Salon du Livre francophone de Beyrouth

Michel Collon ne sera pas le bienvenu au stand de la Fédération Wallonie Bruxelles

Mercredi 31 octobre 2018 par G. Kamps

Après la publication ce mardi d'un article dénonçant l'invitation au stand de la Fédération Wallonie Bruxelles  de Michel Collon au Salon du Livre francophone de Beyrouth le 3 novembre prochain, et plusieurs interpellations de notre part, mais aussi de la Ligue belge contre l'antisémitisme (LBCA) et du blogueur Marcel Sel, il semble que la Fédération ait préféré revenir sur sa décision. Nous nous permettons de reproduire ci-dessous la réponse qui nous a été envoyée par Michaël Lamhasni, administrateur général ajoint de Wallonie Bruxelles International (WBI).

 
Sur le même sujet

    "Nous vous rappelons qu’à travers Wallonie-Bruxelles International (W.B.I.), la Fédération Wallonie-Bruxelles (F.W.B.) est chargée de promouvoir nos auteurs et n’a pas d’éléments légaux pour refuser à cet auteur l’accès à notre stand. Investig’actions est une maison d’édition légalement constituée qui a postulé en répondant à l’appel à candidatures et a été sélectionnée dans ce cadre pour participer au stand « Belgique Wallonie-Bruxelles » au Salon du livre francophone de Beyrouth.

    Une séance de signature et une conférence avaient en effet été programmés pour cet auteur, comme nous le faisons pour les éditeurs et auteurs qui font le déplacement à Beyrouth. En aucun cas, le fait d’accueillir sur notre stand cet auteur, ne peut / doit être interprétée comme une caution de ses dires ou de ses écrits.

    Nous vous informons que nos autorités, en l’occurrence la Ministre Gréoli et le Ministre Président Rudy Demotte, ont été informées sur les risques liés à la participation d’Investig’action et de Michel Collon et ont pris la décision de ne pas accepter la présentation de ses livres sur notre stand ni d’organiser d’événements autour de ceux-ci".

    Si nous nous étonnons du manque flagrant d'informations dont semble bénéficier la FWB sur un sujet aussi sensible et un personnage aussi sulfureux, nous ne pouvons que nous féliciter de la décision qu'elle a finalement prise de ne pas donner à Michel Collon la caution qu'il espérait recevoir. La séance dédicaces au stand de la Fédération Wallonie Bruxelles n'aura donc pas lieu.


     
     

    Ajouter un commentaire

    http://www.respectzone.org/fr/
    • Par zorro - 31/10/2018 - 23:34

      Nous ne pouvons que souhaiter que, "effet Streisand" aidant, ce genre de censure d'un autre âge qui visiblement s'appuie sur des jugements qui font l'économie de la lecture des ouvrages de cet éditeur et procèdent plus par ouï-dire que par opinion assumée, ne déclenche la curiosité du plus grand nombre. La vérité n'a pas besoin d'être adulée ou conspuée. Elle est et se suffit à elle-même. Quant au motif de la censure, il n'y a pire trouble à l'ordre public, que celui qui prend les peuples pour des esclaves, et les éditeurs pour des échotiers.

    • Par Kalisz R. - 7/11/2018 - 16:52

      Hypocrisie de la fédération. ET aussi aveu d'incompétence, d'ignorance coupable. Heureusement les Ministres ont réagi finalement.
      Bien à vous.