Communiqué

Le CCLJ salue la constitution d'un gouvernement d'urgence nationale en Israël, mais déplore la voie ouverte à l'annexion des colonies

Jeudi 23 avril 2020 par Isi Halberthal, Président du Centre communautaire laïc juif - David Susskind

Le Centre communautaire laïc juif – David Susskind (CCLJ) se réjouit qu’après 484 jours de blocage politique et trois élections législatives, un gouvernement d’urgence nationale de plein exercice dirige enfin le pays et puisse ainsi poursuivre efficacement la lutte contre le coronavirus qui a été menée de façon exemplaire jusqu’ici.

 

Nous regrettons toutefois que l’accord de gouvernement passé entre Benny Gantz et Benjamin Netanyahou permet à ce dernier de demeurer Premier ministre alors que son procès pour corruption, fraude et abus de biens de sociaux doit commencer le 24 mai prochain.

En modifiant la composition de la commission de sélection des juges dans un sens très favorable à Benjamin Netanyahou, l’accord de gouvernement permet à ce dernier de s’opposer à de futures nominations de magistrats jugés trop incommodants. En outre, l’accord de gouvernement laisse à Benjamin Netanyahou des possibilités d’échapper à une condamnation à une peine de prison au terme d’un procès qui pourrait durer quatre ans.

Nous déplorons que cet accord de gouvernement ouvre très clairement la voie à l’annexion de la vallée du Jourdain et des colonies israéliennes en Territoires palestiniens. Bien que Benny Gantz ne souhaite pas voir cette mesure s’appliquer, Benjamin Netanyahou et ses alliés entendent présenter dès le mois de juillet un décret d’annexion au gouvernement et au parlement ensuite.

Ceci compromettra significativement le processus de paix construit sur la base de deux peuples deux Etats, mais aussi la sécurité de l’Etat. Nous espérons que les voix d’experts incontestables en la matière puissent convaincre les responsables politiques des menaces existentielles que cette politique annexionniste fait peser sur Israël. L’Etat-major de l’armée israélienne et de nombreux responsables de services de sécurité craignent que l’annexion remette en cause les accords conclus avec l’Egypte et la Jordanie, provoque la chute de l’Autorité palestinienne et suscite une vague de violences portant gravement atteinte à la sécurité d’Israël.

Nous doutons donc que ce gouvernement d’urgence nationale puisse surmonter les fractures importantes qui traversent aujourd’hui Israël. Ce n’est pas en sapant les fondements de l’Etat de droit ni en menant une politique d’annexion en Territoires palestiniens que ce gouvernement garantira la sécurité des Israéliens ni ne renforcera la démocratie israélienne à laquelle nous sommes indéfectiblement attachés.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Raphy - 23/04/2020 - 18:11

    Bonsoir,

    Monsieur Halberthal,

    Je ne vous ai pas lu critiquer le fait que des élus issus de votre parti n'aient pas juger nécessaire de faire un pas de côté lorsqu'ils étaient convaincus de malversations ou d'autres agissements indignes d'élus politiques qui devraient à minima faire montre d'exemple.

    Evidemment c'est plus facile de vous allier à celui qui mériterait le prix Nobel de la lutte anti Netanyahou à savoir le rédacteur en chef du mensuel du CCLJ.

    Pour que cela soit précisé je ne soutiens pas le premier ministre israélien mais je ne passe pas non plus le plus clair de mon temps à le critiquer ayant déjà suffisamment à faire avec la politique de mon pays.

  • Par Henri Roanne-Ro... - 24/04/2020 - 10:46

    Saluer la formation d’un gouvernement tout en alignant une longue liste des dérives à la démocratie et à la paix qu’il fait courir ! Un brillant exercice de jésuitisme ou d’humour juif...

  • Par Nicole De Mayer - 24/04/2020 - 15:53

    Entre la peste et le choléra … Sans doute que des élections auraient été encore plus catastrophiques.
    Espérons que la gauche et les laïques se réveilleront et seront capables de convaincre une majorité …
    L'espoir fait vivre, dit-on!

  • Par Michel Feinmann - 24/04/2020 - 16:10

    Ce communiqué traduit bien ce que nous, mes amis et moi, pensons de ce gouvernement.

    Nul besoin d'être socialiste (je ne le suis pas) pour comprendre que cet accord de gouvernement renforce un homme qui ne veut pas respecter les exigences d'un Etat de droit et qui fait tout pour annexer les colonies de Cisjordanie.

  • Par ezekiel - 24/04/2020 - 17:02

    Michel,

    Libre bien évidemment à vous de penser ce que vous voulez de ce gouvernement.
    N'empêche que votre avis, comme le mien d'ailleurs, est sans importance puisque ni vous ni moi n'avez la moindre légitimité pour le juger.
    Ce droit n'appartient qu'aux citoyens israéliens et à eux seuls.
    J'ai dit.

    E.M.

  • Par Guy Forsbach - 24/04/2020 - 17:39

    Quel naufrage ! Quelle tristesse ! J’ai l’impression d’assister au suicide d’une nation. Il n’y avait déjà plus de force politique crédible pour s’opposer à la poursuite de la colonisation mais maintenant il y a une majorité pour voter l’annexion !

    Si celle-ci est votée en juillet, Israël va devoir choisir entre rester une démocratie avec une majorité arabe et mécaniquement cesser d’être un état juif ou devenir officiellement un état raciste en instaurant l’apartheid qui privera les Arabes du droit de vote.

    Comment est-il possible de choisir volontairement de faire face à ce dilemme mortifère ?

  • Par Michel Feinmann - 24/04/2020 - 18:46

    Cher Ezekiel,C'est vrai. Mais ci c'est le cas, comment expliquez-vous que vous squattez le forum de ce site pour nous inonder de votre avis, et bien souvent en insultant les responsables de cette organisation juive qui tolère avec beaucoup (trop selon moi) de bienveillance vos propos peu amènes.

  • Par Ezekiel - 25/04/2020 - 0:00

    Cher Michel
    Je n insulte personne
    Je ne fais que constater que les positions prises par ce site et les propos de son rédacteur sont souvent antiisraeliennes.
    Si le responsable du forum ne souhaite plus que j intervienne qu il me le fasse savoir et j arrêterai immédiatement d intervenir en tirant la conclusion que le cclj promeut alors la pensée unique
    Prenez soin de vous
    Ezekiel

  • Par Maurice e. - 25/04/2020 - 0:39

    Cher Isi,

    qu'est ce que tu veux que Gantz fit d'autre. Il a choisi la moins mauvaise solution à moins de quitter la vie politique active.
    En négociant un accord bancal avec Netanyahou, il a peut-être évité l'irrémédiable. De toutes façons, son ancien associé Yair Lapid avait accepté en 2009 de participer au gouvernement présidé par Bibi et n'a pas aujourd'hui réussi à convaincre les électeurs israéiiens de donner une majorité à Blue White.
    Tes regrets (légitimes) ne changent rien à la réalité qui est qu'il n'y a pas aujourd'hui d'alternative à Bibi pour la direction du pays.
    Quant au commentaire "ironique" de l'inénarrable Henri Roanne ( qui fut en son temps un excellent journaliste avec son compère Gérard Valet), il démontre une fois de plus son ignorance de la réalité israélienne couplé de son déni du ressenti de la majorité des juifs dans le monde.

  • Par Raphy - 25/04/2020 - 13:59

    Bonjour Michel,
    Bonjour la Rédaction,

    Je me réjouis de lire Michel Feinmann qui me semble le premier à dire en face du fameux Ezekiel ce qu'il pense et suggérer qu'il ne soit plus publier ses sempiternelles diatribes contre le CCLJ ainsi que ses louanges débiles en faveur du premier ministre israélien.

    J'espère que la rédaction du regards et le modérateur de ce forum prendront la seule décision logique à savoir ne plus publier ses saloperies sur ce site.

    Raphy

  • Par Maurice e. - 25/04/2020 - 19:57

    Comme Raphy et Michel, je n'apprécie pas (et c'est un euphémisme) les commentaires souvent idolâtres pour Bibi du sieur Ezekiel. Mais pourrais je leur rappeler le mot de Voltaire en faveur la liberté de mes ennemis de pouvoir s'exprimer.

  • Par Henri Roanne-Ro... - 26/04/2020 - 0:16

    Si le gouvernement israélien prétend parler au nom de tous les Juifs du monde, pourquoi n’aurions nous pas le droit de critiquer sa politique ? Même si je n’ai pas, comme Maurice e., le privilège de ressentir à titre personnel le « ressenti de la majorité des Juifs dans le monde » !

  • Par Eli E. Stein - 26/04/2020 - 0:44

    Bonjour, j'aimerai commencer par rappeler que l'obsession sur la légitimité de l'état juif est l'un des thèmes phares de l'antisémitisme. Et j'aimerai rappeler qu'en critiquant Israël dans ses tribunes, cela pourrait inciter certaines personnes à adopter des positions radicales antisionistes - qui à tué au musée juif. Il serait donc plus honnête de retransmettre un débat équitable entre sionistes et pro-sionistes. De nous laisser vous répondre.

    J'apporte mon entière antipathie, pour cette critique de la politique israélienne - ou l'ont se serait senti obliger de "denoncer" un "mal" qui serait inérrant ou occulte?? Et je ne suis pas un soutien de Netanyahou, non même pas!

    Concernant à la "manipulation" évoquée, Netnayhou avec toutes les graves accusations judiciaires, respecte néanmoins le droit israélien et je doute que des accusations de corruption contre la justice peuvent être fait au détour d'une phrase, à la légère.

    Quant à une éventuelle annexation, il faudrait vous rappelez qu'Israel n'a pas de frontières définies dans le territoire précédement occupé par la Jordanie. Aujourd'hui, ce territoire est aussi habité de Juifs, des Juifs tout comme ceux qui ont créés des villages en Pologne, sur une terre qui les appartenait pas plus, ou ceux qui ont été rejetés par la Belgique. Non le territoire n'est pas arabe, l'ONU l'a appelé " palestinien", mais le mandat britannique aussi, et l'église antisémite de même, et les Romains qui ont massacrés les Juifs pareil. Il n'utiliseront pas les termes juifs pour une raison simple, aussi simple que la raison qu'il plaisante sur nos morts. N'oubliez pas votre histoire. N'oubliez pas le terrorisme palestinien, les tentatives de destruction de la nation juive rêvées et entreprises par nombre de ces arabes, et n'oublions pas que le peupe d'Israel dont l'ont fait le "procés" veut la paix. Je doute que l'ont puisse dire de meme de gaza du Hamas, et de l'autorité palestinienne dirigée par un négationniste antisémite qui a peine cette semaine accusait les israéliens de contaminer les arabes... Rappelez vous de 1370, ne nous laissons pas faire tous de même. Merci pour votre compréhension.

  • Par Maurice e. - 27/04/2020 - 17:23

    Cher Henri (Hans) Roanne-Rosenblatt,

    Je n'ai pas le privilège de représenter le ressenti de la plupart des Juifs du monde vis à vis d'Israël. Si ce ressenti existe, c'est que pour beaucoup d'entre nous Israël représente l'ultime garantie contre les discriminations et persécutions millénaires dont la matérialisation la plus abominable été la Shoah. Je ne dénie à personne le droit de critiquer la politique du gouvernement d'Israël dont je suis moi-même un fervent critique. Dans votre cas j'observe que cela va jusqu'au soutien à BDS qui demande le boycott des institutions universitaires israéliennes.
    Comme vous, j'ai été un enfant caché pendant la guerre et perdu beaucoup de proches dans les camps nazis, mais il semble que je n'en ai pas tiré les mêmes conclusions.
    Difficile pour moi d'être schizophrène sur ce sujet. Peut-être une question de "ressenti"?

  • Par Katty Rojtman - 28/04/2020 - 13:29

    Il n’y pas de quoi se réjouir, ni de féliciter ce gouvernement…
    Cet accord gouvernemental ne traite en aucun cas de l’urgence nationale : du Corona et du redressement de la situation économique qui pour récolter les lauriers de la lutte contre le Corona n’a tenu compte d’aucun dégât collatéral et a mis dans une situation précaire plus d’un million de personnes.
    Si l’on analyse l’accord, l’on comprend qu’il s’agit d’un gouvernement Netanyahou 5, d’un gouvernement d’immunité. La seule urgence de ce dernier est de sauver sa peau des affres de son procès grâce à un accord qui met en danger la démocratie d’Israël. Ce gouvernement n’est qu’une partie de la stratégie de Netanyahou, dont le premier jalon était de réussir à ce débarrasser de la seule alternative possible et sérieuse à son gouvernement de corruption, au moment même ou l’opposition était en train de renverser la situation et faire nommer à la Knesset le député Meir Cohen de Yesh Atid dans le but de faire passer une loi qui interdit à un prévenu de former un gouvernement et ensuite de siéger en tant que Premier ministre.

    Je vous invite à lire les grands points de la requête déposée à la Cour suprême Le 26/04/2020 par 464 chefs de section, militants et électeurs de Kahol Lavan, Yesh Atid et Telem — estimant que le dirigeant de Kahol Lavan a trahi leur confiance en violant son engagement fondamental de ne pas siéger dans un gouvernement dirigé par un prévenu accusé de graves infractions pénales. La requête complète et a pour but de s’associer à celles déjà déposées par d’autres associations : HaTnua Lihout Hashilton, Hatuna LeToar Hamidot, HaMishmar Hademocratia Haisraelit, et une requête de 123 personnes ayant eu des rôles clés dans la sécurité.

    La requête ayant deux objets :
    — dans la première partie, il s’agit de réfuter qu’un prévenu puisse former un gouvernement et devenir Premier ministre. Permettre à un prévenu de prêter serment devant la Knesset est une violation grave et profonde des fondements du régime démocratique israélien, de la confiance du public et de la droiture attendue de la part des élus publics.

    — dans la deuxième partie, nous demandons l’abrogation de paragraphes de l’accord allant à l’encontre de l’avenir démocratique de l’État d’Israël :
    1. Abrogation de la clause qui stipule que si la Haute Cour venait à déterminer que Netanyahu n’est pas autorisé à exercer les fonctions de Premier ministre, les parties conviennent qu’il y aura des élections. (C.-à-d. que Gantz le Vice Premier ministre ne remplacerait pas Netanyahou !!!)
    2. Abrogation de la clause qui stipule qu’il n’y aura pas de représentant de l’opposition nommé à la commission de nomination des juges, seront nommés uniquement des représentants de la coalition. (C.-à-d.. que rien ne s’opposera à ce que Netanyahou nomme ses propres juges !)
    3. Abrogation de la clause qui stipule que Netanyahu malgré ses trois actes d’accusation et durant son procès pourra exercer en tant que Premier ministre et en tant que Vice Premier ministre.
    (C.-à-d.. que du banc des accusés Netanyahou dirigera le pays !)
    4. Abrogation des clauses qui visent à réduire les pouvoirs de la Knesset en tant qu’autorité législative et à violer ainsi gravement les principes fondamentaux du régime démocratique.

    Les signataires (dont je fais partie) ont investi beaucoup de temps, d’effort physique et émotionnel et de ressources personnelles le long des 3 campagnes électorales de la Knesset. Pour la plupart, ils étaient volontaires et l’ont fait pour le succès commun de la liste Kahol Lavan — avec en tête Benny Gantz qui a promis et répété qu’il n’était pas question de siéger sous la présidence d’un prévenu —, avec un profond désir d’assurer un avenir démocratique, une direction aux mains propres et d’instaurer un régime démocratique stable.
    Katty Rojtman

  • Par Maurice e. - 28/04/2020 - 16:07

    Katty,

    Je viens de prendre connaissance de ton long post.
    Je suis conscient de la déception (que je partage) de tous ceux, qui comme toi ont beaucoup œuvré pour donner une majorité à une solution alternative à un nouveau gouvernement Bibi.
    Mais pourrais-je respectueusement te faire remarquer que vous n'avez pas réussi à convaincre suffisamment d'électeurs pour permettre une telle solution. Cela aussi est une des règles de la démocratie.
    Et la déclaration (digne d'un enfant du jardin d'enfants) d'aujourd'hui de Yaïr Lapid (qui se dit prêt à voter avec la Likud pour empêcher Gantz de devenir premier ministre dans 18 mois0 n'est pas faite pour renforcer la crédibilité du monde politique israélien.
    Ce n'est pas en combattant Gantz (qui est apparemment vierge de tout soupçon de corruption) que vous rapprocherez Israël d'une solution.politiquement durable au conflit israélo palestinien.
    On se demande sur quelle planète vous vivez.

  • Par ezekiel - 28/04/2020 - 16:52

    Madame Rojtman,

    Etes vous encore partie prenant au sein du parti Bleu Blanc ? dans la négative qui soutenez vous dans l'état actuel des choses ?

    Merci de m'éclairer car il me plaisait de vous suivre même si je suis loin de partager votre opinion politique mais je reconnais que votre opinion est légitime au contraire de la mienne puisque n'étant pas citoyen israélien.

    Si vous faites toujours partie de Blanc Bleu comment pouvez vous défendre le fait que Mr Gantz ait rejoint le gouvernement de Mr Netanyahou qu'il a si longuement combattu ?

    En vous remerciant pour votre réponse, recevez mes sincères salutations.

    E.M.