Tout l'agenda

    • Gérard Haddad : " Leibowitz, un prophète ? "

      Jeudi 26 octobre 2017 à 20:00
      Conférence & débat

      L’homme Leibowitz avait de si multiples facettes qu’il est difficile de le saisir en une formule. Il y avait l’homme de science et de savoir, l’homme de foi et le théologien mais aussi l’homme politique. Homme de conviction, il n'avait pas peur de déplaire. Mais c'est justement cette force de conviction qui en fait aujourd'hui une "conscience" tant en Israël qu'à l'étranger. Gérard haddad, qui fut son élève, nous racontera "son" Leibowitz" !

    • Table de conversation en Yiddish (novembre 1)

      Jeudi 9 novembre 2017 à 15:00
      Activité bimensuelle animée par Régine Friedmann

      Vous avez envie de parler ou reparler Yiddish mais les occasions vous manquent ?Le yiddish est ma langue maternelle.J'organise une table de conversation et, au vu du succès de la dernière saison, nous nous retrouverons deux jeudis par mois de 15 h à 17 h.Tous les sujets sont abordés dans la bonne humeur autour d'une collation. Je me réjouis déjà de vous accueillir pour nous replonger dans la saveur du yiddish.Prix : 2 € la séance  

    • " Le prodige "

      Vendredi 17 novembre 2017 à 20:00
      Cinéclub & débat

      Film rélaisé par Edward Zwick (Etats-Unis 2015 -1h 55min -V.O sous-titrée). Avec Tobey Maguire, Liev Schreiber, Michael Stuhlbarg, Sophie Nélisse... L’histoire de Bobby Fischer, le prodige américain des échecs, qui à l’apogée de la guerre froide se retrouve pris entre le feu des deux superpuissances en défiant l’Empire Soviétique lors du match du siècle contre Boris Spassky. Son obsession de vaincre les Russes va peu à peu se transformer en une terrifiante lutte entre le génie et la folie de cet homme complexe qui n’a jamais cessé de fasciner le monde. Le débat s'articulera autour de la question : " Peut-on devenir un chamion célèbre et ne pas devenir porteur d'enjeux politiques ?"

    • Boris Cyrulnik : " La Mémoire traumatique "

      Mardi 21 novembre 2017 à 20:00
      Conférence & débat

      Introduction par Isy Pelc." Ce n'est pas le trauma qui se transmet , c'est la manière d'y réagir. Si le blessé est laissé seul , il ne peut que demeurer sidéré par la mort imminente. Les proches auront donc à vivre ou à se développer auprès d'une personne confuse ou prisonnière du passé.Le plus souvent le blessé clive son psychisme quand son contexte familial ou culturel le fait taire.

Pages