• Des racistes sous le masque laïque

      Mardi 3 novembre 2009

      Pour exprimer impunément leur haine des populations arabo-musulmanes, des mouvements racistes et nationalistes européens adoptent une posture laïque. Champions de la laïcité lorsqu’il s’agit de l’islam mais très attachés aux traditions pour le christianisme, leurs agissements n’ont pas échappé à la vigilance des tenants d’une vision humaniste et antiraciste du combat laïque.

    • Goldstone : Un pavé dans la mare

      Mardi 3 novembre 2009

      La publication du rapport Goldstone suite à l’intervention de Tsahal à Gaza en décembre 2008 a été très mal accueillie par l’opinion publique israélienne qui refuse de mettre en doute les agissements de ses soldats. Explication de cette unanimité israélienne face à la condamnation internationale.

    • Israël : Une énigme économique

      Mardi 3 novembre 2009

      L’économie israélienne rentrée plus tard dans la crise semble en émerger plus tôt. Comment est-il possible qu’un pays sans ressource naturelle, soumis à une instabilité politique chronique, consacrant 14 % de son budget à la défense, très dépendant des exportations, économiquement proche des Etats-Unis et dont la population a la réputation de vivre à crédit, s’en sorte aussi bien ?

    • Belgique : L'antiracisme en crise

      Mardi 6 octobre 2009

      Le Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie (MRAX) est confronté à une crise identitaire depuis quelques années. Comment concilier la vision universaliste des intellectuels progressistes et les aspirations identitaires des jeunes issus de l’immigration ? Tel est le problème que le très controversé Président du MRAX ne parvient pas résoudre.

    • Israël : Netanyahou tient tête à Obama

      Mardi 6 octobre 2009

      Malgré la volonté clairement affichée de Barack Obama de mener une politique volontariste au Proche-Orient, le Président américain n’a toujours pas réussi à faire plier le gouvernement israélien. Pour les plus optimistes, Obama n’a pas dit son dernier mot, et l’essor économique de la Cisjordanie est une autre raison de ne pas désespérer.

    • Israël : Kibboutz : de l'utopie à la réalité

      Mardi 6 octobre 2009

      Autrefois symboles du sionisme pionnier, les kibboutzim ont connu une grave crise économique et une forte désaffection de leurs membres ainsi que d’une partie de la société israélienne. Contraints à une privatisation économique, ils ont aussi remis en cause le modèle égalitaire social et familial d’antan. Un processus lent et douloureux qui commence à porter ses fruits.

Pages