Au CCLJ

L'Ecole Shalom Alehem prépare (déjà) sa rentrée

Mercredi 1 juillet 2020 par Géraldine Kamps
Publié dans Regards n°1065

L’Ecole Shalom Alehem termine à peine son année qu’elle se prépare déjà à la prochaine rentrée. Avec de nouvelles occasions et idées pour sensibiliser les plus petits à toute la richesse du judaïsme. Audrey Elbaum nous explique plus en détail de quoi seront faits ces samedis matins pas comme les autres.

Sur le même sujet

    La rentrée de Shalom Alehem c’est pour septembre, quel sera le programme de cette année ? Avez-vous prévu des nouveautés ?

    Nous continuerons dans nos activités à mettre l’accent sur l’aspect créatif et manuel, mais cette année, nous tenons à laisser de l’espace à des notes plus philosophiques : la philosophie, c’est se poser des questions, et qui de plus concernés que les enfants chez qui les questions viennent spontanément ? En effet, les histoires bibliques sont des marmites où cogitent un tas de thèmes : Souccot pose la question du confort matériel et du besoin ; à Hanoucca, on se demande : « C’est quoi un miracle ? » ; Tou Bichvat est l’occasion de sensibiliser les enfants à la nature et de se demander ce qu’est un être vivant : « Pourquoi David a été plus fort que Goliath ? », « La force est-elle uniquement dans les bras ? », « C’est quoi être fort ? ». D’autres histoires comme l’arche de Noé suscitent des raisonnements avec des accents plus théologiques : « Dieu a-t-il créé les humains ? Dieu S’est-il même créé ? Alors Dieu est un humain ? » Toutes des questions auxquelles nous ne cherchons pas à apporter bien sûr de réponses définitives, mais au contraire, laisser ouvert l’espace à ces balbutiements de pensées chez les plus petits ! 

    Quel est l’objectif de ces activités et à qui s’adressent-elles ?

    L’objectif de ces activités est de tisser un lien avec la culture juive à travers des histoires, des bricolages, des chants et des danses. Nous nous adressons aux enfants de 3 à 6 ans, dont les parents sont désireux d’entretenir ce lien en toute tolérance, quelles que soient les origines et/ou les pratiques religieuses et culturelles des parents. Etant moi-même issue d’un mariage mixte et ayant à cœur de maintenir un lien avec ma double culture, c’est toujours un plaisir de pouvoir contribuer à cette transmission.

    Le confinement a-t-il eu un impact sur l’organisation ? Comment l’activité se déroulera-t-elle à l’avenir ?

    Pour nous adapter à la situation en cette fin d’année, nous avons déjà organisé nos activités à l’extérieur. Si la météo nous le permet, nous continuerons de la même manière. Selon l’évolution de la situation, nous trouverons également des alternatives. En début de confinement, par exemple, nous avions gardé le contact avec les enfants en envoyant des versions audio de l’histoire que nous avions prévu de raconter, ainsi que des images par mail. Le déroulement de l’activité restera le même : nous partons d’une histoire que nous racontons, et puis nous nous en servons de base pour réaliser un bricolage, des jeux, des chants et des danses, toujours autour de l’histoire ou de la fête du moment ! Et puis, nous terminons par une petite cérémonie de Shabbat. L'occasion et la fierté pour les enfants de pouvoir montrer tout ce qu'ils ont réalisé pendant la matinée.

    Tous les samedis de 10h à 12h. A 12h10 : les parents sont conviés à célébrer le Shabbat avec les enfants.

    Nous vous invitons le samedi 5  septembre à 10h en compagnie de vos enfants à venir découvrir notre équipe de choc, Audrey et Claudine, ainsi qu'à poser toutes vos questions. Les cours débuteront ensuite le samedi 12 septembre. 

    Plus d’infos et inscriptions 02/543.02.85 ou [email protected]

     
     

    Ajouter un commentaire

    http://www.respectzone.org/fr/