Colloque

Jeudi 28 Février 2019 à 9:00

"La tragédie des femmes yézidies. De la violence à l’exil forcé"

SAVE THE DATE ! Le Collectif belge pour la prévention des crimes de génocides et contre les négationnismes organise le 28 février prochain de 9h à 13h un colloque : "La tragédie des femmes yézidies. De la violence à l’exil forcé",  en partenariat avec le Parlement francophone bruxellois, UGAB Europe et le CCLJ.
Grâce à l’association kurde « Women for Justice » nous aurons le privilège d’entendre deux témoignages de femmes yézidies, victimes de Daech en Irak en 2014. Le Collectif souhaite apporter sa contribution au travail juridique mené par l’association « Women for justice » qui veille à la reconstruction des femmes yézidies.   
A leurs côtés, des chercheurs, juristes et historien dont Vicken Cheterian, spécialiste du Moyen-Orient et des crimes de masse ; et le Père Patrick Desbois, président et fondateur de Yahad in Unum, association qui effectue un travail d’histoire et de mémoire sur le cas yézidi comparable au travail qu’elle poursuit dans le cadre de la « Shoah par balles ».

A l’heure où Nadia Murad, femme yézidie, se voit attribuer le prix Nobel de la paix, en compagnie du Dr Denis Mukwege ; le Collectif estime qu’il est urgent de mettre la lumière sur le crime commis sur la population yézidie. Il espère vous retrouvez nombreux à ses côtés.

Associations membres du Collectif : Association des Arméniens démocrates de Belgique - Centre Communautaire Laïc Juif David Susskind - Centre pour la prévention des crimes contre l’Humanité - Comité des Arméniens de Belgique - Fédération Assyrienne de Belgique - Fédération des Araméens de Belgique - Ibuka Mémoire & Justice – Izuba - Institut Syriaque de Belgique - La nuit rwandaise - Muyira Art & Mémoire - Seyfo Center Belgique - Union des Rescapés du Génocide des Tutsi.

Informations

Prix : Entrée gratuite !

Où : Parlement francophone bruxellois – rue du Lombard 69 à 1000 Bruxelles

Quand : Jeudi 28 Février 2019 à 9:00

Contact : Inscription gratuite mais obligatoire à l'adresse [email protected]