Soutenez le CCLJ

Nos nombreuses activités ne pourraient pas avoir l’ampleur que vous leur connaissez sans votre soutien. Chaque aide est précieuse.

Vous pouvez soutenir le CCLJ de plusieurs manières:

Je fais un don
>

 

Vos dons sont indispensables pour permettre au CCLJ d’organiser ses nombreuses activités en toute indépendance.
Les dons supérieurs à 40€ sont déductibles fiscalement.

Vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous pour effectuer votre don en ligne (paiement sécurisé par carte de crédit ou compte Paypal).

Je fais un don en ligne
>

Je choisis le montant

De manière alternative, vous pouvez également contacter le CCLJ au 02/543.02.74 ou faire un versement sur notre compte ING n° BE49 3100 0323 8371 (avec la mention “Don + exonération fiscale”).

 

 

Je fais un legs
>

 

Faites un don au CCLJ dans votre testament.

Penser à ce qui adviendra après notre disparition est quelque chose de difficile et qui suscite toujours beaucoup d’interrogations. En fonction de notre situation familiale, la loi nous impose de réserver certaines parties de notre patrimoine à nos héritiers légaux. Cependant, souvent, il nous arrive de souhaiter également soutenir une association qui nous tient à cœur.

Le legs est ainsi une façon de poursuivre ses combats et ses idéaux, de continuer à transmettre des valeurs et à défendre une cause, de prolonger ce qu’on a voulu faire de son vivant, même après sa disparition.

C’est aussi l’assurance qu’une partie ou l’ensemble de son patrimoine sera utilisé à des fins que l’on a choisies, en toute transparence et légalité. Un testament peut ainsi prévoir qu’une partie du patrimoine soit destiné au CCLJ.

Vous pouvez léguer une somme d’argent, mais aussi un bien immobilier, le contenu d’un coffre, des bijoux... En tant qu’établissement d’utilité publique, le CCLJ peut recevoir des legs affectés de droits de succession réduits à 6,6% (Bruxelles) et 7% (Wallonie).

Que puis-je transmettre au CCLJ?

Un legs peut être constitué de biens mobiliers et/ou immobiliers (bijoux, sommes d’argent, terrain, etc.). Si vous avez des héritiers réservataires (vos enfants ou à défaut un conjoint), vous ne pourrez léguer au CCLJ qu’une fraction de votre patrimoine dénommée « quotité disponible ». Faute de testament, vos biens seront transmis à vos héritiers, ou à l’État en l’absence de descendants.

Alternativement, la donation consiste à transmettre au CCLJ de son vivant, de façon irrévocable, un bien meuble, une somme d’argent ou un immeuble aux termes d’un acte notarié. Les frais peuvent être supportés par le CCLJ. La donation est déductible à 66% de l’impôt sur le revenu.

Je fais un legs en duo
>

 

Si vous n’avez pas d’héritiers directs, que vous souhaitez transmettre votre patrimoine à votre neveu, ou à un ami, par exemple, la formule du « legs en duo » est particulièrement intéressante: le montant obtenu après les frais de succession peut en effet passer pour votre héritier indirect du simple au double si vous décidez plutôt de répartir le montant choisi entre lui et une association.

Le leg en duo permet ainsi de maximiser la part effectivement perçue par un héritier indirect tout en soutenant une association de son choix. Le CCLJ paye ici l’ensemble des droits de succession et l’héritier indirect bénéficie d’un avantage fiscal. Les droits de succession varient d’une région à l’autre et en fonction des héritiers souhaités.

Ci-dessous, nous vous donnons un exemple chiffré de l'avantage fiscal du legs en duo:

Vous vivez en Région bruxelloise et vous disposez d’un patrimoine de 500.000 euros, que vous choisissez de donner après votre disparition à votre neveu.
Après les frais de succession, il ne lui restera plus que 182.500 euros de cette somme.
Si en revanche, vous faites don de la moitié de ce montant à votre neveu et de l’autre moitié au CCLJ, 91.000 euros reviendront à l’association qui prend dès lors en charge la totalité des frais de succession, et votre neveu recevra grâce à cela la totalité de ce que vous vouliez lui donner, soit 250.000 euros.

Tout le monde est donc gagnant.

Si vous souhaitez plus d’informations ou de précisions sur le sujet, n’hésitez pas à contacter Selma et Stéphane, vos contacts au CCLJ qui pourront vous guider dans ce projet.

Poser vos questions
>

Vous désirez en savoir plus? N'hésitez pas à prendre contact en toute confidentialité avec Stéphane Wajskop ([email protected]) ou Selma Szwarcman ([email protected]).