Alep

Cri de colère d'une journaliste arabe israélienne face aux massacres d'Alep

Dimanche 18 décembre 2016 par La Rédaction

Lucy Aharish, présentatrice du journal de la deuxième chaine de TV israélienne, a dénoncé en direct l’immobilisme et l’hypocrisie de la communauté internationale à propos de la tragédie qui se tient à Alep en Syrie.

 

Cette citoyenne arabe israélienne de confession musulmane a lancé ce cri de colère en tant qu’être humain et citoyenne du monde.

Comme cette Israélienne, nous ne pouvons ignorer les atrocités commises en Syrie contre des civils. Notre mémoire nous oblige à ne pas fermer les yeux et à exhorter nos gouvernements à agir pour mettre fin à ces massacres d’enfants, de femmes et de personnes âgées. 

 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Rosalba Nascimbeni - 20/12/2016 - 9:50

    Quel beau et grand courage, chère Lucy !
    Un bel exemple et une exhortation, pour nous tes aînés, à sortir de nos torpeurs, de nos peurs, de nos fausses sécurités...
    Si l'Europe s'est faite en réfléchissant à nos ruines tant physiques que morales, il nous faut constater que ces mêmes travers reprennent le dessus en nous-mêmes, aux frontières qui bloquent le flux des 'émigrés de guerre', dans tout ce que l'indifférence anesthésie à travers le monde.
    Et je me demande toujours et encore : en quoi un être humain d'Alep est-il différent d'un être humain abattu, barbarement certes, à Paris ou à Bruxelles ?
    MERCI Lucy, je te souhaite de garder toujours cet esprit libre et non conventionnel!

  • Par Blue - 20/12/2016 - 17:29

    Dear Lucy,
    I understand and share your anger, but using the word "holocaust" diminishes what Jews suffered under the Nazis which bears no comparison with what is happening in Syria today (6 million versus one or two thousand). You should know better, seeing that you live in a Jewish state. Also, has it come across your mind that maybe the reason why there's no one marching in the streets for the innocent men, women and children of Syria is simply because they're not in Gaza and they haven't been killed by Israel?

  • Par Blue - 20/12/2016 - 18:42

    Sorry, I meant one or two HUNDRED thousand