Israël

"L'annexion est très dangereuse pour la sécurité d'Israël"

Mardi 23 juin 2020 par La Rédaction

Alors que le gouvernement israélien a annoncé qu’il procèdera à l’annexion des colonies de Cisjordanie à partir du 1er juillet, le mouvement Commanders for Israel's security (CIS) regroupant plus de 300 anciens généraux de l’armée israélienne et des responsables des forces de sécurité (police, Shin Beth et Mossad) vient de lancer une campagne visant à sensibiliser les Israéliens contre les dangers de l'annexion.

 

Dans une interview accordée cette semaine au Point, Matan Vilnaï, chef de file actuel du mouvement des généraux, héros de la guerre de Kippour et ancien chef d'état-major adjoint de Tsahal, qui a également servi en 2007 comme vice-ministre de la Défense sous Ehoud Barak, puis en 2009 sous Benjamin Netanyahou explique pourquoi l'annexion de la Cisjordanie est contraire aux intérêts d'Israël. Voici quelques extraits.

Quel est le but de votre campagne ?

 Il s'agit d'avertir le public israélien contre le grand danger que représente l'annexion. Le Premier ministre a beau l'avoir annoncée à partir du 1er juillet, à une semaine de cette date fatidique, personne en Israël ne connaît vraiment le sens réel de ce mot. Les Commandants pour la sécurité d'Israël sont les seuls en Israël à avoir étudié toute sa signification. Je vous rappelle que nous sommes composés de 300 généraux de l'armée israélienne, de leur équivalent au sein du Mossad et de la police. Nous effectuons depuis plusieurs années des recherches sur le sujet, que nous avons compilés dans un document. Mais personne au sein du gouvernement ne l'a lu. Notre but est donc de mettre en garde le Parlement, l'exécutif, ainsi que les citoyens israéliens, y compris ceux qui se promènent dans la rue. Nous souhaitons leur dire que, si jusqu'ici il n'y avait aucun prix à payer (pour la colonisation israélienne en Cisjordanie, NDLR), ce ne sera pas le cas avec l'annexion.

Quel est, selon vous, ce prix à payer ?

L'annexion est très dangereuse pour la sécurité d'Israël. Nous entretenons jusqu'ici une coordination sécuritaire totale avec l'Autorité palestinienne afin de combattre le Hamas et le Djihad islamique (les Palestiniens ont annoncé la fin de cette coopération en cas d’annexion israélienne). Une autre pierre angulaire de notre stratégie sécuritaire est la coordination antiterroriste avec la Jordanie qui permet d'éviter des attentats à notre frontière orientale. J'étais moi-même présent aux côtés du Premier ministre Yitzhak Rabin lorsqu'il a signé les accords de paix avec le roi Hussein de Jordanie en 1994. Or, l'annexion annihilerait ces coopérations, ce qui mettrait en danger la sécurité d'Israël, ainsi que celle de l'Autorité palestinienne. Cela profiterait aux militants du Hamas qui tenteraient alors de renverser Ramallah. Ce serait une tragédie pour nous tous. En Jordanie, outre l'arrêt de la coordination sécuritaire, l'annexion placerait le roi Abdallah sous une énorme pression, d'autant que la majorité de la population jordanienne est palestinienne. Cela poserait de grands risques pour notre sécurité dans un futur proche.

Pour lire l’entretien intégral : https://www.lepoint.fr/monde/le-cri-d-alarme-des-commandants-pour-la-securite-d-israel-22-06-2020-2381176_24.php


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Michael U. - 23/06/2020 - 10:19

    Il conviendra de s'interroger par rapport à la montée probable de l'antisémitisme en Europe des suites de cette annexion territoriale si elle à lieu.

    C'est un danger et un cercle vicieux particulier, car la montée de l'antisémitisme renforce la montée en Israël de juifs d'Europe et ainsi de suite....

    Espoir qu'un jour les partis politiques Belges comprendront qu'il est important qu'ils encouragent les Palestiniens (qu'ils prétendent soutenir) à obtenir des élections démocratiques afin de voir émerger une classe politique représentative et forte ; capable de relancer un processus de négociation pour aboutir - qui sait - un jour à une solution pacifiée au conflit. Les dernières élections Palestiniennes remontent à 2006, quand seront les prochaines ?

    L'irresponsabilité de la Communauté Internationale dont la Belgique, très récemment. Ce n'est pas en important le BDS au Parlement belge qu'on résoudra le conflit mais en encourageant les belligérants à négocier avec un mandat précis.

    Continuons à croire en une solution pacifiée...

  • Par Daniel Donner - 23/06/2020 - 11:37

    Il serait equitable que vous parliez aussi du groupe d officiers tout aussi galonnes qui affirment que les chiffres donnes par ce groupe (cis) sont erronnes et expliquant pourquoi ils sont incorrects!

  • Par ezekiel - 23/06/2020 - 13:05

    Daniel,

    Pourquoi voulez vous que le CCLJ proche idéologiquement de ce groupe d'officiers défende l'opinion contraire ?

    Le "Fax de Jérusalem", organe de droite de la communauté, s'en chargera si l'occasion lui en est donnée lors d'une prochaine parution.

    E.M.

  • Par Giacomo Douenias - 24/06/2020 - 8:17

    Annexer : Faire passer tout ou partie d'un État sous la souveraineté d'un autre (cf. Dico Larousse).

    De quel état, ou partie de celui-ci, Israël s’apprête-t-il donc d’annexer ?

  • Par cathy - 24/06/2020 - 11:00

    Giacomo

    Où vous êtes ignare ou d'une totale mauvaise foi.

    ici Israël s'apprête à annexer des territoires jordaniens volés lors de la guerre de 1967 que ce même Israël a provoquée en attaquant unilatéralement plusieurs états arabes souverains

  • Par Godlewicz Léon - 24/06/2020 - 11:19

    Je trouve l'annexion très dangereuse pour l'Etat d'Israël et pour la démocratie et à long terme cet Etat deviendra binational avec une majorité arabo-musulmane.
    Je ne vois pas non plus du côté palestinien une volonté de reconnaître l'ETAT juif;
    Godlewicz Léon

  • Par Giacomo Douenias - 24/06/2020 - 14:09

    A Cathy.Je m’étonne que le modérateur ait laissé passer votre grossièreté et publie vos injures !Je ne me laisserai pas entraîner dans cette voie. Par contre je ne vous laisserai pas réécrire l’histoire pour qu’elle coïncide avec votre idéologie.Le réalité historique est la suivante: Alors qu’Israël avait prévenu l’Egypte que le blocus du détroit de Tiran constituerait un ‘casus belli’, cette dernière, en dépit de l’avertissement, bloquait le détroit aux navires israéliens en date du 23 mai 1967. Quelques jours plus tard, Israël lançait une offensive pour occuper la péninsule du Sinaï et débloquer le passage du détroit. En même temps, Israël avertissait ses voisins, la Syrie et la Jordanie, de ne pas intervenir dans le conflit. Ces pays ne tinrent pas compte de l’avertissement et, suite à leur intervention elles perdirent, l’une la Cisjordanie et Jérusalem-Est qu’elle occupait, et l’autre le Golan. On peut parler d’annexion du Golan par Israël, car ce territoire a été placé sous sa souveraineté au détriment de la Syrie.Je laisse nos lecteurs juger, de nous deux, quel est le plus ignare!

  • Par Daniel Donner - 25/06/2020 - 11:47

    Je me permets de rajouter au post de Giacomo que l'Egypte avait demande le retrait des forces de l'ONU du Sinai et clamait son intention de detruire Israel, qu'elle avait pour cela forme une union avec la Syrie.
    De plus, le casius belli est inscrit dans le droit international et considere comme une declaration de guerre. Donc l'union Egypte-Syrie a declare la guerre a Israel.
    L'intention etait claire. Israel a donc attaque avant d'etre detruite.

    "Alors que le gouvernement israélien a annoncé qu’il procèdera à l’annexion des colonies de Cisjordanie "

    De plus, constatons que comme pour une celebre declaration de l'ONU datee d'apres la guerre de 1967 (et qui parlait de rendre DES territoires et non LES territoires) mal traduite en francais, le texte ci-present affirme qu'Israel veut annexer LES colonies alors qu'il ne s'agit que DE colonies ("colonie" pour employer votre language).
    Une petite lettre qui change beaucoup de chose.
    Pourquoi toujours chercher a rendre les choses plus excessives? Ne suffisait-il pas d'affirmer qu'une decision unilaterale ne peut amener nulle part?
    Signalons encore que le regrette Yitzak Rabin etait partisan du plan Alon qui voulait annexer la plaine du Jourdain pour des raisons securitaires et que la plupart des colonies que le plan prevoit d'annexer se trouvent la!