Investigation

George, le Royal Baby, est-il juif ?

Mardi 17 septembre 2013 par Ouri Wesoly

Et si le prochain-prochain-prochain Roi d’Angleterre était, à moitié au moins,  juif ? Ce site a mené l’enquête.

 

Inutile de hausser les épaules. La question se pose : George Alexander Louis de Cambridge, 3ème dans l’ordre de succession au trône du Royaume Uni est-il « de chez nous » ? D’ailleurs, elle est posée sur d’innombrables sites, avec, au demeurant, des sentiments divers.

Sur les sites juifs, c’est une fierté non dénuée d’excitation. Pensez donc. Un petit Juif au sein d’une des familles les plus aristocratiques de l’univers. Encore mieux que le baby de Gad Elmaleh et de Charlotte Casiraghi de Monaco, qui n’est pas de la crotte non plus.  

Les perspectives qui s’ouvrent ! Une majestueuse circoncision ! Une royale bar-mitsvah ! Et qui sait ? Demain, Pourim, Souccot, Hanoukka etc., fêtés à Kensington Palace, la résidence ses princiers parents…

Même agitation mais terrifiée cette fois, sur la Toile antisémite. Ils (nous) sont vraiment partout. Le complot juif pour la domination du monde vient de frapper un grand coup, après les Etats-Unis, le bastion anglais est tombé, l’Europe entière est dorénavant soumise. ..

Oui mais, les preuves, les preuves ! Oh, on se calme, il n’en manque pas, et des plus convaincantes. Déjà, on peut voir sur You Tube, une vidéo montrant William, Kate et sa famille sautiller allégrement sur de la musique kletzmer juste après la cérémonie.

Ils sont d’ailleurs accompagnés par Rowan Williams, archevêque de Canterbury, Primat de l’Eglise anglicane. On voit par là jusqu’où le complot s’est infiltré. (Ne faudrait-il pas au demeurant vérifier quel est le vrai nom de ce type ?)

Autre bizarrerie, le mariage a été célébré le vendredi et non le traditionnel samedi. Pour ne pas rompre le shabbat ? Quant à la naissance, des observateurs attentifs et impartiaux ont aussi noté une particularité réellement interpellante :

Kate a accouché dans le très chrétien Hôpital St. Mary. Certes, mais c’était dans l’aile Lindo. Oui, oui, celle qu’a financé en 1937 Frank Charles Lindo, membre d’une des plus anciennes familles sépharades de Londres.  Oh, ils sont habiles et prévoyants , ces philanthropes juifs…

Autre preuve difficile à contester, ces révélations de la Mehr News Agency iranienne dont le sérieux ne prête pas à discussion puisque son propriétaire n’est autre que « l'Organisation de la Diffusion de l’Idéologie Islamique »  (IIDO).

En quoi consistent-elles ?  La Mehr a découvert que la duchesse de Cambridge était juive par sa mère. D’accord, Kate a été baptisée selon le rite anglican à cinq mois et reconfirmée peu avant le mariage.

Mais, depuis les marranes*, on sait ce que ce que vaut ce genre de conversion. Et comme l’explique l’agence iranienne, « même être baptisé par l'Evêque de l'église anglicane ne peut empêcher le fils du Prince William d'être un Juif »

Circoncis par un rabbin ?

D’accord mais comment a-t-on établi que la mère de Kate est juive ? De manière aussi simple qu’irréfutable : son nom de jeune fille est Goldsmith, un patronyme des plus répandus parmi les Juifs britanniques.  Et toc.

Voilà pour Kate. Mais William et l’ensemble de sa famille Windsor ne sont pas blanc-bleu non plus. Enfin, si, puisque ce sont des couleurs juives mais…. Bref. Il est de fait que depuis George Ier  (1660 - 11 juin 1727), tous les rois britanniques ont été circoncis.

Avec, bien sûr, l’excuse habituelle : c’est pour éviter des infections, y compris le sida qui n’existait même pas à l’époque. Et c’est aussi le fait du hasard si elles sont réalisées par des rabbins. C’est certain, cela ?  

Tiens donc, le Jewish Chronicle s’en est vanté lorsque le Princes Charles est passé sous le couteau en 1948. Et William et Harry, les enfants qu’il a eu avec Diana ? La rédactrice en chef du mensuel Majesty qui, comme son nom l’indique, s’intéresse à ces choses, a enquêté.

Selon elle, lady Di n’y tenait pas trop mais elle a fini par céder aux instances de sa très traditionnaliste belle-mère, the Queen herself.  Ceci dit, l’enquêtrice, en vraie journaliste, est restée d’une prudence de louve.

Non sans une once de regret, semble-t-il, elle a expliqué que, n’ayant pu vérifier par elle-même, « elle ne dispose malheureusement pas de preuves incontestables ».  Soit. Mais cela ne signifie pas que Baby George y a coupé, lui.

Donc maman l’est et papa pourrait l’être. Alors, le royal gamin demandera-t-il « Pourquoi cette nuit est-elle différente de toutes les autres nuits ? » lors d’une prochaine Pâque juive ? Chacun le sait, ce site n’aime pas dire à ses internautes ce qu’ils ne veulent pas lire.

Mais notre déontologie  -et le principe de réalité- nous obligent à répondre catégoriquement : NON. Non, circoncis ou pas, les Windsor  ont toujours été et sont de parfaits anglicans, ce qui est tout de même le moins pour une Eglise dont ils sont Gouverneurs Suprêmes

Et non, la ci-devant Caroline Goldsmith-Middleton, mère de Kate, n’est pas juive. C’est Doreen Berger, Présidente de la Société juive de généalogie britannique qui l’affirme : « J’ai retracé sa lignée de générations en générations aussi loin que possible 

Et tout ce que j’ai trouvé, c’est mariage à l’église après baptême après mariage à l’église. Elle n’a aucun lien avec le judaïsme, ce n’est juste pas vrai, j’en suis certaine à 100% ». Oui, c’est moche. Mais ne désespérons pas.

Il y a toujours ces rumeurs sur la princesse Sophie von Wittelsbach, l’épouse d’Aloïs von und zu Liechtenstein, prince héréditaire de la Principauté du même nom, dont l’arrière grand-mère aurait fauté avec…

*Marranes : Juifs d’Espagne et du Portugal convertis au catholicisme et qui continuaient à pratiquer leur religion en secret

Voir sur le sujet : http://www.washingtonpost.com/national/on-faith/5-reasons-people-think-prince-george-is-jewish-even-though-hes-not/2013/08/15/f96afd2c-05e6-11e3-bfc5-406b928603b2_story.html


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Lola - 3/10/2013 - 14:51

    Si tout cela était vrai la Queen mangerait tout ces chapeaux, j'ai lu cet article avec plaisir il écrit avec un super humour, j'adore!!!

  • Par cuttat - 9/02/2017 - 14:41

    Les sites de généalogie GENI et MYHERITAGE prouvraient effectivement que la famille royale britannique tirent ses origine de Nahman de BRASTLAV, arrière petit fils du fondateur du hassidisme, le Rabbin Baal Chem Tov.

    Ceci, via Julia HAUKE qui épousa le comte Alexandre de HESS (le couple deviendra les Battenberg, puis Moubatten) : ils auront 5 enfants dont l’un épousera la fille de la Reine Victoria et l’autre sa petite fille ...

    C’est une discussion intéressante : https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Julia_Hauke

    Mazel Tov !