Mise au point

"Notre école est ouverte sur le monde et l'Autre"

Jeudi 30 mars 2017

Suite à la publication de notre article intitulé « S’il le faut, je peux être pire que Cruella… et même qu’Adolf Hitler », le directeur de l’Ecole active a adressé ce courrier aux parents afin de mettre un terme aux rumeurs qu'un incident regrettable a suscitées. Une mise au point nécessaire, dont voici quelques extraits.

 
Sur le même sujet

    « Un jeudi matin dans une situation d’apprentissage dissipée, une enseignante, en s’adressant à la classe entière, a tenu les propos suivants : « même si j’en ai envie, je ne pourrai être Cruella ou pire Adolph Hitler ». Certains élèves de par leur histoire familiale et personnelle se sont sentis choqués par ces propos, ce qui est tout à fait compréhensible. Il est évident que de tels propos ne devraient pas être tenus dans une classe et l’enseignante en a pris conscience. Elle a clairement présenté des excuses aux élèves lors du Conseil de la classe.

    A aucun moment cette phrase n'a été destinée à des élèves en particulier. A aucun moment l’enseignante n'a eu une intention malveillante, voire antisémite. Elle a été débordée par un moment de désarroi qui a abouti à des mots inacceptables.

    L’Ecole Active est une école non confessionnelle, rassemblant et tenant compte des différences pour en faire une source d'enrichissement culturel et humain. Chaque membre de l’équipe éducative travaille dans ce cadre-là. (…)

    A aucun moment nous ne tolérerons, de la part d’un membre du personnel, de la part d’un élève, d’un parent ou d’autres partenaires des comportements discriminatoires et xénophobes en notre sein ou vis-à-vis d’un membre. Notre école est ouverte sur le monde et l’Autre. Notre projet d’école est de participer activement à la construction d’une société égalitaire et respectueuse de tous. Et nous profiterons de cet évènement pour construire et renforcer notre projet, grâce à votre soutien notamment. (...)

    L’Ecole Active regrette cet incident déplorable et présente ses excuses aux personnes qui auraient été blessées ».


     
     

    Ajouter un commentaire

    http://www.respectzone.org/fr/
    • Par RUFF - 30/03/2017 - 19:31

      Cette lettre reflète t'elle la réalité ?
      Le professeur incriminé a t'il présenté ses excuses aux enfants comme mentionné supra ?
      Pour être proche de plusieurs de ces familles après 6 semaines d'attentes et de rv reportés et si la LBCA n'était pas intervenue la direction n'aurait même pas écrit cette lettre qui est mensongère

    • Par Sofi - 31/03/2017 - 0:27

      Cette lettre n'est que du "paraître" et signifierait donc que les enfants ont inventé. Non seulement, ils sont victimes mais en plus, on les fait passer pour des menteurs ...
      Un moment de désarroi avec 22 enfants en classe!!!
      Jamais cette enseignante ne s'est excusée auprès des enfants concernés, ni d'ailleurs envers leur famille ...

    • Par Jean-Philippe L... - 28/05/2017 - 22:20

      A RUFF et Sofi,
      Ce sont vos commentaires qui sont ridicules, ignorants et calomnieux. Que connaissez-vous de cette histoire, si ce n'est une version colportée par la rumeur ? Mais vous vivez malgré tout avec la certitude "qu'il ne peut y avoir de fumée sans feu"... Je vous plains. Sincèrement.
      Certains sans doute ne trouve sens à donner à leur vie qu'à attiser le feu de la haine et de la suspicion.
      Il est affligeant qu'un site et une association aussi respectable et utile que le CCLJ ait pu servir de plateforme de diffusion à un article "à charge aveugle"...
      On est pas sorti de l'auberge...