Elections/Racisme

Salut nazi et propos racistes du Vlaams Belang à Ninove

Mardi 16 octobre 2018 par La Rédaction

La victoire de la liste Vlaams Belang (Forza Ninove) à Ninove est considérablement compromise depuis qu’ont été diffusées des images de salut nazi de militants Vlaams Belang locaux et une publication Facebook raciste de sa tête de liste Guy D'haeseleer datant de 2017. Autant d’incidents qui suscitent la réprobation des partis démocratiques flamands, y compris la N-VA courtisée pour former la majorité locale.

 

Ayant remporté 40% des suffrages et ne bénéficiant pas de la majorité absolue, la liste Vlaams Belang de Ninove cherche à nouer une alliance avec la N-VA. Mais le parti de Bart De Wever ne semble pas prêt de s'associer avec le Vlaams Belang. C’est en tout cas ce qu'a laissé entendre Bart De Wever sur les plateaux de la VRT, lorsqu’il a déclaré qu’il ne travaillerait pas avec les extrémistes, même s’il a ajouté que la situation de Ninove est particulière.

Le doute s’est toutefois dissipé lorsqu’une publication Facebook de Guy D’Haeseleere datant de 2017 a circulé. On y voit une photo d’enfants africains sous laquellle on peut lire le commentaire raciste de la tête de liste Vlaams Belang de Ninove : « Je suis debout pour préparer la mousse au chocolat pour notre Breughelfestijn. Et elle sera faite maison ».

Ayant pris connaissance de cette publication Facebook, le président de la N-VA l’a condamnée, tout comme les autres présidents de parti, en déclarant: « c'est dégoûtant ». Et de conclure que « la probabilité qu'une coalition voit le jour après avoir vu cette image est inférieure à zéro ».

La diffusion d’images de militants Vlaams Belang de Ninove célébrant leur victoire par le salut nazi a aussi été condamnée par les partis démocratiques flamands. Le Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB) a également réagi. « Nous avons contacté nos avocats pour voir ce qu'il était possible de faire au niveau juridique », précise Yohan Benizri, président du CCOJB. « Nous travaillons sur deux leviers: le levier juridique et le levier politique. Le salut nazi est une image problématique. On assiste à un symptôme plus latent et plus grave : l'exploitation des masses par des messages simplistes, entourés de haine. Il existera toujours des radicaux, malheureusement. Mais la chambre d'écho dont ils bénéficient sur Internet est inquiétante. Une condamnation du salut nazi ne suffira pas ».

Quant à la commune de Grimbergen où Renovation, une petite liste locale, était susceptible de rejoindre la majorité N-VA et Open VLD, il semble qu’au moins un candidat de cette liste soit membre du Vlaams Belang. La présidente de l’Open VLD, Gwendolyn Rutten, a déclaré que « si la liste comprend des membres du Vlaams Belang, nous prendrons nos distances. Nous avons des mesures statutaires au sein du parti [Open VLD] et celles-ci sont incompatibles avec les positions du Vlaams Belang ».


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Dominique LEFIN - 19/10/2018 - 17:31

    Ecoeurée que des Belges n'oublient pas l'histoire. L'ignorance est ce qui tue l'être humain voire même une nation, un continent, le monde entier.