Communiqués

    • Enquête : Qui sont les jeunes Juifs de Bruxelles ?

      Vendredi 29 novembre 2019
      Communiqué

      La revue Regards (CCLJ), en collaboration avec l’Institut d’étude du judaïsme de l’ULB, et sous la supervision du sociologue Claude Javeau, professeur émérite de l’ULB, publie les résultats de son enquête sur la jeunesse juive bruxelloise. Jusqu’à présent, aucune enquête de ce type n’a été menée en Belgique. Elle vient donc combler une lacune en saisissant mieux la réalité des jeunes de cette communauté.

    • Le CCLJ favorable au maintien de la mission économique en Israël et en Palestine

      Vendredi 22 novembre 2019
      Communiqué du CCLJ

      Le Centre communautaire laïc juif David Susskind déplore que le gouvernement bruxellois envisage de reporter la mission économique prévue en Israël et en Palestine du 8 au 11 décembre 2019.Israël a le taux de recherche et développement en pourcentage du PIB le plus élevé au monde : 4,5% en 2018 devant la Corée du Sud et la Suède, dont 84% proviennent du secteur privé. Cette mission économique constitue ainsi une opportunité majeure pour les entreprises bruxelloises qui pourront bénéficier des enseignements de cette situation exceptionnelle.

    • Les Juifs moins que les chiens, le Parquet classe sans suite

      Mardi 11 juin 2019
      Communiqué

      En 2014, en pleine crise entre Israël et le Hamas à Gaza, un patron de café de Saint-Nicolas (Liège) affiche sur la vitrine de son établissement un écriteau « L’entrée est autorisée aux chiens, mais aux sionistes en aucune façon ! » Il précise sa pensée en langue turque : « Dans ce commerce, les chiens sont autorisés, mais les Juifs en aucun cas ! » Un citoyen dépose plainte auprès du parquet pour violation de la loi antiraciste. Cinq ans plus tard, au terme d’une interminable instruction, celui-ci classe la plainte sans suite.

    • Vlaams Belang, un cordon sanitaire plus que jamais nécessaire

      Jeudi 30 mai 2019
      Communiqué du CCLJ

      A l’issue d’un scrutin qui a vu une spectaculaire progression nationaliste en Flandre, le cordon sanitaire déroulé autour du Vlaams Belang se voit remis en question. Et pourtant… Lors de la campagne électorale pour le scrutin du 26 mai, le Vlaams Belang a distribué à Bruxelles un toutes boîtes de propagande sous le slogan « Eerst ONZE mensen », « Les nôtres d’abord ! » Nous contre eux. Nous contre les francophones. Nous contre les Wallons. Nous contre les étrangers. Nous contre les musulmans.

Pages