Russie

Sotchi, ses Israéliens, ses Juifs, ses Loubavitch...

Lundi 10 Février 2014 par O.W.

Dans la ville olympique, les Juifs ont mis les petits plats dans les grands. Mais pas seulement pour les cinq athlètes israéliens présents.

 

Comme trois milliards d’autres Terriens, vous avez sans doute suivi la cérémonie d’ouverture des 22ème   Jeux olympiques d’hiver à Sotchi. Et vous avez peut être remarqué parmi les 88 délégations présentes, celle, minuscule mais joyeuse, d’Israël.  

Certes, cinq athlètes, ce n’est guère. Quoique, c’est autant que la Jamaïque et à peine moins que nos sept athlètes belges. Pas mal pour un pays où la température moyenne varie de 12° en janvier  à 32° en aout et qui ne possède qu’une seule station de ski, sur le mont Hermon.

D’autre part, il est vrai que, du nord au sud, l’Etat juif possède un nombre respectable de patinoires : deux à Métula (frontière avec le Liban), une Jérusalem, plusieurs à Tel Aviv et même une olympique… à Eilat.  

Logique donc que 4 des athlètes israéliens relèvent de cette discipline :  Alexeï Bychenko et le couple Andrea Davidovich/ Evgeni Krasnopokski en patinage artistique et Vladislav Bykanov en patinage sur piste courte.

Quant au 5ème, il concourra en ski alpin et se nomme… Virgile Vandeput. Un p’tit gars bien de chez nous, né dans la province du Luxembourg et qui possède la double nationalité belge et israélienne. Si vous voulez le voir à l’œuvre, rendez-vous le 19/2 (Géant) et le 22 (Slalom).

On ignore le degré de pratique religieuse de ces athlètes et, comme disaient les Inconnus, cela ne nous regarde pas mais qu’ils sachent que la petite communauté juive de Sotchi (3.000 âmes sur 400.000 habitants) a mis les petits plats dans les grands pour eux :

Trois synagogues, 13 rabbins, six centres d’informations, un site en anglais et 7.000 repas cachère, s’ils ont un petit creux.  Naaan, on fait du mauvais esprit : tout cela est aussi au service de la vingtaine de milliers de spectateurs juifs attendus pour les Jeux.

Le rabbin de la ville, Ari Edelkopf a fait rénover de fond en compte la synagogue locale et l’a pourvue de nouveaux rouleaux de la Torah. Il y a des offices de prières quotidiens, un office pour shabbat suivi d’un repas traditionnel… Comme à la maison, en quelque sorte.

Tout cela, ainsi que l’explique, avec un brin de langue de bois, le rabbin Edelkopf, « afin que la découverte de la vie de notre communauté augmente à long terme l’intérêt des visiteurs juifs pour Sotchi »

 En réalité, le rabbin, Dieu sait pourquoi,  pêche par excès de modestie. Il est pourtant lui-même membre du puissant mouvement ultra-orthodoxe Habad-Loubavitch. Il n’ignore donc pas que c’est cette organisation qui a mis en place les infrastructures juives de Sotchi.

Et qu’elles ne sont pas seulement destinées aux athlètes israéliens ou aux spectateurs juifs.  En réalité, comme l’a expliqué le rabbin Berel Lazar lui aussi Loubavitch et, par ailleurs, « Rabbin Principal » de Russie : « Sotchi est une vitrine de notre mouvement ».

Un communiqué de victoire des Loubavitch

Les Loubavitch, qui s’essaient volontiers aux « coups » publicitaires, espèrent ainsi être remarqués par les hommes politiques présents et surtout par les médias internationaux.  « Nous voudrions faire savoir qu’il y a une renaissance du judaïsme en Russie »

Et d’annoncer qu’au moins 12 nouvelles synagogues (du Habad, bien sûr) vont s’ouvrir en Russie, de Kaliningrad au Birobidjan en passant par Moscou où il est prévu d’en installer cinq.

C’est que dans la Russie actuelle, le Habad Loubavitch a le vent en poupe. Dès la chute du communisme, au début des années 1990, ses membres sont revenus dans le pays où il a été fondé au XVIIIème siècle.

Ils s’y sont montrés des plus actifs tout en entrant en guerre avec les autres communautés juives. Mais, en 1998, Berel Lazar, leur déjà leader, sympathise avec un homme politique prometteur, un certain Vladimir Poutine…

Et lorsque celui-ci arrive au pouvoir, en 2000, il donne la haute main à B. Lazar sur le judaïsme russe, bien que la majorité de ses membres ne pratiquent pas à la façon des ultra-orthodoxes. (En fait, ils ne pratiquent pas du tout).

N’empêche, 14 ans plus tard, les deux hommes sont toujours copains comme…, s’entendent toujours comme larrons en foire. Berel Lazar explique à qui veut l’entendre que « la notion d’antisémitisme est tout à fait étrangère » à Poutine.

Et il se garde bien d’émettre  la moindre critique contre le maître du Kremlin sur quelque sujet que ce soit, y compris lorsque celui-ci s’oppose à Israël, en livrant, par exemple, des missiles sophistiqués à la Syrie.  

De son côté, le Président/ Premier Ministre/Président reçoit avec régularité son ami Lazar et se laisse prendre en photo avec lui. Pour Hanoucca, il autorise l’allumage des bougies sur un grand chandelier dressé au cœur de Moscou.

Et il ne manque jamais d’envoyer un message signé de sa main lors des grandes cérémonies juives. On ne s’étonnera donc pas d’entendre le Rabbin Principal affirmer que la situation des Juifs en Russie est «« la meilleure des 200 à 300 dernières années ». 

C’est donc un communiqué de victoire que Lazar veut faire passer à Sotchi : en Russie, tous les succès procèdent de Poutine. Et c’est aussi grâce à lui que le Habad Loubavitch dirige les Juifs. Pour le plus grand bien du judaïsme russe, bien sûr.

 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par RUGIRA Jean Hugues - 11/02/2014 - 12:24

    Courage à ces jeunes juifs, je pense qu'ils vont faire des exploits.Mais, il faut que l'on prenne des mesures sérieuses pour leur sécurité car terroristes sont partout. Je me rappelle ce qui s'est passé dans les Jeux olympiques de Munich en 1972et je crains pour la sécurité des ces juifs ET chose grave, humiliante, les jeux olympiques ont continué comme si rien n'était, alors que les juifs venaient de mourir, donc ils doivent être protégés d'une façon particulière.Que Dieu les protège. Courage chers juifs.

  • Par Marciano - 12/02/2014 - 9:32

    Merci au mouvement Habad-Loubavitch de faire autant pour le peuple juif.
    Honte à ceux qui les critiques..

  • Par elharra7 - 19/10/2017 - 9:36

    recherche sinaguogue ville de sotchi en russie