• Une victoire personnelle de Netanyahou

    Mercredi 10 avril 2019
    Elections israéliennes

    Benjamin Netanyahou a remporté les élections en dépit d’un bon score de son rival Benny Gantz. Cette victoire personnelle permet à Netanyahou d’entamer un cinquième mandat de Premier ministre et de battre le record historique de Ben Gourion à la tête du gouvernement. Frédérique Schillo, correspondante de Regards à Jérusalem, nous livre ses premières impressions.

  • L'impasse du pardon

    Mardi 2 avril 2019
    L'édito

    Simon Wiesenthal, survivant de la Shoah et chasseur de nazis, a publié il y a 50 ans Le Tournesol. Dans ce conte autobiographe, il pose une effroyable question : les Juifs peuvent-ils pardonner les nazis pour les crimes qu’ils ont commis ?

  • "Que mon âme périsse avec les Philistins"

    Mardi 2 avril 2019
    Le carnet de route d'Elie Barnavi

    Il reste quelques jours avant des élections que tous les observateurs s’accordent pour juger cruciales pour l’avenir du pays, et les perspectives sont toujours aussi incertaines. La campagne électorale a atteint des sommets, ou plutôt des abîmes de turpitudes. 

  • Le témoignage de Yehuda Guttmann a attiré 1.200 personnes à l'ULB !

    Mardi 9 avril 2019
    Evénément

    Le 4 avril 2019, ce ne sont pas moins de 1.200 personnes (une liste d'attente avait même été prévue !), dont une majorité d’étudiants, qui auront fait le déplacement pour écouter l’incroyable histoire de Yehuda Guttmann, survivant du ghetto de Varsovie. L’UEJB, organisateur de l’événement, revient pour nous sur cet événement au succès inédit.

  • La petite-fille de Shimon Peres critique sévèrement Benjamin Netanyahou

    Mardi 9 avril 2019
    Élections israéliennes

    Dans une vidéo diffusée sur Youtube, Mika Almog, la petite-fille de l’ancien président défunt Shimon Peres critique le « régime » du Premier ministre Benjamin Netanyahou. Cette vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux israéliens dans les derniers jours avant les élections. Les Israéliens se rendent aujourd'hui aux urnes pour élire leur nouveau parlement.

  • Carnaval d'Alost : Pourquoi la condamnation n'est-elle pas unanime?

    Mardi 2 avril 2019
    A votre avis

    Les faits. Le Carnaval d’Alost, connu pour sa provocation, a de nouveau fait défiler cette année dans sa parade des chars aux relents des plus nauséabonds, présentant notamment des Juifs orthodoxes géants aux nez crochus, assis sur un tas d’or. De quoi susciter l’indignation de nombreuses organisations juives en Belgique comme à l’étranger, des Etats-Unis, de la Commission européenne et même de l’UNESCO, qui depuis 2010 reconnaît ce Carnaval comme « patrimoine culturel immatériel de l'humanité ». Le bourgmestre d’Alost dénonce de son côté la censure dont son Carnaval est victime.

  • Le Premier ministre Charles Michel en visite officielle à Kigali

    Samedi 6 avril 2019
    25e commémoration du génocide des Tutsi

    Le Premier ministre belge Charles Michel est arrivé samedi soir à Kigali pour une visite officielle de 48 heures à l'occasion de la 25e commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda.Le génocide des Tutsi au Rwanda, qui a débuté le 7 avril 1994, a fait plus d'un million de morts selon les autorités rwandaises - environ 800.000 selon l'ONU - en trois mois, et coûté également la vie à 22 Belges, dont dix Casques bleus.

  • Le contrôle israélien du Golan

    Mardi 2 avril 2019
    Israël

    En reconnaissant officiellement la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan, Donald Trump a défait un demi-siècle de diplomatie au Moyen-Orient. Mais est-ce la meilleure façon de servir les intérêts israéliens quand il annonce en même temps le retrait des soldats américains de Syrie ? Tsahal peine aujourd’hui à y endiguer la menace de l’Iran.

  • Antisionisme, antisémitisme, les deux faces d'une même pièce?

    Mardi 2 avril 2019
    Antisémitisme

    Suite à l’agression verbale d’Alain Finkielkraut par des Gilets jaunes qui lui criaient « Rentre chez toi en Israël » et « Sale sioniste de merde », la question de savoir si l’antisionisme est de l’antisémitisme a resurgi. Le débat actuel n’a rien de neuf, si ce n’est la virulence et la manière décomplexée avec laquelle cet antisionisme épouse la rhétorique antisémite.

Pages