Mémoire

Georges Bensoussan : 'Le Sultan du Maroc n'a jamais protégé les Juifs'

Lundi 17 décembre 2012 par Propos recueillis par Nicolas Zomersztajn

Le Roi Mohammed V du Maroc est dépeint comme le sauveur des Juifs lorsque son pays était sous l’autorité du gouvernement de Vichy entre juin 1940 et novembre 1942. Auteur d’une somme remarquable* sur les Juifs en pays arabes, l’historien français Georges Bensoussan démonte ce mythe dans l'entretien qu'il nous accorde.

Quelle est l’attitude du Sultan Mohammed (futur Roi Mohammed V du Maroc) à l’égard des Juifs du Maroc entre l’adoption du premier statut des Juifs de Vichy en octobre 1940 et le débarquement américain en Afrique du Nord en novembre 1942 ? La réalité du pouvoir appartient au Résident général, c’est-à-dire à la France. Quant aux statuts des Juifs de Vichy d’octobre 1940 et de juin 1941, le Sultan du Maroc les appliquera à la lettre. Il ne s’oppose à aucune mesure prévue par ces deux statuts. Il n’y a que dans le volet économique qu’il tente légèrement de protéger la communauté juive du Maroc. Cette intervention n’est pas désintéressée, car elle sert surtout les intérêts économiques du Makhzen (gouvernement du Sultan). Sur l’essentiel, le Sultan Mohammed n’a pas protégé les Juifs puisqu’il a même promulgué les statuts des Juifs en Dahir (décret) chérifien.

Pourquoi lui prête-t-on alors cette volonté de protéger les Juifs du Maroc ? En réalité, le Sultan Mohammed entend faire savoir aux autorités de Vichy qu’il reste le maître du pays. S’il y a persécution ou protection, il estime que c’est à lui à en décider. Le message est les suivant : les Juifs sont ses sujets et non pas ceux de Vichy. A travers les Juifs, le Sultan Mohammed réclame sa part d’autonomie vis-à-vis du gouvernement de Vichy. Les Juifs sont des pions parmi d’autres dans le rapport de force entre le Makhzen et Vichy. Par ailleurs, il ne fait preuve d’aucune détermination à défendre les Juifs : il ne rencontre les dirigeants de la communauté juive qu’une seule fois et en privé, au printemps 1942, pour leur dire qu’à titre personnel, il désapprouve les mesures de Vichy. En revanche, à titre officiel et publiquement, il ne prend aucune mesure en faveur des Juifs. Pire, il traduit les statuts des Juifs en Dahir chérifien !

On dit pourtant que le Sultan se serait opposé avec fermeté au port de l’étoile jaune lorsque cette mesure a été promulguée… Il s’agit d’une fable. Cet événement n’a aucune réalité historique. Le port de l’étoile jaune est une mesure allemande qui n’a jamais été d’application en Zone libre, c’est-à-dire sur l’ensemble du territoire français placé sous l’autorité du gouvernement de Vichy. Et le Maroc (comme l’Algérie) faisait partie de la Zone libre. Seule la Tunisie s’est vue appliquée le port de l’étoile jaune dans la région de Sfax pendant les six mois qu’a duré l’occupation allemande. Or, les Allemands n’entrent pas au Maroc. Le Sultan Mohammed n’a donc jamais eu le moindre contact avec les Allemands. Il n’y a donc jamais eu d’étoile jaune au Maroc.

Comment s’est donc imposée cette légende dorée du Sultan Mohammed s’opposant à l’étoile jaune, à tel point que cette légende a même circulé parmi les Juifs du Maroc ? La réponse ne peut être donnée qu’après avoir étudié la colonisation française au Maroc et le profil de la population française dans ce pays. Les 150.000 Français vivant au Maroc sont violemment antisémites. L’administration française est littéralement gangrénée par l’antisémitisme. Quotidiennement, elle apporte la preuve de son antisémitisme dans la façon dont elle traite les Juifs. Ainsi, le gouvernement de Vichy n’accorde aux Juifs que 50% des ressources alimentaires qu’il attribue aux musulmans. Dans ce contexte particulier, l’attitude du Sultan du Maroc -qui reçoit notamment les dirigeants de la communauté juive en audience privée pour leur témoigner de sa solidarité- fait le tour de tous les mellahs (quartiers juifs) du Maroc. En comparant son attitude avec celle des autorités françaises, il n’a aucune difficulté à apparaître comme un sauveur magnanime.

D’autres raisons n’entretiennent-elles pas la légende dorée de Mohammed V ? Certainement. L’absence d’expulsion et de pogrome au Maroc (à l’exception d’Oujda en 1948) contribue à entretenir cette légende. Ensuite, il faut garder à l’esprit que la communauté juive du Maroc est celle qui a survécu le plus longtemps dans le monde arabe. Enfin, on peut dire que la légende dorée de Mohammed V trouve aussi son origine dans l’échec du processus d’intégration des Juifs du Maroc à la société israélienne suite à leur immigration en Israël. Aujourd’hui encore, des Israéliens d’origine marocaine sont considérés comme Marocains alors qu’une ou deux générations sont passées depuis cette vague d’immigration. Ces Juifs marocains, arrivés dans un Etat d’Israël marqué par des structures européennes et dominé par le monde ashkénaze, sont terriblement méprisés par les Juifs ashkénazes. Dans ce contexte, le passé du Maroc leur apparaît comme un paradis perdu, d’autant plus qu’ils vivent un présent fondamentalement désenchanté.

A cette légende diffusée par les Juifs du Maroc répond une légende tout aussi dorée véhiculée par les Marocains eux-mêmes ? Oui et pour ces derniers, le départ des Juifs du Maroc constitue une blessure, car il marque l’échec de l’intégration des Juifs à leur Etat nouvellement indépendant, tout comme il montre à quel point le nationalisme marocain est fermé et fondé sur l’islam. Les Marocains ont donc intérêt à présenter le passé comme une coexistence heureuse perturbée et sapée par le développement du sionisme, la création de l’Etat d’Israël et le départ des Juifs qu’ils considèrent comme une manipulation des sionistes.

* Juifs en pays arabes, le grand déracinement, éd. Tallandier


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Rudi - 17/12/2012 - 17:23

    Cela fait déjà plus que 5 années que je le dis et c'était même publié dans l'hebdo (de gauche... donc cela doit être bon...) marocain Tel Quel... Il en reste encore des traces sur le net :

    http://www.bladi.net/forum/102361-camps-concentration-maroc/

  • Par Henriette Irène - 18/12/2012 - 11:29

    Je ne connais pas beaucoup de Marocains qui apprécient ou respectent les Juifs. Surtout actuellement où l'antisémitisme connait une recrudescence..... Notre gouvernement belge devrait prendre en compte ce fait ce que j'ai écrit à M. di Rupo qui fait la sourde reille . Il devrait, en faveur des Juifs, faire un discours bien senti. Mais voilà.... nous avons, nous les Belges, le sentiment que les Musulman sont bien protégés et on laisse faire des discours de haine contre les Juifs, les femmes, nos traditions en pleine rue.

    Vous me direz qu'il s'agit d'une petite tache d'huile..... qui s'aggrandit de jour en jour. J'ai vraiment peur, et c'est même le sentiment de beaucoup de nos compatriotes "d'origine belge" et même de certains Marocains.

    Sous prétexte de démocratie, on laisse tout faire et tout dire. Il faudrait absolument interdire ces discours haineux en rue, où ces personnes essaient d'embobiner des enfants.

    Le devoir des Belges est de se respecter, surtout le gouvernement, mais avec honnêteté et tolérance là où le faut.

    Bien amicalement, I. Henriette

  • Par michel wandel - 18/12/2012 - 14:40

    il est mentionné dans l'interview que les juifs marocains seraient la plus ancienne communauté survivante dans le monde arabe.
    je pense, avec jacques attali, qu'une grande partie des juifs irakiens remontent à l'exil de babylone, ce qui représente une forte antériorité.
    cela n'enlève rien à la pertinence des vues de georges bensoussan. mais cela, on y est habitués.
    merci en tout cas pour cette interview très intéressante à de nombreux égards.
    michel wandel.

  • Par nicolas - 27/02/2015 - 14:13

    <p>Cher Michel Wandel,</p>
    <p>Vous avez raison concernant les Juifs d&#39;Irak. Mais dans l&#39;entretien en question, Georges Bensoussan dit autre chose : que la communaut&eacute; juive du Maroc est celle qui est rest&eacute;e le plus longtemps en terre arabe. Ils ne sont pas tous partis apr&egrave;s l&#39;ind&eacute;pendance. Vous avez d&#39;ailleurs encore une petite communaut&eacute; juive dans ce pays de quelques milliers de personnes.</p>
    <p>Nicolas Zomersztajn</p>

  • Par nicolas - 18/12/2012 - 14:54

    <p>Cher Michel Wandel,</p>
    <p>Vous avez raison concernant les Juifs d&#39;Irak. Mais dans l&#39;entretien en question, Georges Bensoussan dit autre chose : que la communaut&eacute; juive du Maroc est celle qui est rest&eacute;e le plus longtemps en terre arabe. Ils ne sont pas tous partis apr&egrave;s l&#39;ind&eacute;pendance. Vous avez d&#39;ailleurs encore une petite communaut&eacute; juive dans ce pays de quelques milliers de personnes.</p>
    <p>Nicolas Zomersztajn</p>

  • Par Mivy - 18/12/2012 - 17:34

    J'ai relevé une inexactitude de taille dans cet article. Mon beau père habitait Sidi Bel Abbès, il était ami avec des policiers de la ville, qui lui ont montré dans un tiroir les étoiles jaunes qu'il venait de recevoir. Le débarquement américain a empêché le port de l'étoile jaune aux juifs d'Algérie, mais c'était prévu.

  • Par Votre nom - 18/12/2012 - 21:03

    a myvi ,,,,il faut distinguer la difference politique entre le maroc et l'algerie aux yeux de la france ,,,, l'algerie c'etait la france ,,,le maroc etait un protectorat sachant qu'a court terme il aura son independance ,,,,,
    donc ce qui se passait en france pouvait se passait pareillement en algerie ,,, je suis juif né au maroc et je confirme la teneur des propos de l'ecrivain monsieur p. benssoussan ,,,,, je rappel que son fils le prince hassan a qui rien n'a echappe de l'histoire a tout fait pour redorer le blason de son pere , quand il est devenue roi , d'abord il a ete nouri au sein maternelle par ma voisine ,une dame juive de fes , et pour finir il est le premier roi a avoir introduit et donne des pouvoirs aux juifs marocains ,,de nombreux juifs servirent dans l'armee royale des far de sa majeste hassan 2 ,,,,,,,,,,

  • Par Mohamed - 19/12/2012 - 2:00

    Bonjour, je suis Belge d'origine marocaine et de confession musulmane, je tiens d'abord à souligner que cet article m'a interpellé sur des faits historiques, dont je ne connaissais pas l'existence ? Pourriez-vous à l'avenir accompagner vos articles de leurs sources, bibliographies, sans ça, seule la communauté juive pourra ( jouir ) de cette histoire rocambolesque, qui n'est pour ma part qu'une façon creuse intellectuellement et historiquement de dénigrer ce qui appartient à César ! Un grand roi vous a défendu, il fit systématiquement obstruction aux mesures racistes que le gouvernement de Vichy voulut imposer aux Juifs du Maroc. À chaque nouvelle loi vichyste, le souverain prenait, jusqu'à l'affrontement avec le Résident général, une défense farouche des Juifs en ayant soin de rappeler à chaque fois que Juifs et musulmans étaient également ses sujets et qu'il ne souffrirait aucune discrimination entre ses enfants !!!

    Les Juifs exprimaient leur vénération à un souverain, en qui ils trouvaient toujours secours et consolation, par des chansonnettes :<b>« Et que Dieu glorifie notre seigneur le sultan, le digne petit-fils de Moulay Hassan. Qu'il vive toujours dans la loyauté, lui et les membres de sa famille »<b/>. C'était pour faire écho à ce qu'avait dit Mohammed V, lors de la fête du Trône en 1944, en s'adressant aux Juifs: <b>« Tout comme les musulmans, vous êtes mes sujets et comme tels, je vous protège et vous aime, croyez bien que vous trouverez toujours en moi l'aide dont vous avez besoin. Les musulmans sont et ont toujours été vos frères et vos amis »<b/>.

    C'est comme ça que vous le remerciez et honorez sa mémoire ? Quel est le but de cet article ? A qui profite le crime ?

    Cordialement.

  • Par JEA - 22/12/2012 - 16:45

    Dans sa "République des livres", Pierre Assouline consacre sa page du 5 décembre dernier aux travaux de Georges Bensoussan. En une phrase, il résume :
    - "Mohamed V, le roi du Maroc, n'a pas protégé ses Juifs par philosémitisme mais par calcul vis à vis du lobby juif américain..."
    CQFD !

  • Par resistanceaufashism - 1/01/2013 - 1:18

    Je remercie Monsieur Bensoussan qui a eu le courage intellectue de dire la verite,c'est vrai que la propagande officielle a fait de Mohammed V qui n'etait qu'un traitre en realite qui a negocie avec le colonialisme son maintient comme roi,presque un Dieu vivant,savez vous Monsieur bensoussan qu'a nous Marocains Musulmans on nous disait que Mohammed V a ete vu sur la lune???demandez a vos parents s'ils sont vivants ils ous le confirmeront.
    vous la communaute juive aviez de la chance d'avoir vos rabins et vos ecoles religieuses financees par votre commuaute et donc independante et on vous apprend vraiment des choses mais dans les ecoles Marocaines on nous rcontait des trucs comme Mohammed V a fait un voyage sur la lune !!!

    encore merci une fois et si vous voulez rendre service a un peuple exsang qui souffre toujours sous l'esclavage impose par les alaouis continuez a dire la verite et a casser ces mythes imbeciles de sauveur ,d'etoile de david et des trucs comme ca dont les alaouis veulent etre associes aussi alors que ce ne sont que des traitres ,ce soir Monsieur bensoussan Monsieur ABraham Serfati et sa soeur qui ont ete tortures par les ALaouis et je vous remercie de leur part.

    signe un Marocain Musulman.

  • Par Henri Cohen - 2/01/2014 - 14:32

    Très intéressant et documenté.
    Comment interpétez-vous l'attitude actuel de Mohamed VI vis-à-vis des Juifs :
    - Marocains résidents au Maroc
    - d'origine marocaine résidents en Israël
    - d'origine marocaine résidents dans le reste du monde (en particulier en Espagne, en France, au Canada... mais pas seulement)

  • Par Ahmed Abdelmali... - 31/01/2014 - 0:26

    Comment body text

  • Par azedine - 20/04/2014 - 20:04

    c'est faux le maroc a bien protégés les juifs du maroc.

  • Par hassan - 28/05/2014 - 17:42

    Comment body text

  • Par le vagueresse - 21/09/2014 - 18:08

    Ecrire que "Il n'y a donc jamais eu d'étoile jaune au Maroc" est inexact. Ma belle mère qui est toujours en vie a porté l'étoile jaune plusieurs années pendant la guerre. Elle est née à OUJDA et a vécu toute son enfance au Maroc, ses parents ont déménagé à Meknes par la suite, et son père y est enterré, dans un des deux cimetières du Mellah. Ses parents ont émigrés d'Algérie au Maroc, c'est peut être ce qui explique qu'une partie de l'histoire est occultée. Elle a bien porté l'étoile jaune. Elle a gardé des photos de cette époque. Peut-être le fait qu'elle soit Française comme ses parents au titre de la loi Crémieux explique le fait que sa famille n'ai pas été considérée comme sujet du Sultan.

  • Par Votre nom - 11/02/2015 - 23:21

    Manque total d'objectivité, il me semblait qu'un historien ne devait en aucun cas faire de jugement moral et pourtant l'article en est truffé.

  • Par fati kadelli - 15/08/2015 - 18:08

    Pour oser parler de ses sujets il vaut mieux s'adresser à des personnes qui étaient présentes. Voilà ce qu'a écrit Serge Berdugo qui lui a vécu au Maroc


    Mohamed V a invité à la Fête du Trône les notables juifs. Il les avait placés ostensiblement à proximité des officiels français et des membres de la commission d’armistice allemande en état de choc, écrivait Serge Berdugo, Secrétaire Général du Conseil des communautés israélites du Maroc. Il fallait un sacré courage à l’époque, les Nazis faisaient pression sur tout le monde. Mohammed V n’en avait cure, « Je n’approuve pas du tout les nouvelles lois anti-juives et je refuse de m’associer à une mesure que je désapprouve. Je tiens à vous informer que comme par le passé, les Israélites restent sous ma protection et je refuse qu’une distinction soit faite entre mes sujets », disait-il aux journalistes. C’est pourquoi aujourd’hui encore, on lui rend hommage.

  • Par André - 17/08/2015 - 16:26

    à "fati kadelli" ci-dessus.

    D'après le témoignage intéressant que vous rapportez, cette analyse de Georges Bensoussan (second paragraphe) devrait répondre à votre perplexité :

    "Pourquoi lui prête-t-on alors cette volonté de protéger les Juifs du Maroc ?

    En réalité, le Sultan Mohammed entend faire savoir aux autorités de Vichy qu’il reste le maître du pays. S’il y a persécution ou protection, il estime que c’est à lui à en décider. Le message est les suivant : les Juifs sont ses sujets et non pas ceux de Vichy. A travers les Juifs, le Sultan Mohammed réclame sa part d’autonomie vis-à-vis du gouvernement de Vichy."

    Georges Bensoussan ne s'arrête pas qu'aux témoignages d'un tel ou un tel. C'est un historien et par conséquent son travail et sa réflexion vont beaucoup plus loin...

  • Par Sdk - 13/10/2015 - 20:57

    Au final, ce que dit cet article en sous-titre, c'est : "ne vous y méprenez pas, âmes naïves, les régimes musulmans, autant que leurs populations, ne pouvaient ressentir le moindre sentiment de solidarité envers les Juifs" tout était calculé, intéressé ou falsifié. Dommage que l'affaire du Mufti de Jérusalem, ne soit pas un mythe, elle.

    C'est bien dommage car en ces temps de conflits civilisationnels, on a besoin de quelques branches d'olivier sur lesquelles s'accrocher, fussent-elles héritées du passé. Hé bien, non, il faut croire que les musulmans sont maladivement antisémites ou que sais-je?

    J'ai pourtant grandi avec cette image dorée de l'histoire, sans ignorer le drame d'Oujda que ma grand-mère m'avait relaté. Mais j'ai aussi rencontré des Juifs du Maroc qui ne tarissaient pas de louanges envers Mohamed V, donc je ne sais qui croire? Au final, je préfère me dire qu'entre la 'légende dorée' que vous décrivez et le tableau noir que vous peignez, la vérité doit bien se trouver quelque part.

    Tout n'est jamais blanc ou noir, et à moins de se glisser dans la conscience des chefs d'états qui ont jalonné l'Histoire, on ne pourra jamais savoir qu'est-ce qui était par calcul et qu'est-ce qui était sincère. Après tout, des troupes marocaines sont allés combattre pour la libération de l'Europe, mais faut-il aussi y voir un calcul en vue d'obtenir l'Indépendance?

  • Par Youssef OUDRA - 2/11/2015 - 16:30

    Menteur

  • Par Aziz - 18/11/2015 - 1:51

    Celui qui ne connais pas en personne les anciens Raban juifs et entendre de leurs bouches l'histoires vrais, raconte n'importe qoui ! dommage. un patrimoine juifs enterré au sol marocain depuis plus 200ans.

  • Par Yéochoau Sultan - 20/03/2016 - 10:16

    Bravo pour cette remise des pendules à l'heure. Je me permettrai de vous suggérer, pour votre prochain papier, de démonter une autre légende qui court sur le dos des Juifs marocains : le mépris supposé qui les aurait fait déchanter en Israël. La plupart des Juifs montés du Maroc ou nés de parents immigrés sont très bien intégrés en Israël. Allez faire un tour du côté d'Har Hotsvim, à Jérusalem, zone d'activité de l'high-tech, et vous serez surpris. Nombres d'institutions éducatives, à commencer par le lycée français de Jérusalem de l'Aliyat Hanoar, ont pris en charge des Juifs du Maroc, et jamais ils n'ont eu à subir de discrimination.

  • Par Claire Darc - 20/04/2016 - 9:35

    Félicitations à Georges Bensoussan, historien exact et objectif, qui rétablit les faits et me réconcilie avec la profession de historien.
    Claire

  • Par Enayram - 11/06/2016 - 19:40

    Il ne s'agit pas des marocains "actuels", pour beaucoup radicalisés, mais de Mohammed V et de son attachement à ses sujets, fussent ils juifs, durant la dernière guerre mondiale !!!
    Georges Bensoussan est né après guerre et n'est sûrement pas le mieux placé pour parler au noms des juifs marocains ayant vécu, eux, la protection du Sultan par rapport au régime de Vichy.
    On parle des juifs marocains uniquement !!!

    "En hommage à celui qu'ils appelaient affectueusement «notre roi», les quelque 700 000 juifs marocains établis en Israël - parmi lesquels figurent 25 députés et 8 ministres - ont entamé une semaine de deuil. C'est qu'aux yeux de tous les juifs marocains du monde, la mort du roi Hassan II est une sorte de «tremblement de terre», pour reprendre l'expression de Simon Levy, l'unique député juif du Parlement marocain, originaire d'Agadir... ... ..."

    D'après Georges Bensoussan il y aurait au moins 700 000 mythomanes !!

    Je m'interroge sur cet acharnement à vouloir souiller la réputation de "juste des nations" du Sultan...

    Quel en est l'intérêt et le but ??

  • Par dr Juliette Bohbot - 23/07/2016 - 6:18

    Mes recherches/dans le cadre de mon doctorat,1980/corroborent les theses de Mr Georges Bensoussan.

  • Par Mose Benitah - 9/09/2016 - 12:22

    Ce Bensoussan devrait se laver la bouche avant de prononcer le nom de notre cher Roi du Maroc: Mohammed V que D' le garde dans sa gloire.
    Historien du mellah, qu'est-ce qu'il sait celui là, quel honte de porter un nom juif marocain. Tu devrais t'appeler Dupont ou autre nom de ton espèce. Il faut bien inventer des mensonges pour arriver à vendre des bouquins que si non, resteraient sans même être imprimés
    Sous le gouvernement de Vichy les juifs étaient mal traités par les français qui eux mêmes baissaient leur culottes devant ceux des français qui suivaient De Gaule et qui ont combattus ceux des français qui voulaient s'opposer aux débarquement.
    Au Nord du Maroc, les espagnols n'étaient pas meilleurs et ils se sont bien gardés de libérer les jeunes juifs gardés dans des camps, ils se sont empressés de les libérer après le débarquement des Américains,
    Aucun juif marocain n'a jamais été déporté aux camps allemands de Pologne ni d'ailleurs parce qu'ils n'avaient pas une autre identité qui ne soit pas la marocaine et cela grâce à Mohamed V qui avec beaucoup de courage et seulement très peu de pouvoir pour avoir eu son Maroc envahi par des troupes étrangères, espagnoles et françaises, Le Roi n'hésita jamais à faire face aux ca (o)nards français ou autres.
    Mose Benitah

  • Par ALI KHADAOUI - 9/05/2017 - 7:48

    Mer Ben Soussan oublie juste une chose fondamentale: le Maroc n'est pas une terre "arabe".
    D'autre part, L'antisémitisme au Maroc a été introduit par le christianisme, puis accentué par l'islam et réactivé par les colons français et surtout par la propagande arabe après 1967....Et malgré cela, la plupart des imazighen ne sont pas antisémites , au contraire...beaucoup comme moi revendiquent leur part de judaité...

  • Par sayag raymonde - 9/05/2017 - 15:09

    je suis juive israelienne nee' a Meknes au Maroc. ma chere mere z"l m'avait affirme ' qu'une delegation allemande est arrivee'a meknes ', ils se sont installe' a Volubilis et certains d'entre eux sont venus chez nous a la maison en ordonnant a mon cher pere Samuel Sayag qui etait tailleur et proprietaire d'une usine de confection de commencer a preparer l'etoile jaune /ils sont venus a la maison pour choisir des coupons de tissu qui etaient a la cave et ont donne ' ordre a mon pere de leur coudre des uniformes. je vous remercierai pour votre attention .Dr Sayag

  • Par Ossadon - 10/05/2017 - 7:48

    depuis que j'ai quitte le Maroc en 68, j'y suis revenu 2 fois. et j'ai hate d'y retourner.
    etc-ce que vous pensez monsieur le proffesseur, que si je ne me sentais pas a l'aise lors de mes visites, j'aurais eu l'audace de retourner.
    est-ce que vous pensez que si nos familles et les anciens, pensaient comme vous, auraient continuer de rever pour retourner au Maroc. il n'y AUCUN pays arabe que je peux nommer, dont les juifs ne font que rever d'y visiter depuis qu'ils l'ont quittes. il faut remercier tous les rois. moi, je n'ai connu que les rois qui ont rennes depuis Mohamed 5.
    votre article, ne fera que reveiller la petite foule qui ont une raison de detester les Juifs. les familles qui vivent au Maroc auront a craindre a cause de vous.

    (je m'exuse d'avance si mon francais n'est pas si... )