Tout l'agenda

    • Geneviève Bernaerts : " Envie, médisance et convoitise : l'amour et la jalousie " (3)

      Mercredi 21 mars 2018 à 20:00
      La pédagogie de la transmission dans le Judaïsme

      Cycle de conférences de la Maison de la Culture Juive. Qu’est-ce qui fait naître ces sentiments puissants que sont la convoitise et l’envie, sentiments qui poussent souvent à la médisance ? Qu’est-ce qui explique qu’on les retrouve partout à travers l’Histoire dans tant de domaines : la rivalité amoureuse, identitaire, religieuse, intellectuelle, scientifique, etc ? Une petite phrase dite par une jeune femme de la Corée du Nord condense plusieurs éléments essentiels à la dynamique de l’envie et de la convoitise : « Ça me donne envie de chanter ces paroles qui disent que nous n’envions personne sur terre, parce que nous avons notre leader suprême. (Kim Jong Un) » La transmission symbolique permet d’éclairer avec force et précision ce trait humain si pernicieux et dont les Juifs font les frais depuis leur origine car leur transmission condense quant à elle tout ce qui suscite l’envie chez l’autre.

    • Sylvie Lausberg : " Toutes des salopes " Injures sexuelles : ce qu'elles disent de nous.

      Mercredi 21 mars 2018 à 20:00
      Présentation du livre & débat

      Rencontre animée par Marianne Sluszny (philosophe, documentariste et romancière). Quelle femme au volant n’a jamais été insultée par un quidam qui lui rappelle vulgairement qu’elle n’est qu’une « connasse », une « pouffiasse » ? Pourquoi l’insulte est-elle sexuelle, dans un contexte qui ne l’est pas ? Si ces mots crus restent choquants, ils nous en apprennent beaucoup sur les représentations mentales que les hommes se font des femmes, et inversement. En parcourant deux siècles d’histoire des femmes à travers le prisme de l’insulte sexuelle, Sylvie Lausberg nous invite à une promenade dans un univers qui reste tabou. Si les gros mots, entrés dans le langage courant, sont utilisés aujourd’hui comme des onomatopées, ils cachent de réelles difficultés humaines : rencontrer l’autre dans sa différence et dans sa complexité, se déterminer soi-même, en dehors des clichés véhiculés par le langage. 

    • " Je danserai si je veux "

      Vendredi 23 mars 2018 à 20:00
      Cinéclub & débat.

      Dans le cadre du festival " À Films Ouverts" ( Festival du film pour l’interculturalité  et contre le racisme ). Film de Maysaloun Hamoud (Drame, Israël, France, 2016, VO sout-titrée français,102’). Avec Mouna Hawa, Sana Jammelieh, Shaden Kanboura,...
      Nour, musulmane pratiquante vient s’installer dans un appartemment à Tel-Aviv avec Selma et Layla, deux israéliennes qui vivent leur vie comme elles l’entendent entre les fêtes, les bars, la danse, l’alcool et les cigarettes. Les trois jeunes femmes vont vite sympathiser et mener leur combat défendre leurs libertés... Quelques critiques :

Pages