Bibi, Lieberman et les cerf-volants palestiniens