France

Christian Jacob : un chasseur sachant chasser ?

Mercredi 16 Février 2011 par O.W.

Aux yeux de l’UMP, le socialiste Dominique Strauss-Kahn (DSK, pour les intimes) serait l’adversaire le plus redoutable de Nicolas Sarkozy à la prochaine présidentielle.  A moins qu’elle ne le parvienne à le dissuade de se présenter…. Par tous les moyens ?

Christian Jacob : avant tout, un paysan.

Bien qu’elle ne soit pas encore officiellement ouverte, la saison de chasse au DSK a connu une première battue. Juste, semble-t-il, un galop d’entraînement pour montrer à l’actuel Président du FMI, ce qui l’attend s’il devient candidat à la prochaine présidentielle.

Mais, dans le feu nourri  déclenché par  le parti majoritaire,  une balle s’est perdue. Bavure ou accident ?  En tous cas, Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale a tenu d’étranges propos sur DSK : « Ce n'est pas l'image de la France, l'image de la France rurale, l'image de la France des terroirs et des territoires, celle qu'on aime bien ».

 Une déclaration que celui qui est aussi député-maire de Provins a maintenue par la suite : « Moi qui suis un rural, un paysan, je ne peux pas me reconnaître ni m'identifier à Dominique Strauss-Kahn. Il n'incarne pas le monde rural, c'est tout ! »

A partir de là, l’affaire devient une question de culture. Pour qui connait l’histoire de la IIIème République (1870-1940), ces propos sont indéniablement nauséabonds. Ils rappellent ceux de l’extrême-droite nationaliste et raciste, celle des Barrès, Daudet, Maurras et consorts.

Celle qui opposait la « vraie France », rurale et catholique à « l’anti-France » des « étrangers internes » : juifs, protestants, francs-maçons et métèques. Celle dont se réclamait le député Xavier Vallat (futur « Commissaire général aux questions juives » sous Pétain)  lorsqu’en 1936, il jeta à Léon Blum : « Pour la première fois, notre vieux pays gallo-romain va être gouverné par un juif »

Mais tout le monde, et d’abord Christian Jacob lui-même, possède-t-il ces références ?  Le président des députés UMP est agriculteur de profession, il a longtemps œuvré dans le syndicalisme agricole avant de devenir ministre (des PME, du Commerce, de l'Artisanat, des Professions libérales et de la Consommation)

Son créneau, c’est donc le monde paysan et ses innombrables difficultés. Il n’est pas interdit de penser que l’histoire n’est pas spécialement sa tasse de thé. Du coup, pour attaquer DSK, il a peut être simplement repris la vieille opposition entre le rat des villes et le rat des champs, sans penser plus loin.

Il n’est pas juif, ce Jacob ?

P’tet ben qu’oui, p’tet ben qu’non, dirait un de ces paysans normands que M. Jacob défend. L’interprétation devient donc une question de sensibilité : que les socialistes aient riposté aux attaques de l’UMP  en les accusant de glissements progressifs vers l’extrême-droite est, bien sûr, de bonne guerre.

Que la droite fasse remarquer que M. Jacob est l’homme-lige de Jean-François Copé, qui ne dissimule guère son judaïsme et un fidèle de Nicolas Sarkozy qui n’apprécie pas plus que cela le cul des vaches, aussi.

Et que les racistes de tous poils décrètent qu’il s’agit d’un sombre complot car M. Jacob est lui-même juif (ce qui est faux mais cette idée aussi de porter un nom biblique…) également.

Enfin, que d’aucuns dans la communauté juive de France s’emballent n’étonnera pas non plus. On sait à quel point elle a les nerfs à fleur de peau ces temps-ci. Quoique le Président du CRIF, M. Pasquier ait adopté une position des plus nuancées en parlant « d'une très grande maladresse » …. 

Du coup, vu d’ici, on est dans le doute. Et vous, amis internautes, qu’en pensez-vous ?

 


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Moyshe Kapoyer - 16/02/2011 - 15:30

    Ni Strauss-Kahn ni Coppée! Cohn-Bendit!

  • Par owesoly - 16/02/2011 - 16:28

    <p>Lequel refuse de concourir... Alors? Nicolas? Marine?&nbsp; </p>

  • Par owesoly - 27/02/2015 - 12:32

    <p>Lequel refuse de concourir... Alors? Nicolas? Marine?&nbsp; </p>