héritiers politiques de Meïr Kahana, dont le parti Kach avait été interdit de participer aux élections en 1988, soutient l’annexion de la Cisjordanie, l’émigration des non-Juifs d’Israël et l’expulsion des Palestiniens et des Arabes israéliens qui refusent de déclarer leur fidélité au « Grand Israël ».

La possibilité qu’un tel parti puisse devenir un partenaire de n’importe quelle coalition israélienne est une tache sur la démocratie israélienne. Elle détériore la position d’Israël parmi les nations et les citoyens du monde. Elle choque et indigne les organisations juives et les personnes qui soutiennent les valeurs juives de tolérance, de démocratie et de droits de l’homme.

Nous vous exhortons, Monsieur le Président, à ne pas prendre en considération ces partis dans vos délibérations pour former la future coalition israélienne.

Respectueusement

Le Comité de coordination de J-Link

***

J-Link est un réseau international d’organisations juives progressistes. Nous partageons l’amour d’Israël et un engagement en faveur de la démocratie, des droits de l’homme, du pluralisme religieux et d’un règlement pacifique du conflit israélo-palestinien. Nous croyons aux valeurs inscrites dans la Déclaration d’indépendance d’Israël qui promet l’égalité complète des droits sociaux et politiques à tous ses habitants sans distinction de religion, de race ou de sexe. www.jlinknetwork.or


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Mico - 7/04/2021 - 14:06

    Je suis intimement convaincu que la lettre cosignée par le CCLJ retiendra toute l attention du président Rivlin.
    Nul doute qu il n acceptera pas de désigner comme formateur du prochain gouvernement un député qui accepterait d inclure dans sa coalition un parti raciste.
    Merci au CCLJ de s etre joint à cette lettre ouverte.
    Mico

  • Par Ezekiel - 7/04/2021 - 14:09

    Ecrire que feu Itzak Shamir était très à droite dénote une méconnaissance de la réalité

    E.M.

  • Par Rami - 8/04/2021 - 11:43

    C est reparti voilà que ce fameux Ezekiel refait surface
    On pensait en être débarrassé après la mise au point du rédacteur en chef du forum

  • Par Henri Gutman - 8/04/2021 - 18:33

    Cher Ezekiel, votre parfaite connaissance historique vous permet légitimement de placer Shamir, ancien dirigeant du Lehi et du Herut, parmi les plus éminents représentants de la gauche dans le camps de la droite. Soit à droite de la gauche de Nathanyahu !

  • Par Daniel donner - 9/04/2021 - 10:08

    Oui. Il faut refuser les racistes.
    J attends le meme genre de demandes de votre part concernant les anti israeliens. Comme les 4 deputes islamistes.

  • Par ezekiel - 9/04/2021 - 12:09

    Cher Monsieur Gutman,

    Souhaitant parfaitement rester courtois comme j'en ai pris l'engagement vis-à-vis du modérateur de ce forum, je pense néanmoins en ma qualité de citoyen israélien depuis près de 35 années maintenant même si je vis une partie de l'année en Belgique être mieux à même que vous pour savoir si Mr Shamir était ou non très à droite.
    Je ne nie pas le fait qu'il était de droite si on compare les idées qui étaient les siennes à celle de l'institution que vous avez présidé récemment mais de là à le classer comme très à droite ne me semble pas être très intellectuellement honnête.

    Chabbat chalom
    E.M.

  • Par nicolas - 9/04/2021 - 13:07

    Yitzhak Shamir était un homme politique de droite, très à droite. Il me semble que certains ont une culture politique limitée.
    Pour rappel, il a appartenu au Groupe Stern (Lehi), scission de l'Irgoun, que ses membres jugeaient trop modérés. Et une fois que l'Etat fut créé et que les milices ont été dissoutes, il a effectivement rejoint le parti que le Lehi crée mais dont la durée de vie sera éphémère.
    Après une carrière au Mossad, il se lance en politique dans les rangs du Likoud de Begin.

  • Par ezekiel - 9/04/2021 - 13:45

    Cher Nicolas,

    Je ne pense pas qu'il soit utile ni bénéfique pour les lecteurs de prolonger cette discussion, chacun de nous ayant une opinion différente parfaitement respectable et heureusement que cela soit possible.

    Encore faut il se poser la question de savoir si la distinction gauche-droite a encore un sens aujourd'hui.

    Je vous souhaite chabbat chalom

    E.M.

  • Par Sophie - 11/04/2021 - 19:06

    Vous avez raison Ezekiel abstenez vous de prolonger ce débat ainsi vous nous ferez des vacances