Communauté

Etudiants juifs : courage, fuyons !

Samedi 11 décembre 2010 par Ouri Wesoly

 
Etonnant, affligeant même, le peu de hardiesse de certains leaders de l’UEJB : il y a de l’antisémitisme en Belgique ? Leur seule solution, l’émigration !
 
Ce vendredi 3 décembre 2010, nombre d’auditeurs ont dû avaler leur café de travers en écoutant M. Dan Levy, vice-président de l’UEJB (Union des Etudiants Juifs de Belgique) sur Radio Judaïca.
 
Il venait, déclarait-il, de découvrir l’existence d’un « tsunami d’antisémitisme sans précédent » en Belgique. Cela n’était pas tolérable. Aussi invita-t-il tous nos jeunes à réagir avec force : il fallait prendre la fuite. (Et vite, avant que les nazis qui nous gouvernent ne ferment les frontières…).
 
Visiblement, M. Levy s’imagine que notre communauté est aujourd’hui dans la même situation que les Juifs d’Allemagne en 1932, juste avant la venue au pouvoir d’Hitler. Le détromper serait compliqué : il faudrait lui apprendre à quel point la République de Weimar était faible et assaillie par de puissants partis extrémistes : les nazis d’un côté, les communistes de l’autre.
 
Alors que la Belgique d’aujourd’hui est une démocratie forte où l’extrême gauche est inexistante, l’extrême droite francophone insignifiante et celle de Flandre en déclin. Ou que, malgré la crise, les contextes économiques sont entièrement différents. Ce n’est pas parce qu’il est étudiant que nous devons lui donner des cours de rattrapage, tout de même.
 
N’essayons pas non plus de le rassurer en expliquant que, s’il y a certainement des antisémites en Belgique, la Belgique n’est pas antisémite. Elle n’est même pas antisioniste. Elle critique la politique du gouvernement israélien actuel, ce qui est fort différent.
 
Passons aussi sur le fait qu’il n’est pas très filial d’abandonner ainsi ses vieux parents aux mains des hordes barbares. Reste qu’il s’agit là d’une étrange manière de réagir, surtout chez quelqu’un d’aussi jeune.
 
Alors comme cela, face à l’adversité, M. Levy courbe la tête et fait ses valises ? Nous n’avons pas cette mentalité de Juifs de ghetto, nous autres. L’antisémitisme (et les autres racismes) nous les combattons, ici et maintenant.
 
Et, avec le soutien de l’écrasante majorité de nos concitoyens, nous comptons bien en venir à bout. Nous avons même la faiblesse de croire, qu’en dehors de M. Levy et ses quelques amis, la jeunesse juive sera à nos côtés.

 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/