Culture / Expo

« Resist ! » Héritages de mai 68

Mardi 3 juillet 2018 par Roland Baumann
Publié dans Regards n°886 (1026)

Que reste-t-il aujourd’hui de « Mai 68 » en Belgique ? Quels sont les objets et images emblématiques qui permettent d’évoquer et de mieux comprendre les réalités vécues par les jeunes en Belgique dans une période si convulsive de l’histoire de l’après-guerre et dont l’héritage culturel nous interpelle encore au quotidien. L’expo « Resist ! » à Bozar marque le 50e anniversaire des événements de Paris.

Marcelo Brodsky, 1968. The Fire of Ideas!, 1968

L’exposition « Resist ! The 1960s Protests, Photography & Visual Legacy », montrée à BOZAR dans le cadre du Summer of Photography, biennale internationale de photographie associée cette année au souvenir de Mai 68, présente une intéressante sélection d’images iconiques ou moins connues des manifestations étudiantes parisiennes et d’autres grands mouvements protestataires des années 1960.

Marquant le 50e  anniversaire des événements de mai 68 à Paris, elle s’inscrit à la suite du programme BOZAR Occupied 1968-2018, série de projections de films et de débats commémorant l’occupation du Palais des Beaux-Arts du 28 mai au 8 juin 1968 et évoquant, entre autres, « le vent d’anarchie » qui agitait les milieux artistiques belges dès 1967, que ce soit à l’INSAS (film Collectif C4 réalisé en 1968 sur un scénario de Richard Kalisz), ou lors du 4e festival de cinéma expérimental de Knokke (documentaire Experimental 4, filmé en 1967 par Claudia von Alemann), et surtout à travers l’agitation des étudiants flamands en 66-68 contre l’autorité du clergé et la culture bourgeoise dans la question de Louvain (film documentaire Leuven ’68 de Johan Van Schaeren, 2018).  

Photojournalisme, photographie d’art, vidéo d’artiste, « Resist ! » manifeste une diversité d’approches dans son évocation de mouvements de protestation, durant les Sixties comme au présent. Elle montre les travaux de géants du photojournalisme, tel Gilles Caron, qui, après avoir couvert avec brio la guerre des Six Jours à Jérusalem et dans le Sinaï en juin 67, immortalise de grands moments du mouvement étudiant et ouvrier à Paris en mai-juin 68, tel ce célèbre portrait de Daniel Cohn-Bendit narguant un CRS à l’entrée de la Sorbonne, puis documente en 69 les débuts du conflit entre catholiques et unionistes en Irlande du Nord. Citons aussi le travail engagé du New-Yorkais Steve Schapiro qui documente les grands moments du mouvement des droits civiques, de la marche sur Washington (1963) à la marche de Selma à Montgomery (1965), jusqu’à l’assassinat de Martin Luther King Jr. (1968). Ce militantisme noir inspira la révolte des jeunes tout au long des Sixties, que ce soit sur les campus de Berkeley et Columbia, ou parmi les étudiants progressistes flamands à Leuven en 1966-1968 ! Photos émouvantes et riches d’espoir du photographe Gideon Mendel prises alors que la ségrégation raciale exerçait sa violence quotidienne à Cape Town ou Johannesburg dans les années 1980.

 Des marqueurs identitaires

« Resist ! » explore aussi des formes contemporaines d’activisme visuel, de l’artiste belge, Francis Alÿs sur la Ligne verte à Jérusalem, ou du Juif argentin Marcelo Brodsky, dont le frère cadet, étudiant en psychologie, périt en 1979, victime des bourreaux de la dictature militaire argentine, et qui dans sa série « 1968 – Le feu des idées » revisite une série d’images d’archives des événements de cette année mémorable, dont l’offensive Viêt-Cong à Saigon et l’occupation du Palais des Beaux-Arts à Bruxelles.

L’ouvrage collectif Mai 68 raconté par les objets nous raconte cette période par le biais d’une sélection originale de « marqueurs identitaires » : guitare, stencileuse, béret, napalm, 2CV, etc. Autant d’objets caractéristiques d’une période de grand chambardement ! Des « collectors » matérialisant les symboles, slogans ou les réalités sociales et culturelles dont la découverte et la compréhension nous confrontent à « la vraie vie » de ces « années de contestation » dont les rêves et les espoirs peuvent inciter aujourd’hui encore à remettre en question l’ordre des choses, à changer le monde, à changer la vie…  

Exposition: « Resist ! » du 27 juin au 26 août 2018 à BOZAR (ma.-dim. 10h-18h) - Infos:  www.bozar.be
Livre: A. Lauro, V. Piette, C. Sägesser & C. Vanderpelen-Diagre, Mai 68 raconté par les objets, éd. Couleur Livres, 2018.

 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/