Analyses 2004

Par année de publication

    • Après Arafat

      Jeudi 9 décembre 2004

      Le frémissement est indéniable. Par une sorte de superstition dûe à tant de déconvenues passées, on n'ose pas encore clamer à voix haute le renouveau qui se dessine, de peur de réveiller les démons qui ont si souvent torpillé l'espoir naissant. Pourtant, aujourd’hui, tout semble à nouveau possible.

    • Nous étions comme des rêveurs

      Jeudi 18 novembre 2004

      Le soutien de parlementaires de la gauche israélienne a permis l’adoption du plan de retrait de Gaza proposé par Ariel Sharon. Ce rapprochement augure-t-il d’un nouvel espoir de paix? La vacance du pouvoir palestinien, consécutive au départ précipité de Yasser Arafat, ouvrira-t-elle la voie aux modérés, désireux d’en finir avec le terrorisme? Ou profitera-t-elle, au contraire, aux islamistes et aux milices radicales?

    • Israël/Palestine - deux Etats maintenant!

      Jeudi 18 novembre 2004

      Du mercredi 1er au samedi 4 décembre, le Cclj organise un colloque exceptionnel sur le conflit israélo-palestinien. Le documentaire Mille et un jours de Frédéric Laffont, présenté par notre collaboratrice Janine Halbreich-Euvrard, ouvrira l’événement à 20 h 30.

    • Le retour aux négociations

      Jeudi 18 novembre 2004

      L'Histoire s'accélère. Comme dans une pièce de théâtre, lorsque l'auteur peine à trouver un dénouement satisfaisant, un deus ex machina arrive à point nommé et entre en scène de manière inattendue, bouleversant toutes les données de l'intrigue.

    • L'embourbement

      Jeudi 21 octobre 2004

      Nous voici donc embarqués dans une nouvelle confrontation aiguë. Ce n'est pas l'opération «Rempart», mais ce n'est pas non plus une opération de routine. C'est, en tout cas, un nouvel épisode de cette interminable série de coups et contre-coups dans laquelle nous sommes pris sans relâche depuis quatre ans.

    • Ce mal qui ronge notre démocratie

      Jeudi 16 septembre 2004

      L’agression perpétrée à Wilrijk, le 24 juin dernier, contre un adolescent juif, suivie la même semaine d’actes analogues, a marqué une limite qui n’avait jusqu’à ce jour été franchie. Aux condamnations politiques ont succédé des manifestations de plusieurs centaines de personnes à Bruxelles et Anvers.

Pages