Hommage

Deux pavés de mémoire pour deux résistants

Mercredi 30 octobre 2019 par Denis Baumerder

Mardi 22 octobre dernier, la Fondation Auschwitz a fait placer, par les soins de l'Association pour la Mémoire de la Shoah, deux nouveaux Pavés de la mémoire à Forest. L'un au nom d’Edmond Van Wezemael et l'autre au nom de Szmul (Sam) Potasznik, deux résistants fusillés au Tir National. Ce seront ainsi au total 96 Pavés de Mémoire qui auront été posés à Bruxelles et en Wallonie au nom des Fusillés au Tir National.

 

L'hommage à Van Wezemael...

Né à Forest en 1920, membre du Mouvement national royaliste, Edmond Van Wezemael est dénoncé et arrêté par la Gestapo en 1943. Transféré à Breendonk et condamné à mort, il sera fusillé le 30 novembre 1943. Un pavé de la mémoire a été déposé au 16 chaussée de Bruxelles où il habitait.

... et à Sam Potasznik

Sam Potasznik est né à Kielce (Pologne) en 1909. Son épouse Golda Zingier est née en 1911 en Pologne également. Ils ont eu deux enfants. Durant la guerre, il s'occupa de la presse clandestine et participa à des actions de sabotage, de transports d'armes et d'explosifs. Il sera arrêté, condamné à mort et fusillé le 9 septembre 1943 au Tir National.

La cérémonie

Emouvante cérémonie à laquelle ont participé des élèves de l'école du Vignoble et de l'Athénée Andrée Thomas.

Devant la maison située avenue des Tropiques 11, où habitait le résistant, le Bourgmestre de Forest, Mr Roberti, a tiré les enseignements de ces événements tragiques et exprimé l'espoir que la jeune génération saura se montrer digne du sacrifice de leurs aînés morts pour la liberté de notre pays.

La dernière lettre de Sam

La fille de Sam, Arielle, et sa fille, ont lu la voix tremblante des extraits de sa dernière lettre, écrite à sa femme à la veille de son exécution. Une lettre bouleversante, un grand moment d'émotion partagée. Une transmission de la mémoire en direct, devant le dernier domicile...


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/