Communiqué du CCLJ

Nice : la marque du fascisme islamiste

Vendredi 15 juillet 2016 par Le Centre communautaire laïc juif David Susskind - CCLJ

Une fois de plus, le terrorisme a frappé la France. Il a visé la foule réunie sur la promenade des Anglais à Nice pour célébrer la Fête nationale du 14 Juillet. Il a tué indistinctement hommes, femmes, enfants.

 

C’est la France qui est visée. C’est la République laïque qui est visée, dans ses symboles fondateurs les plus significatifs : la liberté, l’égalité, la fraternité, les citoyens de la France d’aujourd’hui, bigarrée et métisse.

Quelles que soient les conclusions de l’enquête quant au perpétrateur du massacre, celui-ci porte la marque abjecte du fascisme islamiste. Comme ses prédécesseurs, le fascisme islamiste porte la haine. Haine de la démocratie, du progrès, de la justice, haine raciste, haine antisémite. Il vise à diviser la population, à attiser les fureurs interethniques et interconfessionnelles. Il fait le lit de la démagogie et de l’extrême droite. Mû par un fanatisme religieux incarné par Daesh, « l’Etat » islamique, le fascisme islamiste frappe partout dans le monde. Les valeurs républicaines de laïcité que porte la France la désignent comme cible prioritaire.

Face à cet ennemi implacable, les démocraties doivent garder la tête froide. La nécessaire lutte antiterroriste et les indispensables politiques sécuritaires doivent nous permettre de poursuivre notre mode de vie ouvert, tolérant, pluraliste. Combattre l’hydre fanatique pour la détruire et continuer à vivre comme si elle n’existait pas. Le fascisme islamiste ne nous imposera pas son agenda vénéneux. C’est avec une profonde émotion que le CCLJ adresse ses plus sincères marques de solidarité aux familles et aux proches des victimes, aux Niçois et au peuple de France dans son infinie diversité.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/