Santé publique

Coronavirus: Israël renforce ses mesures

Vendredi 6 mars 2020 par AFP

Les autorités israéliennes ont empêché ce vendredi l'entrée de touristes à Bethléem, principale ville touristique en Territoires palestiniens, en raison de découvertes de cas de coronavirus qui ont poussé les autorités locales à décréter un état d'urgence sanitaire.

 

Selon un journaliste de l'AFP sur place, une vingtaine de cars de touristes étaient bloqués au checkpoint à l'entrée de Bethléem, située à moins d'une dizaine de kilomètres de Jérusalem.

« A la suite de découverte de coronavirus à Bethléem, une décision a été prise hier par le ministère israélien de la Défense en coordination avec l'Autorité palestinienne pour empêcher tout mouvement, vers et depuis, cette ville par les touristes et les habitants », a précisé Micky Rosenfeld, porte-parole de la police israélienne.

Sept personnes ont contracté le nouveau coronavirus en Cisjordanie, selon les autorités palestiniennes qui ont décrété jeudi l'état d'urgence de 30 jours, la fermeture de la basilique de la Nativité à Bethléem, et l'interdiction pendant deux semaines des séjours de touristes dans ce territoire occupé par Israël. Or c'est dans le secteur de Bethléem qu'ont été identifiés les premiers cas de Covid-19 en Cisjordanie.

« Des personnes contaminées ont visité la basilique », a indiqué à l'AFP le Père Asbed Balian, de l'Eglise arménienne, l'une des trois qui gèrent cette église.

Côté israélien, 17 cas du nouveau coronavirus ont été confirmés jusqu'à présent poussant les autorités à interdire l'entrée au pays, sauf rares exceptions, aux voyageurs en provenance de nombreux pays asiatiques et européens, notamment la France et l'Allemagne.

Ces mesures d'interdiction entrent en vigueur vendredi matin menant ainsi à l'annulation de plusieurs vols à destination de l'aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv. La compagnie allemande Lufthansa avait annoncé jeudi l'annulation de tous ses vols à destination d'Israël.

Vendredi matin, les vols de la compagnie israélienne El Al en provenance de Zurich, Barcelone et Berlin ont aussi été annulés, ainsi que les trois vols d'Air France en provenance de Paris, et les vols des compagnies américaines United Airlines et Delta au départ de France et d'Allemagne.

Brussels Airlines continue de desservir Tel-Aviv

Jeudi, le groupe aérien Lufthansa avait annoncé la suspension de tous ses vols vers Israël à partir du 8 mars, afin d'éviter la propagation du nouveau coronavirus. Cette décision concerne plusieurs filiales de l'entreprise allemande, mais pas Brussels Airlines, qui continue, pour le moment, à desservir Tel-Aviv.

Lufthansa et ses filiales Swiss et Austrian Airlines, qui opèrent à elle trois dix vols par jour vers Tel-Aviv, tandis que Lufthansa propose également un vol par semaine vers Eilat, vont appliquer cette mesure de suspension jusqu'au 28 mars. Les autorités israéliennes ont entre autres visé les « voyageurs en provenance d'Allemagne, de Suisse et d'Autriche à partir du 6 mars, entrainant une baisse significative de la demande de vols vers Israël », explique la compagnie.

Du côté de Brussels Airlines, également membre de Lufthansa, rien ne change par contre et l'entreprise continue pour le moment à desservir la ville de Tel Aviv, précise-t-on. Elle a par contre annoncé jeudi revoir à nouveau à la baisse son offre de vols de 23%, cette fois tant vers le nord de l'Italie que vers d'autres destinations européennes.

Les autorités israéliennes avaient par ailleurs annoncé aussi l'interdiction pour les Français et les ressortissants de plusieurs autres pays européens dont la France, l'Allemagne, l'Espagne, l'Autriche et la Suisse d'entrer sur leur territoire, à moins qu'ils disposent d'un lieu permanent de résidence en Israël.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Jacky - 6/03/2020 - 14:03

    Sait-on si le bénitier de l’Eglise de la Nativité a bien été vidé de son eau bénite, vectrice potentielle de SARS- CoV 2?

  • Par ezekiel - 7/03/2020 - 12:58

    Plutôt que d'interdire l'entrée de son territoire à tellement de gens sans discernement, Israël ferait mieux d'interdire l'entrée aux juifs gauchistes du genre UPJB qui sont certainement plus nuisibles qu'un éventuel touriste porteur du virus.